Le mensuel du business automobile, vente et aprés-vente
Disponible sur App Store

Au sommaire de novembre 2017

Monde de l’auto : - Cote d’amour des constructeurs 2017 et l’après-vente à l’heure de l’électrique

  • Interview : Didier Gambart, président de Toyota France
  • Portrait : Christian Digoin, président du groupe DMD
  • Dossier après-vente : Vers la disparition de la prise OBD ?
  • Coup de fil SAV : Christophe Collin, directeur marketing de Ford Service

Edito | Découvrir

S’abonner

vendredi 1er décembre 2017

Le marché VO marque le pas en novembre

par

Selon les chiffres d’AAA-Data, le marché français du véhicule d’occasion a fortement reculé en novembre. Si toutes les tranches d’âge ont subi ce coup d’arrêt, celles majoritairement aux mains des professionnels ont limité les dégâts.

Alors que marché français du véhicule neuf a continué sur sa bonne lancée en novembre, ce n’est pas vraiment le cas de celui du véhicule d’occasion aux performances en dents de scie. C’est bien ce que prouve une nouvelle fois le mois de novembre. Selon AAA-Data, sur cette période, 428 822 modèles d’occasion ont été écoulés, soit un recul marqué de 8,66 % par rapport à la même période de l’année précédente. Quasiment toute les marques ont subi ce revers en novembre à commencer par les Français. Renault a essuyé une diminution de plus de 11 % à un peu moins de 95 000 unités vendues, tandis que Peugeot, deuxième constructeur le plus présent sur le marché du VO, a vu ses ventes diminuer de 9,31 % à 81 000 exemplaires. Citroën n’a pas pu faire mieux avec une chute de 10,73 % à 50 208. Volkswagen, première marque étrangère sur le marché français de l’occasion a aussi reculé de plus de 9 % à un peu moins de 31 300 VO.

Si la tendance générale est donc bel et bien à la baisse, quelques marques ont tout de même vu leur volume croître. C’est le cas de Dacia, décidément en forme sur tous les fronts, avec une progression de 9,45 % à près de 6 900 unités, mais aussi de Skoda (+7,15 %, 3 200) et, dans une moindre mesure, de Kia (+3,62 %, 3 400), Jeep (+3,60 %, 1 351). sans oublier Lexus, même si les volumes restent confidentiels (+ 10 %, 569).

Les professionnels du VO (un peu) épargnés

Aucune tranche d’âge n’a été épargnée par la morosité de novembre. Les modèles de moins d’un an, qui pèsent pour près de 9 % du marché VO global ont vu leur volume de transaction fondre de 4,17 % à un peu plus de 38 000 unités, tandis que ceux d’un an (7,23 % du marché) ont chuté de 4,04 %. Des segments de marché encore largement dominés par les professionnels avec 70 % des ventes réalisées en B to C. Les plus forts reculs des transactions ont été observés sur des tranches d’âges où les VO sont essentiellement vendus de particuliers à particuliers.

Sur la tranche des VO de 2 à 5 ans, détenus également entre les particuliers et les professionnels, le volume de transaction a chuté de 10,14 % à près de 93 000 unités (pour une part de marché de plus de 21 %). Les modèles d’occasion les plus anciens, ceux dont l’âge est compris entre 6 et 10 ans (23,54 % du marché) ont vu leurs ventes régresser de 8,19 % à près de 101 000 unités, tandis que ceux entre 10 et 15 ans (21 % de pénétration), ont reculé de près de 13 % à un peu plus de 90 unités. Enfin, les modèles de plus de 16 ans qui ont représenté en novembre 17,63 % du marché, ont vu leur volume de transactions décroître de 6,34 %. Ces modèles ont majoritairement été vendus entre particuliers : logiquement, plus l’âge du VO s’accroît, plus les particuliers se sont octroyés le marché. Ainsi 86 % des ventes de VO de plus de 16 ans ont été réalisées en C to C.

Au global, en novembre, 37,44 % des ventes ont abouti grâce aux professionnels. Depuis le début de l’année, cette proportion atteint 36 %.

L'info en continu

Continental rééquilibre sa présence mondiale 1er décembre 2017 par Frédéric MARTY Equipementiers Les ventes VN en France dynamisées par la location 4 décembre 2017 par Alice THUOT Constructeurs

- Voir tous les articles

Auto Infos à votre rythme :

Auto Infos, le mensuel

Abonnez-vous à Auto Infos pour recevoir chaque mois des analyses approfondies sur le marché de la vente et de l’après-vente automobile.

La newsletter quotidienne

Notre newsletter quotidienne est diffusée auprès des acteurs des filières vente et après-vente automobile tous les jours du lundi au vendredi à 18h00.
Inscrivez-vous, c’est gratuit !

Au quotidien : le fil RSS

Notre flux RSS vous permet de suivre l’actualité du secteur automobile en direct.
Si vous ne savez pas ce qu’est un flux RSS, vous pouvez en apprendre un petit peu plus ici.

Réseaux Sociaux, instantané

Si vous utilisez Twitter, nous vous invitons à nous suivre pour rester en contact avec l’actualité quelles que soient les circonstances.
Suivez-nous aussi sur Google plus, nos actualités y sont postés heure par heure.

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA