Le mensuel du business automobile, vente et aprés-vente
Disponible sur App Store

Au sommaire de novembre 2017

Monde de l’auto : le salon de Lyon mise sur les distributeurs régionaux

  • Interview : Lionel French-Keogh, directeur général de Hyundai France
  • Portrait : Carla Gohin, directrice de la recherche, de l’innovation et des technologies avancées du groupe PSA
  • Dossier après-vente : Equip Auto se replace au centre du jeu
  • Coup de fil SAV  : Olivier Jean-Jacques Lafont, président-directeur général d’Alliance Automotive Group

Edito | Découvrir

S’abonner

vendredi 6 janvier 2017

Le management et son évolution

par

À l’heure du 3.0 et du tout digital, les managers avouent avoir parfois des difficultés à structurer leurs actions auprès de leurs équipes. Dans ce contexte, la traditionnelle fiche de poste a-t-elle encore sa place pour mieux installer les bonnes pratiques et les rituels professionnels gagnants dans l’entreprise ?

Les managers sous pression, pris entre le développement commercial et l’administration de leur activité se plaignent de rencontrer de nombreuses difficultés d’animation contre lesquelles ils se battent au quotidien sans jamais triompher. Les faits rapportés sont de petites entorses au bon fonctionnement du service comme la ponctualité, la tenue des dossiers, la remontée des résultats, la qualité de la communication interne ou les manques dans l’accueil des clients venus dans le hall ou par internet ou encore la tenue des postes de travail pour l’atelier. Face aux mauvaises pratiques, parfois commises de façons répétées par les collaborateurs, volontairement ou par ignorance, les managers nous disent ne pas avoir de moyens pour les empêcher. De légers dysfonctionnements dans l’utilisation d’un ordinateur ou d’un GSM professionnel, dans la tenue d’un véhicule de service ou dans le soin apporté à l’outillage ne sont pas réellement répréhensibles au plan du code du travail mais les bonnes pratiques vis-à-vis de ces point sont en partie gage de résultats et font partie des attendus d’un comportement professionnel optimisé d’un salarié.

Dans l’animation d’une activité déployée sur plusieurs sites distants, les managers n’ont plus la possibilité de reprendre au quotidien pas à pas ces comportements pour ramener les bonnes pratiques. La réactualisation ou la mise en place pour les plus petites structures de fiches de poste à tous les niveaux de l’organigramme s’avère utile et peut amener l’amélioration du résultat par la formalisation de rituels professionnels gagnants dans la réalisation desquels chacun sera nourri pour son apport à l’entreprise, son besoin appartenance, la qualité ou la fiabilité de ses actions. Si la convention collective propose déjà une fiche de poste générique pour chaque métier, l’entreprise doit aller plus loin et se les approprier pour les adapter aux besoins spécifiques de son organisation. La fiche initiale dit quoi faire mais l’entreprise doit ajouter comment le faire avec les moyens qu’elle met à disposition. Selon les difficultés de management rencontrées, il appartiendra au chef de service en accord avec la RH ou le dirigeant de décider de détailler une mission en se concentrant sur les étapes essentielles non négociables de sa réalisation créant ainsi une procédure et son rythme d’utilisation. L’écriture de ces procédures installe les rituels professionnels gagnants plus synthétiques à animer ou à contrôler et offre le cadre d’application et le support de formation pour optimiser les comportements professionnels attendus de la part des collaborateurs.

Beaucoup de difficultés de management peuvent ainsi être réglées par quelques lignes fixant le cadre de l’action attendue sous réserve que les collaborateurs en comprennent les bénéfices pour eux-mêmes et pour l’entreprise et à condition de laisser au-delà du non négociable suffisamment d’autonomie pour que chacun puisse normalement s’exprimer. La fiche de poste reste un outil de management et d’intégration, un référentiel non exhaustif de bonnes pratiques, utile aussi dans la résolution de problèmes et qu’il faut faire vivre dans le temps et mettre à jour régulièrement. Elle permet d’éviter les dérives au quotidien qui exaspèrent tant les managers que les salariés et apporte à l’entreprise une meilleure qualification du contexte s’il faut gérer un conflit.

L’équipe eRHAUTO et moi-même vous souhaitons une bonne et heureuse année 2017

L'info en continu

Le marché VN français tiré par les entreprises et les ventes tactiques 6 janvier 2017 par Alice THUOT Constructeurs Vulco vise les flottes de poids lourds en 2017 6 janvier 2017 par Frédéric MARTY Après-vente

- Voir tous les articles

Auto Infos à votre rythme :

Auto Infos, le mensuel

Abonnez-vous à Auto Infos pour recevoir chaque mois des analyses approfondies sur le marché de la vente et de l’après-vente automobile.

La newsletter quotidienne

Notre newsletter quotidienne est diffusée auprès des acteurs des filières vente et après-vente automobile tous les jours du lundi au vendredi à 18h00.
Inscrivez-vous, c’est gratuit !

Au quotidien : le fil RSS

Notre flux RSS vous permet de suivre l’actualité du secteur automobile en direct.
Si vous ne savez pas ce qu’est un flux RSS, vous pouvez en apprendre un petit peu plus ici.

Réseaux Sociaux, instantané

Si vous utilisez Twitter, nous vous invitons à nous suivre pour rester en contact avec l’actualité quelles que soient les circonstances.
Suivez-nous aussi sur Google plus, nos actualités y sont postés heure par heure.

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA