Le mensuel du business automobile, vente et aprés-vente
Disponible sur App Store

Au sommaire de décembre 2016

Le monde de l’auto : Cote d’amour des financeurs, distributeurs-financeurs. Une relation plus solide que jamais

  • Interview : Serge Naudin, président du directoire de BMW France
  • Portrait : Raphaël Bretecher, directeur général du département design de Hyundai Motor Europe
  • Coup de fil SAV  : Christophe Musy, directeur de PSA Aftermarket
  • Dossier SAV  : Formation technique  : passage obligé de la qualité de service

Edito | Découvrir

S’abonner

jeudi 14 avril 2016

La Renault Talisman Estate bientôt disponible en concession

par

Sur un segment D en progression de 15 % en Europe l’année dernière, Renault joue sa carte avec sa Talisman break proposée en cinq niveaux de finition dont une pour les flottes qui devrait représenter environ 60 % des ventes.

En 2015, 630 000 breaks ont été écoulés sur le Vieux Continent, un volume supérieur à celui des berlines commercialisées à 555 000 exemplaires. Certains marchés, à l’image de l’Allemagne, de l’Italie, de la Belgique et des Pays-Bas présentent un potentiel certain pour ce type de carrosserie : à titre d’exemple, les Allemands ont acheté 240 000 breaks en 2015, soit un tiers des volumes européens. C’est dans ce contexte que Renault a décliné sa berline Talisman en un break, qui sera progressivement disponible dans les concessions de l’ensemble des pays européens en 2016.

La Talisman Estate conserve des dimensions quasiment identiques par rapport à la berline : elle gagne ainsi un centimètre en longueur pour atteindre 4,86 m et présente une largeur de 1,84 m pour une hauteur de 1,46 m. L’empattement de 2,81 cm permet notamment un espace aux genoux à l’arrière de 262 mm et une largeur aux coudes avant de 1 512 mm. Le coffre, avec ouverture mains libres commandé par le mouvement du pied sous le bouclier et avec fermeture motorisée, offre une capacité de 572 à 1 700 dm3 grâce à la banquette arrière 1/3-2/3 modulable.

Une consommation à partir de 3,7 l/100 km

La Talisman break dispose d’une gamme de cinq motorisations dont trois diesel et deux essence. En diesel, le dCi 110 ch ouvre la gamme. Dotée de ce bloc associé au choix à la boîte automatique à double embrayage EDC ou à la boîte manuelle six vitesses, le break revendique une consommation de 3,7 l/100 km pour 98 g de CO2. Sont également disponibles en diesel le cDI de 130 ch (4,0 l/100 km, 106 g) et le dCi 160 EDC Twin Turbo (4,5 l/100 km, 117 g). En essence, la gamme est composée du TCe 150 ch et du TCe 200 EDC, tous deux uniquement associés à la boîte automatique sept rapports.

La Talisman break est déclinée en quatre finitions (Life, Zen, Intens, Initiale Paris), auxquelles s’ajoute une version Business spécifique aux flottes. Selon le niveau de finition, Renault propose une palette d’aides à la conduite à l’instar du régulateur de vitesse adaptatif, le freinage actif d’urgence – deux équipements de série sur la finition Business – ou encore les feux de virage. S’ajoutent l’alerte de franchissement de ligne, l’alerte de distance de sécurité, l’alerte de survitesse avec reconnaissance des panneaux ou encore l’avertisseur d’angle mort. Pour faciliter les manœuvres de stationnement, le break peut disposer du parking mains libres, ainsi que l’aide au parking avant, arrière, latérale.

La Talisman break, fabriquée sur le site de Douai, qui a bénéficié d’un investissement de 420 millions, est proposée à partir de 32 700 euros en essence et finition (Intens), tandis qu’en diesel, les tarifs débutent à 29 100 euros en finition entrée de gamme (Life).

L'info en continu

Les loueurs courte durée face à la concurrence des locations entre particuliers 14 avril 2016 par Christophe CARIGNANO Secteur Mercedes-Benz Vans France lance son mur Facebook 14 avril 2016 par Christophe CARIGNANO Constructeurs

- Voir tous les articles

Auto Infos à votre rythme :

Auto Infos, le mensuel

Abonnez-vous à Auto Infos pour recevoir chaque mois des analyses approfondies sur le marché de la vente et de l’après-vente automobile.

La newsletter quotidienne

Notre newsletter quotidienne est diffusée auprès des acteurs des filières vente et après-vente automobile tous les jours du lundi au vendredi à 18h00.
Inscrivez-vous, c’est gratuit !

Au quotidien : le fil RSS

Notre flux RSS vous permet de suivre l’actualité du secteur automobile en direct.
Si vous ne savez pas ce qu’est un flux RSS, vous pouvez en apprendre un petit peu plus ici.

Réseaux Sociaux, instantané

Si vous utilisez Twitter, nous vous invitons à nous suivre pour rester en contact avec l’actualité quelles que soient les circonstances.
Suivez-nous aussi sur Google plus, nos actualités y sont postés heure par heure.