Le mensuel du business automobile, vente et aprés-vente
Disponible sur App Store

Au sommaire de

• Monde de l’auto : Spécial salon de Genève

  • Interview : Éric Wepierre,président d’Opel France
  • Après-vente : Les clés d’une relation client digitalisée
  • Coup de fil SAV : Erwan Baudimant, responsable national des ventes de R-M pour la France

Edito | Découvrir

S’abonner

mardi 15 mai 2018

La France autorise des tests de véhicules autonomes dès 2019

par

Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, a annoncé hier, lundi 14 mai, que des tests de véhicules autonomes sans conducteurs seront autorisés à compter de 2019 sur l’ensemble de l’Hexagone. Cette initiative permettrait de placer le pays en pointe sur ces technologies.

En s’appuyant sur les travaux menés par Anne-Marie Idrac, haute responsable pour la stratégie nationale du développement des véhicules autonomes, Bruno Le Maire a affirmé vouloir faire de la France « le pays le plus attractif en Europe pour développer ces transformations technologiques » et a promis un « soutien à l’effort de recherche et développement ». Bien que de nombreux tests de véhicules autonomes soient déjà menés sur les routes françaises, ils nécessitent toutefois des autorisations, une limitation à certains tronçons et, enfin, la présence d’un opérateur à bord.

« La loi Pacte (Plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises, NDLR) prévoira que les expérimentations sur routes ouvertes seront possibles sur tout le territoire français jusqu’au niveau 5 d’autonomie, c’est-à-dire en l’absence de tout conducteur », a déclaré Bruno Le Maire dans un discours présentant la stratégie du gouvernement sur les véhicules autonomes.

Une menace pour les constructeurs ?

Les véhicules autonomes sont « une opportunité (...) qui doit être saisie. C’est aussi une menace pour nos constructeurs si leurs produits accusent un retard technologique », a d’ailleurs souligné lundi Elisabeth Borne, ministre des Transports.

De son côté, PSA a commencé ses tests en juillet 2015. Le groupe prévoit de commercialiser autour de 2021-2023 ses premiers modèles permettant au conducteur de quitter la route des yeux.

Renault prévoit quant à lui la commercialisation de 15 voitures semi-autonomes d’ici à 2022. Il a également présenté au salon de Genève son concept EZ-GO de navette électrique, autonome et partagée, dont il promet une version commerciale pour cette même date.

L'info en continu

50 % des ordres de réparation sur tablette chez VW France 15 mai 2018 par Frédéric MARTY Après-vente Tesla se développe sur le territoire chinois 15 mai 2018 par Yelen Bonhomme-Allard Constructeurs

- Voir tous les articles

Auto Infos à votre rythme :

Auto Infos, le mensuel

Abonnez-vous à Auto Infos pour recevoir chaque mois des analyses approfondies sur le marché de la vente et de l’après-vente automobile.

La newsletter quotidienne

Notre newsletter quotidienne est diffusée auprès des acteurs des filières vente et après-vente automobile tous les jours du lundi au vendredi à 18h00.
Inscrivez-vous, c’est gratuit !

Au quotidien : le fil RSS

Notre flux RSS vous permet de suivre l’actualité du secteur automobile en direct.
Si vous ne savez pas ce qu’est un flux RSS, vous pouvez en apprendre un petit peu plus ici.

Réseaux Sociaux, instantané

Si vous utilisez Twitter, nous vous invitons à nous suivre pour rester en contact avec l’actualité quelles que soient les circonstances.
Suivez-nous aussi sur Google plus, nos actualités y sont postés heure par heure.