Le mensuel du business automobile, vente et aprés-vente
Disponible sur App Store

Au sommaire de juin 2017

Monde de l’auto : vente en ligne, entre tendance et réalité

  • Interview : Pierre-Martin Bos, directeur des marques Fiat et Abarth en France
  • Portrait : Guillaume Couzy, directeur du commerce France de Peugeot
  • Dossier après-vente : Peinture, le défi de la colorimétrie
  • Coup de fil SAV : Yann Gyssels, co-fondateur de Yakarouler

Edito | Découvrir

S’abonner

mardi 28 mars 2017

La plateforme digitale de vente de VO du groupe Parot sera opérationnelle en juin

par

À l’occasion de la présentation de ses résultats financiers pour l’année 2016, le groupe Parot a confirmé le lancement, le 15 juin prochain, de sa plateforme de distribution digitale de véhicules d’occasion. Baptisé Delta pour l’instant, ce nouveau lancement devrait permettre au groupe de franchir une nouvelle étape de son développement.

L’année 2016 a été riche en croissance et en évènements pour le groupe Parot. Tout au long de l’année écoulée, il a déployé un plan de développement annoncé début 2015 et qui devrait lui permettre de rentrer, selon ses prévisions, dans le top 10 de la distribution à l’horizon 2020 avec un volume de 40 000 unités commercialisées.

« 2016 restera dans l’histoire du groupe Parot comme une année exceptionnelle qui nous a permis de lancer parfaitement notre plan stratégique 2020, explique Alexandre Parot, PDG du groupe éponyme. Les acquisitions de VO 3000 et du groupe Behra nous permettent de devenir un acteur majeur du véhicule d’occasion et de nous déployer au plan national. Dans le même temps, le lancement du projet Delta nous ouvre les portes de la distribution digitale. »

En effet, le groupe Parot n’a pas chômé en 2016. Outre le lancement en février 2016 du projet de plateforme occasion 100 % digitale baptisé Delta, il a fait l’acquisition de VO 3000 au mois de mai. Il a également annoncé son intention de reprendre le groupe Behra, opération qui a été finalisée en novembre dernier. Sans oublier la levée de 6 millions d’euros à travers une entrée sur Alternext. Autant d’évènements qui ont permis au groupe bordelais de franchir une nouvelle étape de son développement.

Un chiffre d’affaires de 290,5 millions d’euros

Fort de cette dynamique enclenchée en 2016, le groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 290,5 millions d’euros en données consolidées (chiffre d’affaires qui prend en compte les acquisitions de VO 3000 sur 7 mois et Behra sur 2 mois). À périmètre constant, la croissance organique de l’entité ressort à + 7 %. À noter qu’en données pro forma, le chiffre d’affaires serait de 399,3 millions d’euros, l’objectif de chiffre d’affaires se situait entre 385 et 395 M€ ; avec 399,3 M€, le groupe enregistre 1,2 point de croissance en plus.

Pour rappel, le groupe Parot représente désormais les marques Ford, Mini, Mazda, Mitsubishi et BMW ainsi que les marques Iveco, Man et Fiat Professional pour un total de 32 sites et 715 collaborateurs. En 2016, le groupe a commercialisé un total de 19 950 véhicules dont 16 898 VP (5 907 VN et 10 991 VO). L’Ebitda consolidé du groupe ressort à 4,5 millions d’euros en progression de 40 % tandis que le résultat d’exploitation s’élève à 2,1 millions d’euros en augmentation de 0,8 million d’euros sur un an.

Une plateforme VO 100 % digitale

En 2017, outre de possibles opportunités de croissance externe et la prise en charge éventuelle d’une nouvelle marque, le groupe entend se consacrer en priorité à la finalisation de l’intégration de VO 3000 et Behra afin de les porter progressivement aux niveaux de performances commerciales et financières du groupe.

La prochaine actualité du groupe, c’est évidemment le 15 juin prochain avec le lancement de la plateforme de vente de véhicules d’occasion aux particuliers, dont on ne connaît pas encore le nom. Cette offre 100 % digitale de vente de VO est inspirée d’un modèle américain de vente en ligne. « Nous avons une approche centrée sur le client, rappelle Alexandre Parot. Il sera le point d’entrée de notre plateforme ». Un projet Delta qui mobilise aujourd’hui 10 collaborateurs du groupe pour un investissement de 0,8 million d’euros engagé sur 2016 et 1,7 million d’euros au moment du lancement.

Un site où le groupe devrait favoriser le plus possible un produit comme la LOA VO. Des partenariats avec CGI Finance et Opteven sont d’ores et déjà annoncés. Deux points de livraison à Paris et Bordeaux seront ouverts dès le lancement en juin prochain. L’objectif est d’y commercialiser 15 000 véhicules par an à l’horizon 2020. Avec ce site de vente entièrement digital, le groupe fait ainsi le pari d’un achat VO totalement dématérialisé. Une grande première dans l’Hexagone à découvrir dans quelques mois.

L'info en continu

Lexus à la conquête de l’Inde 28 mars 2017 par Alice THUOT Constructeurs Bosch inaugure son campus innovation à Saint-Ouen 28 mars 2017 par Frédéric MARTY Equipementiers

- Voir tous les articles

Auto Infos à votre rythme :

Auto Infos, le mensuel

Abonnez-vous à Auto Infos pour recevoir chaque mois des analyses approfondies sur le marché de la vente et de l’après-vente automobile.

La newsletter quotidienne

Notre newsletter quotidienne est diffusée auprès des acteurs des filières vente et après-vente automobile tous les jours du lundi au vendredi à 18h00.
Inscrivez-vous, c’est gratuit !

Au quotidien : le fil RSS

Notre flux RSS vous permet de suivre l’actualité du secteur automobile en direct.
Si vous ne savez pas ce qu’est un flux RSS, vous pouvez en apprendre un petit peu plus ici.

Réseaux Sociaux, instantané

Si vous utilisez Twitter, nous vous invitons à nous suivre pour rester en contact avec l’actualité quelles que soient les circonstances.
Suivez-nous aussi sur Google plus, nos actualités y sont postés heure par heure.