Le mensuel du business automobile, vente et aprés-vente
Disponible sur App Store

Au sommaire de août 2017

Monde de l’auto : vente en ligne, entre tendance et réalité

  • Interview : Pierre-Martin Bos, directeur des marques Fiat et Abarth en France
  • Portrait : Guillaume Couzy, directeur du commerce France de Peugeot
  • Dossier après-vente : Peinture  : le défi de la colorimétrie
  • Coup de fil SAV : Yann Gyssels, co-fondateur de Yakarouler

Edito | Découvrir

S’abonner

mercredi 14 décembre 2016

La circulation alter(mal)née

par

Peu importe l’origine de la pollution aux particules fines (quoique !), elle semble bien être là. La mairie de Paris qui fait un concours de communication avec le ministère de l’Ecologie ne sait plus où donner de la tête pour prendre le leadership sur cette affaire de pollution.

Du coup, on entend une quantité incroyable de déclarations invérifiables qui met en relief cet adage que j’aime beaucoup : à beau mentir qui vient de loin. Les affirmations : « La pollution ne vient pas des centrales au charbon des Allemands ; le chauffage au bois participe grandement au rejet de particules fines dans l’atmosphère parisien ; l’air de Paris n’a jamais été aussi vicié ; on note une forte recrudescence des consultations chez les ORL ; la quantité d’enfants asthmatiques explose, … » ; et celle que je préfère « près de 50 000 morts en France sont dues à la pollution !  »

Quand on examine la carte d’évolution du nuage de pollution, il est manifeste de constater qu’il ne vient ni de Brest, ni de Madrid. Qu’on nous dise la quantité de stères de bois qui sont brûlés dans les immeubles parisiens ! Je pense que c’est un tout petit peu moins qu’aux 18ème et 19ème siècles … Un ami ORL qui exerce à Paris et en Seine et Marne a été interviewé pour qu’il annonce un affolement des compteurs dans ses prises de rendez-vous. Comme il n’a rien constaté, l’interviewer a donné des chiffres effrayants, totalement inventés. Quant à l’asthme, il s’agit d’une maladie qui n’est pas provoquée par la pollution ! Certes cette dernière ne fait qu’amplifier les symptômes du malade mais elle n’en est pas l’origine. Et donc la meilleure pour la fin : tous ces morts terrassés par les particules fines ! Pourquoi-pas 100 000 morts pour faire encore plus peur ? Si on cumulait les morts provoquées par les cancers, les suicides, les AVC, infarctus et autres accidents cardio-vasculaires, les accidents de la route, les accidents domestiques, les accidents du travail et tous ces malheureux pollués par l’automobile, on arriverait surement au double des personnes réellement décédées en une année !

Il est reconnu que le taux de concentration de particules fines le plus élevé dans la capitale est un endroit où il n’y a pas un seul deux roues, pas une seule voiture, pas de camion, pas de bus, … c’est dans les couloirs du métro ! Là-dessus, on décide en haut lieu d’interdire à la moitié des automobilistes de se servir de leur voiture en leur suggérant d’utiliser les transports en commun qui tombent en panne faute d’entretien et de maintenance la plus élémentaire, comme d’ailleurs celles de nos routes ex nationales, tandis que les couloirs du métro sont dans l’état décrit plus haut. Les Franciliens ont eu un réflexe que j’apprécie concernant le (non)respect d’une règle (non)comprise et (non)admise : ils se sont servis de leur voiture sans écouter les sornettes matraquées à longueur de journées par les média aux ordres. L’Île-de-France a battu ses records d’embouteillages avec 415 kilomètres cumulés !

Les Français sont peut-être des veaux mais les Franciliens ne se laisseront pas mener à l’abattoir.

Bruno HAAS ( brunohaas15@gmail.com) est membre de TEAM AUTO

L'info en continu

Renault et le GCR entrent au capital du groupe Laurent 13 décembre 2016 par Frédéric MARTY Après-vente Pièces de rechange : Renault adopte la stratégie du groupe PSA 14 décembre 2016 par Christophe CARIGNANO Après-vente

- Voir tous les articles

Auto Infos à votre rythme :

Auto Infos, le mensuel

Abonnez-vous à Auto Infos pour recevoir chaque mois des analyses approfondies sur le marché de la vente et de l’après-vente automobile.

La newsletter quotidienne

Notre newsletter quotidienne est diffusée auprès des acteurs des filières vente et après-vente automobile tous les jours du lundi au vendredi à 18h00.
Inscrivez-vous, c’est gratuit !

Au quotidien : le fil RSS

Notre flux RSS vous permet de suivre l’actualité du secteur automobile en direct.
Si vous ne savez pas ce qu’est un flux RSS, vous pouvez en apprendre un petit peu plus ici.

Réseaux Sociaux, instantané

Si vous utilisez Twitter, nous vous invitons à nous suivre pour rester en contact avec l’actualité quelles que soient les circonstances.
Suivez-nous aussi sur Google plus, nos actualités y sont postés heure par heure.