Le mensuel du business automobile, vente et aprés-vente
Disponible sur App Store

Au sommaire de août 2017

Monde de l’auto : vente en ligne, entre tendance et réalité

  • Interview : Pierre-Martin Bos, directeur des marques Fiat et Abarth en France
  • Portrait : Guillaume Couzy, directeur du commerce France de Peugeot
  • Dossier après-vente : Peinture  : le défi de la colorimétrie
  • Coup de fil SAV : Yann Gyssels, co-fondateur de Yakarouler

Edito | Découvrir

S’abonner

mercredi 9 novembre 2016

Le Mondial de l’Auto, des points de repère

par

Faisons un peu d’histoire : du 13 juin au 3 juillet 1898 s’est tenue, au Jardin des Tuileries, sur une superficie de 2500 m2, la première Exposition Internationale d’Automobiles, ancêtre du Salon de l’Auto. 140 000 visiteurs (impressionnant !) sont venus admirer les 232 modèles exposés par plus de 200 exposants. L’automobile est dans toutes les conversations depuis de nombreuses années et plus encore depuis que le marquis de Dion a créé l’Automobile Club de France en 1895 et qu’un an auparavant, le 22 juillet 1894, ait eu lieu la première compétition automobile réservée aux voitures sans chevaux, organisée par le Petit Journal sur le trajet allant de Paris à Rouen. L’engouement était bien réel en cette fin de siècle, ce qui encouragea les organisateurs à renouveler l’opération aux mêmes dates en 1899.

En 1901 il prend l’appellation de Salon de l’Auto et a lieu 2 fois (pas de salon en 1900 pour cause d’Expo Universelle) en janvier et en décembre au Grand Palais où il demeurera jusqu’en 1961. De 1902 à 1912 il aura lieu en décembre, juste avant les fêtes et ce n’est qu’à partir de 1913, pour prendre de vitesse les salons concurrents, que la date de la manifestation a été avancée à l’automne, comme c’est encore le cas aujourd’hui. En 15 ans d’existence, le salon de l’auto a bien changé. Des tensions entre l’ACF et la jeune chambre syndicale des constructeurs ont entrainé son annulation en 1909 et 1911. Pas de salon de 1914 à 1018, pendant la Grande Guerre. Puis au fil des ans, le nombre de constructeurs et de modèles présentés ne cessant d’augmenter d’une manière importante, le salon est devenu de plus en plus populaire et sonne comme une vraie fête pour les parisiens. Ainsi la France est devenue le phare de l’automobile mondiale.

De 1930 à la fin des années 60, le Salon de l’Auto a été le domaine de prédilection des carrossiers, tout comme il a vu la montée en puissance des présentations de concept-cars dont quelques-uns donneront naissance, en tout ou partie, à des nouveautés. En 1962 le Salon de l’Auto s’installe définitivement au Parc des Expositions de la Porte de Versailles et depuis 1978 il a lieu tous les deux ans. En 1988, le Salon de l’Auto devient le Mondial de l’Automobile. 2016 en fut la 15è édition et la 84è en tant qu’exposition automobile (Salon de l’Auto puis Mondial).

Rappelons les nouveautés les plus marquantes (on ne parlait pas encore de « premières ») : 1908 : la Ford T ; 1934 : Citroën Traction ; 1946 : Renault 4cv ; 1948 : Citroën 2cv ; 1951 : Simca 9 Aronde ; 1953 : Chevrolet Corvette ; 1954 : Mercedes 300 SL ; 1955 : Citroën DS ; 1960 : Peugeot 404 ; 1961 : Renault 4 ; 1966 : Renault 8 Gordini ; 1970 : Citroën SM ; 1976 : Volkswagen Golf GTI ; 2000 : Bugatti EB 16.4 Veyron.

En 2016, le Mondial de l’Auto est le 1er salon au monde en nombre de visiteurs (record en 2004 avec 1 460 000) sur 16 jours dont 3 week-ends ouverts au public ; 125 000 m2 d’exposition ; 66 500 fans de plus en plus nombreux à suivre l’actualité du Mondial via Facebook ; 10 000 essais de voitures hybrides et électriques ; plus de 100 émissions radio et TV délocalisées au Parc des Expos pendant la durée du Mondial ; 73% de visiteurs français ; 10 000 journalistes accrédités venant d’une centaine de pays.

Des grands absents se sont fait remarquer, ceux-ci privilégiant des formes nouvelles de communication ou des actions ciblées dans des territoires à conquérir : Ford, Volvo, Mazda mais aussi Bentley, Rolls Royce, Lamborghini, McLaren, Lotus, Bugatti…. Même Alpine n’a pas souhaité présenter sa nouvelle berlinette.

Croisons les doigts pour que les constructeurs maintiennent « notre » Mondial de l’Auto au plus haut niveau international ; Francfort, Pékin, Shanghai, Los Angeles, New York, … sont à l’affut pour prendre la place.

François Lassalle

François Lassalle, FLConsulting (flconseil@aol.com), est membre de TEAM

L'info en continu

Honda Europe se mobilise pour l’hôpital Necker 9 novembre 2016 par Frédéric MARTY Constructeurs L’après-vente de Volkswagen est sur Amazon 9 novembre 2016 par Frédéric MARTY Après-vente

- Voir tous les articles

Auto Infos à votre rythme :

Auto Infos, le mensuel

Abonnez-vous à Auto Infos pour recevoir chaque mois des analyses approfondies sur le marché de la vente et de l’après-vente automobile.

La newsletter quotidienne

Notre newsletter quotidienne est diffusée auprès des acteurs des filières vente et après-vente automobile tous les jours du lundi au vendredi à 18h00.
Inscrivez-vous, c’est gratuit !

Au quotidien : le fil RSS

Notre flux RSS vous permet de suivre l’actualité du secteur automobile en direct.
Si vous ne savez pas ce qu’est un flux RSS, vous pouvez en apprendre un petit peu plus ici.

Réseaux Sociaux, instantané

Si vous utilisez Twitter, nous vous invitons à nous suivre pour rester en contact avec l’actualité quelles que soient les circonstances.
Suivez-nous aussi sur Google plus, nos actualités y sont postés heure par heure.