Le mensuel du business automobile, vente et aprés-vente
Disponible sur App Store

Au sommaire de septembre 2017

Monde de l’auto Crédiscopie 6 mois : les captives des constructeurs progressent encore

  • Interview  : Thierry Lespiaucq, président de Volkswagen Group France
  • Portrait  : Stéphane Magnin, directeur de l’activité automobile de Suzuki France
  • Dossier après-vente : Agents, un maillon toujours fort
  • Coup de fil SAV  : Olivier Guillemot, président et co-fondateur de GarageScore SAS

Edito | Découvrir

S’abonner

mercredi 11 octobre 2017

La fée électricité ou la sorcière électricité ?

par

On dit qu’il n’y a pas plus sourd que celui qui ne veut pas entendre. L’adage est encore une fois vérifié avec le cri d’alarme poussé récemment par Carlos Tavares qui dénonce le développement du « tout électrique » vers lequel se précipite les politiques en accord – et même en collusion – avec les constructeurs automobiles.

À ma connaissance, ce cri d’alarme n’a pas été relayé par la presse économique ce que je regrette beaucoup, mais pas plus par la presse spécialisée ce qui est très dommageable.

Les déclarations de future condamnation à mort du moteur thermique se multiplient allègrement. Elles sont clamées haut et fort par des politiques censés être responsables et visionnaires. Nicolas Hulot a inauguré le bal en bornant son interdiction à l’horizon 2040. À ce propos, remplacera-t-il les puissants hors-bords thermiques de son bateau semi-rigide par des hors-bords électriques accompagnés de leur grosse batterie ? D’autres pays lui ont emboîté le pas comme l’Inde qui met la barre à 2030, mais également l’Europe qui réfléchit à bannir toutes les voitures thermiques d’ici à une vingtaine d’années. Fort bien, pourquoi pas.

Carlos Tavares s’inquiète à juste titre de la quantité d’électricité qu’il va falloir fournir pour alimenter tous ces véhicules. Il est aujourd’hui le seul haut dirigeant à le faire savoir. Peut-être que ses confrères n’en pensent pas moins, mais n’osent pas le dénoncer, à moins qu’ils n’aient pas pris conscience de l’impasse dans laquelle nous sommes en train de nous engouffrer, ce qui est bien pire.

Carlos Tavares prend la précaution de dire que sa voix est inaudible tout simplement parce que PSA fabrique et vend des moteurs thermiques donc qu’il est un peu juge et parti. D’aucuns ont foncé sur cette précaution oratoire en disant que PSA poussait ce cri d’alarme parce qu’ils n’étaient pas prêts, voire très en retard, sur la commercialisation de véhicules électriques et d’hybrides rechargeables. Qu’ils se rassurent, PSA en a « plein ses cartons », prêts à être lancés sur le marché.

En attendant, ce dirigeant visionnaire pose d’excellentes questions : La France, mais également l’Europe, aura-t-elle les capacités techniques à fournir autant d’électricité ? Quelles seront ces capacités ? Centrales nucléaires, centrales thermiques (pétrole, gaz, charbon et lignite en Allemagne et Europe centrale), éoliennes, hydrauliques, solaires. On imagine bien que toutes seront utilisées, mais dans quelles proportions ? Du puits à la roue, chacun sait qu’un VE a un bilan carbone aussi mauvais qu’une voiture thermique ! Si l’on inclut le recyclage des batteries, le bilan carbone est plus mauvais pour le VE. Et si l’électricité est produite par une centrale au charbon, il n’y a plus photo !

Le prix des terres rares, pour l’instant indispensable à la fabrication des batteries, va évidemment s’envoler. Ces terres rares portent remarquablement bien leur nom ; la quasi-totalité se trouve en Chine, et l’autre partie en Afrique que la Chine rachète à tour de bras. Gardons également en tête que la fabrication et le recyclage d’un panneau solaire nécessitent plus d’énergie que celle qu’il produira dans son existence… Si on faisait le même bilan pour une éolienne, on aurait sans doute des surprises avec un résultat similaire.

Parlez plus fort cher Monsieur Tavares. Quand vos voitures électriques et vos hybrides rechargeables seront sur la route, reprenez votre porte-voix.

Bruno Haas - Team Auto

brunohaas15@gmail.com

L'info en continu

Wyz Group recrute pour accompagner son développement 10 octobre 2017 par Frédéric MARTY Après-vente Le marché des VO se stabilise en septembre 11 octobre 2017 par Christophe CARIGNANO Distribution VO

- Voir tous les articles

Auto Infos à votre rythme :

Auto Infos, le mensuel

Abonnez-vous à Auto Infos pour recevoir chaque mois des analyses approfondies sur le marché de la vente et de l’après-vente automobile.

La newsletter quotidienne

Notre newsletter quotidienne est diffusée auprès des acteurs des filières vente et après-vente automobile tous les jours du lundi au vendredi à 18h00.
Inscrivez-vous, c’est gratuit !

Au quotidien : le fil RSS

Notre flux RSS vous permet de suivre l’actualité du secteur automobile en direct.
Si vous ne savez pas ce qu’est un flux RSS, vous pouvez en apprendre un petit peu plus ici.

Réseaux Sociaux, instantané

Si vous utilisez Twitter, nous vous invitons à nous suivre pour rester en contact avec l’actualité quelles que soient les circonstances.
Suivez-nous aussi sur Google plus, nos actualités y sont postés heure par heure.