Le mensuel du business automobile, vente et aprés-vente
Disponible sur App Store

Au sommaire de juin 2016

Le monde de l’auto : le marché des entreprises, valeur refuge des constructeurs

  • Interview : Marc Luini, directeur général de Jaguar Land Rover France
  • Portrait : Thierry Sybord, directeur de Volkswagen France
  • Coup de fil SAV : Luc Malnoury, directeur technique de Suzuki automobile France
  • Dossier  : L’atelier a-t-il toujours vocation à couvrir les frais fixes ?

Edito | Découvrir

S’abonner

mardi 10 juillet 2012

Le Mans Classic : des pros dans la course !

par

On ne présente plus Le Mans Classic. Cette rétrospective des 24 Heures du Mans depuis leur création (1923) est devenue l’un des plus importants rassemblements de véhicules de collection au monde. Pour sa sixième édition, cet événement a rassemblé 109 000 spectateurs sur trois jours (6-8 juillet) malgré une météo capricieuse. Près de 170 clubs de véhicules anciens se sont réunis dans l’enceinte du grand circuit du Mans, représentant plus de 8 000 véhicules de tous âges et de toutes nationalités. Un spectacle grandiose et impressionnant, pour les passionnés comme pour le grand public.

Sur la piste, les démonstrations et hommages se sont enchaînés, parfois sous une pluie battante, digne de quelques éditions mémorables des 24 Heures du Mans modernes. Près de 450 voitures de course réparties en six plateaux chronologiques se sont affrontées entre rayons de soleil et averses brutales. Plusieurs professionnels de l’automobile se trouvaient au volant de ces bolides. On pouvait ainsi noter la présence du duo Olivier Lamirault/Jean-Charles Rédélé sur une superbe Alpine A210 de 1967 dans le plateau 4. Le distributeur Porsche Raymond Narac pilotait, sans surprises, une 911 RSR 3 litres de 1974. Les Porsche avaient la côte auprès des pros puisque Nicolas D’Ieteren, partageait le volant d’une spectaculaire 935 K3 de 1980.

Parmi les professionnels présents, le duo Alvergnas/Schwartz (Alvergnas Automobiles) remporte la palme de l’originalité. Leur Dodge Charger et leur Ford Gran Torino Truxmore issues du championnat Nascar ont participé à l’épreuve mancelle dans les années 70. Parallèlement à ces équipages, de nombreux spécialistes des véhicules de collection participaient à la course sur des montures très diverses. On retrouvait notamment des habitués comme les familles Cointreau, Nicolosi et Novo.

En marge de la compétition historique, de nombreux constructeurs profitaient de la piste pour faire rouler quelques-uns de leurs trésors. Porsche avait donc sorti de son musée une 962, une 935 et une 917 alors que BMW faisait rugir les moteurs d’une M1 groupe 4 de 1981 et de la barquette V12 LMR ayant gagné les 24 Heures en 1999. Hyundai Motor France était présent par le parrainage des six voitures du Team 31 tandis que Chevrolet et Ford représentaient les voitures américaines, mises sur le devant de la scène pour cette 6ème édition du Mans Classic. Enfin, Renault était également présent en force grâce à trois voitures engagées par son département Renault Classic. Ces Alpine A 110, M65 et A 442B étaient pilotées par des représentants prestigieux, tels Alain Serpaggi, Jean Ragnotti et Carlos Tavares, directeur général délégué aux opérations de la marque au losange.

Un événement de la dimension du Mans Classic, capable de rassembler plus de 100 000 personnes, intéresse non seulement les marques automobiles mais également des entreprises étrangères à cet univers. Ainsi, parmi les parrains de la manifestation, figurent une banque, un horloger, une marque de vêtements et un opticien. Ce dernier reste cependant un habitué de l’univers de la collection puisqu’il sponsorise également le Tour Auto. Comme l’explique Yves Guénin, secrétaire général d’Optic 2000, “cette implication est assez logique puisqu’elle permet d’offrir des dépistages visuels et auditifs aux spectateurs, qui sont aussi des conducteurs. Trop d’automobilistes roulent encore avec une vue déficiente. Contribuer à une amélioration de la sécurité routière est l’une des missions de nos opticiens”. L’implication de groupes comme Optic 2000 démontre également que l’univers du véhicule de collection prend de l’ampleur. Un constat bénéfique pour les passionnés.

Photos : Robert Schinner et DR

L'info en continu

Autowebbb crée une application Facebook d’export de stock VO 10 juillet 2012 par Eloïse LE GOFF-BERNIS Distribution VO Nuria Garcia est nommée directrice des ventes directes de GE Money Bank 10 juillet 2012 par Eloïse LE GOFF-BERNIS Nominations

- Voir tous les articles

Auto Infos à votre rythme :

Auto Infos, le mensuel

Abonnez-vous à Auto Infos pour recevoir chaque mois des analyses approfondies sur le marché de la vente et de l’après-vente automobile.

La newsletter quotidienne

Notre newsletter quotidienne est diffusée auprès des acteurs des filières vente et après-vente automobile tous les jours du lundi au vendredi à 18h00.
Inscrivez-vous, c’est gratuit !

Au quotidien : le fil RSS

Notre flux RSS vous permet de suivre l’actualité du secteur automobile en direct.
Si vous ne savez pas ce qu’est un flux RSS, vous pouvez en apprendre un petit peu plus ici.

Réseaux Sociaux, instantané

Si vous utilisez Twitter, nous vous invitons à nous suivre pour rester en contact avec l’actualité quelles que soient les circonstances.
Suivez-nous aussi sur Google plus, nos actualités y sont postés heure par heure.