Le mensuel du business automobile, vente et aprés-vente
Disponible sur App Store

Au sommaire de novembre 2016

Le monde l’auto - dossier spécial Mondial de l’automobile

  • Enquête - Cote d’amour des constructeurs
  • Interview - Thierry Sybord, directeur général de Volkswagen
  • Portrait - Marie-Noëlle Tavaud, directrice du GNFA
  • Coup de fil SAV - Benoît Raullin, directeur général de Bidgestone France et Benelux
  • Dossier SAV - La réception atelier à l’heure du digital

Edito | Découvrir

S’abonner

jeudi 4 février 2016

La qualité perçue de la 308 tient ses promesses

par

Après deux années d’existence, la nouvelle 308 est devenue le best-seller de la marque avec le succès que l’on connaît. À l’occasion d’une visite de son centre de R&D et de tests de Belchamp (Franche-Comté), Peugeot a tenu à démontrer la réalité de la qualité perçue de ce véhicule par ses clients.

La qualité perçue de la nouvelle 308 par le client final est un enjeu stratégique pour la marque puisqu’elle détermine la valeur résiduelle si chère aux gestionnaires de flottes automobiles ainsi qu’aux particuliers lors de la revente en occasion.

Objectif : combler le retard de qualité par rapport à la Golf VII

La nouvelle 308 marque un tournant pour la marque, une vraie rupture au niveau notamment de la qualité perçue ce qui correspond à la montée en gamme de Peugeot tout en restant une marque généraliste. Lors de sa conception, les ingénieurs avaient pour objectif de porter ce nouveau modèle à hauteur de la qualité perçue d’une Golf VII. « Nous avons réussi notre pari de la montée en gamme de la 308, explique Laurent Blanchet, directeur produit chez Peugeot. Plusieurs études ont montré que nous sommes devant ou à hauteur de la Golf VII au niveau de la qualité perçue ». Un gain important par rapport à l’ancien modèle qui permet aujourd’hui au réseau de commercialiser des 308 avec des niveaux de finition 3 et supérieurs. Au total, le constructeur français aura vendu 400 000 modèles depuis son lancement, tout en déclinant des lignes GT et GT Line à travers Peugeot Sport afin de renforcer encore cette qualité. Un résultat qui place la 308 sur la troisième marche du podium en Europe sur le segment C. La 308, c’est aussi plus de 30 prix à travers le monde dont le titre de Voiture de l’année 2014.

Une qualité perçue neuve après trois ans d’existence

« Au bout de trois ans, nous souhaitons que le client ait une qualité perçue d’une 308 équivalente à celle d’un véhicule neuf », explique Philippe Pelletier, directeur qualité de Peugeot. Une qualité qui se travaille sur plusieurs niveaux du produit à travers la recherche de défauts et l’écoute du client mais aussi au niveau du service jusqu’à l’après-vente. Avant la commercialisation de ce véhicule, le constructeur a réalisé toute une série de tests sur 1 800 composants, confiant également 200 voitures à 1 000 conducteurs afin de réaliser 2,5 millions de kilomètres de test. À ce stade, 268 pièces d’usure de la 308 ont été déclarées comme prioritaires. Des tests ont été réalisés dans toutes les régions du monde et reproduits également dans le centre de Belchamp afin d’accélérer le vieillissement de certains composants. Un banc quatre vérins permet notamment de tester en 22 jours l’équivalent d’un vieillissement de trois ans tout en reproduisant des conditions climatiques extrêmes. Au niveau de la 308, Peugeot s’est notamment attaché à retarder le plus possible le vieillissement du volant, de la planche de bord ou encore de l’extérieur à travers une peinture résistante aux micro-rayures et des pare-chocs dotés de meilleures fixations. Au total, ce gain de qualité aurait un coût estimé d’au moins + 5 % par rapport à un modèle de l’ancienne génération. Au bout du compte, la valeur résiduelle déterminée par les coteurs sur la 308 est le juge de paix de ce long travail sur la qualité. À 36 mois et 90 000 kilomètres, la 308 enregistre un taux de 44 % en France, soit deux points au-dessus de la Golf VII. Contrat rempli pour la marque au lion.

L'info en continu

Rétromobile : les constructeurs au rendez-vous 3 février 2016 par Frédéric MARTY Secteur Le marché de l’électrique poursuit sa progression 4 février 2016 par Alice THUOT Constructeurs

- Voir tous les articles

Auto Infos à votre rythme :

Auto Infos, le mensuel

Abonnez-vous à Auto Infos pour recevoir chaque mois des analyses approfondies sur le marché de la vente et de l’après-vente automobile.

La newsletter quotidienne

Notre newsletter quotidienne est diffusée auprès des acteurs des filières vente et après-vente automobile tous les jours du lundi au vendredi à 18h00.
Inscrivez-vous, c’est gratuit !

Au quotidien : le fil RSS

Notre flux RSS vous permet de suivre l’actualité du secteur automobile en direct.
Si vous ne savez pas ce qu’est un flux RSS, vous pouvez en apprendre un petit peu plus ici.

Réseaux Sociaux, instantané

Si vous utilisez Twitter, nous vous invitons à nous suivre pour rester en contact avec l’actualité quelles que soient les circonstances.
Suivez-nous aussi sur Google plus, nos actualités y sont postés heure par heure.