Le mensuel du business automobile, vente et aprés-vente
Disponible sur App Store

Au sommaire de novembre 2016

Le monde l’auto - dossier spécial Mondial de l’automobile

  • Enquête - Cote d’amour des constructeurs
  • Interview - Thierry Sybord, directeur général de Volkswagen
  • Portrait - Marie-Noëlle Tavaud, directrice du GNFA
  • Coup de fil SAV - Benoît Raullin, directeur général de Bidgestone France et Benelux
  • Dossier SAV - La réception atelier à l’heure du digital

Edito | Découvrir

S’abonner

jeudi 14 janvier 2016

Le groupe Parot annonce son introduction en Bourse au printemps

par

Le groupe bordelais distribue 9 000 véhicules pour un chiffre d’affaires 2015 de 220 millions d’euros. Son PDG, Alexandre Parot, souhaite le doubler d’ici à 2019. L’entrée en Bourse, dans quelques mois, devrait lui permettre d’initier cette ambitieuse stratégie.

À l’occasion d’une conférence de presse ce jeudi 14 janvier sur une péniche dans le centre-ville de Bordeaux, Alexandre Parot, président du groupe éponyme, a annoncé officiellement une entrée en Bourse, sur le marché Alternext, au printemps prochain. Entouré de ses partenaires banquiers et avocats et de sa sœur, Virginie Parot-Gauzignac, qui dirige la branche VP du groupe, le dirigeant affiche de grosses ambitions pour les années à venir et souhaite mener son entreprise dans le top 20 de la distribution. Le groupe, qui emploie aujourd’hui 500 personnes, a commercialisé 9 000 véhicules en 2015 dont 5 024 VN et 4 000 VO dont 70 % de véhicules d’occasion à particuliers. Pour se hisser dans ce top 20, Parot compte franchir un premier palier dès la mi-2017 en commercialisant plus de 7 500 véhicules neufs.

Priorité aux marques présentes dans le groupe

« Cette entrée en Bourse est une étape importante de la vie de notre entreprise depuis sa création par mon père, Alain Parot, en 1978, a notamment déclaré Alexandre Parot. Nous souhaitons rentrer à terme dans le top 20 de la distribution. La Bourse nous permettra à la fois de financer nos besoins de développement sans abandonner pour autant le recours à l’endettement et d’améliorer notre rentabilité ». Et d’ajouter : « Pour assurer ce développement à travers de la croissance externe, notre priorité se porte sur les marques avec lesquelles nous travaillons pour l’instant mais nous ne nous interdisons rien. Nous avons des besoins en volume et notamment dans les grandes agglomérations comme Paris et Lyon et dans les villes de plus de 100 000 habitants ». Concernant l’aspect boursier, Louis Thannberger, banquier chargé d’assurer cette introduction en Bourse, rappelle « que les entreprises cotées avancent plus vite que les autres ». « La Bourse valorise les ambitions du chef d’entreprise plutôt qu’un bilan », explique-t-il en rappelant au passage que « Bordeaux est la ville française qui a eu le plus d’introduction en Bourse en 2015 ».

Un premier rachat dans les six mois

Pour rappel, le groupe Parot est présent aujourd’hui dans le Sud-Ouest sur les segments de l’utilitaire et du poids lourd avec les marques Ford, Fiat Professionnal, Iveco et Man. Au niveau du VP, stratégique désormais pour le groupe, les marques Ford, Mazda et BMW - Mini sont représentées. En 2015, le groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 221 millions d’euros, pour un résultat net de 500 millions d’euros et une rentabilité moyenne comprise entre 0,8 et 1 %. Grâce à l’entrée en Bourse, l’entreprise sera valorisée à près de 20 millions d’euros, et devrait engranger l’arrivée de liquidités à hauteur de 5 millions d’euros. Une somme non négligeable pour assurer un premier rachat prévu dans les six mois mais insuffisante pour assurer le développement du groupe sans avoir recours à l’endettement classique.

Un plan de développement en quatre axes :

Le développement du business VP est bien sûr à la base de l’évolution du groupe Parot. Bien implanté dans le Sud-Ouest dans des villes comme Brive, Limoges et autour de Bordeaux, le groupe a tout d’abord besoin de sortir de cette région pour assurer un développement national. Outre le rachat d’une première plaque dans les six mois, l’entreprise souhaite également développer son portefeuille multimarques même si sa priorité est donnée pour l’instant à Ford et BMW Mini. Alexandre Parot nous confie tout de même qu’il ne dirait pas non à une grande marque généraliste française.

Assurer un fort développement dans le VO

Le deuxième axe de développement du groupe sera assuré par un fort développement dans le business stratégique du véhicule d’occasion. À ce titre, le rachat d’un réseau VO, non révélé pour l’heure, devrait lui permettre de faire un bond important dans ce domaine à travers cette acquisition.

Lancement d’une offre digitale et enrichissement de l’offre de services

Alexandre Parot n’en oublie pas pour autant l’importance du business digital. « Le Web doit nous permettre de nous développer encore plus rapidement tout en répondant aux nouvelles attentes des clients, assure-t-il. Nous allons regrouper et réinternaliser l’ensemble de notre gestion de la relation client à travers le déploiement d’une offre innovante ». Cette plateforme de call-centers emploiera à terme 15 personnes. L’enrichissement de son offre de services est également au cœur des ambitions du groupe. « L’après-vente fait partie de notre ADN, explique Alexandre Parot. Nous avons des taux de couverture de frais fixes qui varient entre 70 et 110 % suivant les sites et les marques ».

L'info en continu

Antoine Guillou quitte PGA Motors 14 janvier 2016 par Christophe CARIGNANO Distribution VN Une année 2015 en hausse pour le VI 14 janvier 2016 par Frédéric MARTY Secteur

- Voir tous les articles

Auto Infos à votre rythme :

Auto Infos, le mensuel

Abonnez-vous à Auto Infos pour recevoir chaque mois des analyses approfondies sur le marché de la vente et de l’après-vente automobile.

La newsletter quotidienne

Notre newsletter quotidienne est diffusée auprès des acteurs des filières vente et après-vente automobile tous les jours du lundi au vendredi à 18h00.
Inscrivez-vous, c’est gratuit !

Au quotidien : le fil RSS

Notre flux RSS vous permet de suivre l’actualité du secteur automobile en direct.
Si vous ne savez pas ce qu’est un flux RSS, vous pouvez en apprendre un petit peu plus ici.

Réseaux Sociaux, instantané

Si vous utilisez Twitter, nous vous invitons à nous suivre pour rester en contact avec l’actualité quelles que soient les circonstances.
Suivez-nous aussi sur Google plus, nos actualités y sont postés heure par heure.