Le mensuel du business automobile, vente et aprés-vente
Disponible sur App Store

Au sommaire de juillet 2016

Le monde l’auto : Nouvelles mobilités, quelle stratégie pour les constructeurs ?

  • Interview : Sébastien Perrais, directeur d’Alfa Romeo et de Jeep France
  • Portrait : Maxime Picat, directeur général de Peugeot
  • Coup de fil SAV : Laurent Proust, président de First Stop
  • Dossier SAV : L’enjeu des délais d’immobilisation des véhicules

Edito | Découvrir

S’abonner

mardi 26 janvier 2016

La Feda réorganise sa gouvernance

par

L’organisation professionnelle revoit son organisation pour coller davantage à la réalité du terrain et s’adapter aux évolutions de la réparation indépendante.

Alain Landec poursuit ses grands travaux à la tête de la Fédération des syndicats de la distribution automobile (Feda). Un peu plus d’un an après son arrivée à la présidence de l’organisation professionnelle, l’ancien dirigeant de Précisium a pris ses marques. Son prochain chantier consiste à renouveler le mode de gouvernance de la Feda. Une organisation qui ne collait plus à l’univers de la distribution de pièces tel qu’il se présente aujourd’hui. « Entre 1995 et 2015, de grandes organisations commerciales et marketing ont vu le jour et elles ont structuré autour d’elles les distributeurs », souligne Alain Landec.

La Feda a perdu du terrain par rapport à l’émergence de structures comme Groupauto, Précisium ou Doyen Auto. Aujourd’hui, le dirigeant veut remettre l’église au centre du village en rendant à la Feda son rôle de représentant des groupements et distributeurs indépendants. Un repositionnement qui passe par l’adhésion de tous ces acteurs au syndicat. Si la quasi-totalité des distributeurs Autodistribution adhèrent déjà à la Feda pour des raisons historiques, ils ne sont que 20 % en moyenne dans les autres groupements.

Les groupements ont la mission de collecter les adhésions de tous leurs distributeurs. Ils deviennent également membres du conseil de surveillance de la Feda, chargé de définir les orientations stratégiques et les priorités de l’organisation. Un conseil d’administration composé de personnalités issues des membres collecteurs, des groupes métiers et des distributeurs adhérents sera élu lors de l’assemblée générale. Enfin, les régions juridiques de l’organisation sont supprimées et remplacées par dix délégations régionales. Cette pyramide doit être plus efficace et plus en phase avec les attentes des adhérents.

Pour accompagner le développement de l’éco-entretien, la Feda met en place une association baptisée AEE (association éco-entretien). Elle a pour vocation de rassembler les membres fondateurs comme Alliance Automotive Group, Autodistribution, la Feda, Genelec, Norauto et Speedy mais veut s’ouvrir également à toute l’après-vente. Sa mission consiste à se placer en garante du protocole éco-entretien. La perspective du contrôle des émissions des véhicules diesel lors du contrôle technique devrait contribuer au développement de ce service d’avenir.

- Voir tous les articles

Auto Infos à votre rythme :

Auto Infos, le mensuel

Abonnez-vous à Auto Infos pour recevoir chaque mois des analyses approfondies sur le marché de la vente et de l’après-vente automobile.

La newsletter quotidienne

Notre newsletter quotidienne est diffusée auprès des acteurs des filières vente et après-vente automobile tous les jours du lundi au vendredi à 18h00.
Inscrivez-vous, c’est gratuit !

Au quotidien : le fil RSS

Notre flux RSS vous permet de suivre l’actualité du secteur automobile en direct.
Si vous ne savez pas ce qu’est un flux RSS, vous pouvez en apprendre un petit peu plus ici.

Réseaux Sociaux, instantané

Si vous utilisez Twitter, nous vous invitons à nous suivre pour rester en contact avec l’actualité quelles que soient les circonstances.
Suivez-nous aussi sur Google plus, nos actualités y sont postés heure par heure.