Le mensuel du business automobile, vente et aprés-vente
Disponible sur App Store

Au sommaire de juin 2016

Le monde de l’auto : le marché des entreprises, valeur refuge des constructeurs

  • Interview : Marc Luini, directeur général de Jaguar Land Rover France
  • Portrait : Thierry Sybord, directeur de Volkswagen France
  • Coup de fil SAV : Luc Malnoury, directeur technique de Suzuki automobile France
  • Dossier  : L’atelier a-t-il toujours vocation à couvrir les frais fixes ?

Edito | Découvrir

S’abonner

mardi 5 janvier 2016

Le marché VO a progressé de 2 % en décembre

par

Après une hausse de + 5,8 % en novembre, les immatriculations de véhicules d’occasion terminent l’année sur une excellente note avec une hausse de 2 % pour un total de 254 179 unités. Sur l’année, le marché VO a enregistré, comme en 2014, une nouvelle hausse de + 2,1 % pour un total de 5 562 093 véhicules d’occasion immatriculés dans l’Hexagone. Sur le mois de décembre, les marques françaises ont enregistré une pénétration de 55,22 % contre 44,78 % pour les étrangères. Sur l’année 2015, ces taux sont respectivement de 55,54 % et de 44,46 %.

Les ventes VO des professionnels à la hausse

À la lecture des chiffres, les résultats de décembre 2015 font apparaître une hausse des ventes chez les professionnels puisque la part des véhicules de moins d’un an, cœur du marché pour les pros, est passée de 8,62 % en novembre à 9,5 % ce mois-ci. La tranche des véhicules compris entre 1 et 5 ans est stable à 23,64 % tandis que les plus de cinq ans reculent d’un point à 66,86 %.

Sur le seul mois de décembre, 460 324 véhicules d’occasion ont donc été immatriculés. Si les françaises progressent de 1,2 %, les étrangères bondissent, elles, de 2,9 %. On peut noter que Citroën (2,1 %), Peugeot (1,3 %), Renault (0,3 %) sont en progression. Seule la marque DS affiche une forte évolution (8,5 %).

Du côté des étrangères, aucun recul ce mois-ci excepté Alfa Romeo (- 3,6 %) et Volkswagen (- 0,3 %) qui subit, pour la première fois, au niveau du VO, les effets de la crise au sujet du logiciel antipollution. Une affaire qui pèse très certainement sur les valeurs de revente des véhicules de la marque. On retrouve ainsi des progressions chez Audi (+ 3,6 %), BMW (+ 4 %), Dacia (+ 8,4 %), Fiat (+ 4 %), Ford (+ 2,2 %), Hyundai (+ 2,2 %), Kia (+ 3,4 %), Mercedes (+ 2,3 %), Mini (+ 7,5 %), Nissan (+ 11,1 %), Opel (+ 2 %), Seat (+ 0,3 %), Suzuki (+ 6,8 %), Toyota (+ 1,4 %), Volkswagen (- 0,3 %) et Volvo (+ 3,9 %).

Le VUL d’occasion progresse aussi

Sur cette même période de décembre, les immatriculations de véhicules utilitaires d’occasion connaissent une belle progression également de 3 % pour un volume total de 64 545 unités immatriculées dont + 1,4 % pour les françaises et + 6,3 % pour les étrangères. Au cumul, les VUL d’occasion enregistrent une progression de 2,1 % pour un total de 788 228 unités immatriculées.

L'info en continu

Le gouvernement exclut définitivement le diesel de son dispositif superbonus 5 janvier 2016 par Alice THUOT Secteur Hyundai Motors France donne la parole à ses clients 6 janvier 2016 par Christophe CARIGNANO Constructeurs

- Voir tous les articles

Auto Infos à votre rythme :

Auto Infos, le mensuel

Abonnez-vous à Auto Infos pour recevoir chaque mois des analyses approfondies sur le marché de la vente et de l’après-vente automobile.

La newsletter quotidienne

Notre newsletter quotidienne est diffusée auprès des acteurs des filières vente et après-vente automobile tous les jours du lundi au vendredi à 18h00.
Inscrivez-vous, c’est gratuit !

Au quotidien : le fil RSS

Notre flux RSS vous permet de suivre l’actualité du secteur automobile en direct.
Si vous ne savez pas ce qu’est un flux RSS, vous pouvez en apprendre un petit peu plus ici.

Réseaux Sociaux, instantané

Si vous utilisez Twitter, nous vous invitons à nous suivre pour rester en contact avec l’actualité quelles que soient les circonstances.
Suivez-nous aussi sur Google plus, nos actualités y sont postés heure par heure.