Le mensuel du business automobile, vente et aprés-vente
Disponible sur App Store

Au sommaire de novembre 2017

Monde de l’auto : - Cote d’amour des constructeurs 2017 et l’après-vente à l’heure de l’électrique

  • Interview : Didier Gambart, président de Toyota France
  • Portrait : Christian Digoin, président du groupe DMD
  • Dossier après-vente : Vers la disparition de la prise OBD ?
  • Coup de fil SAV : Christophe Collin, directeur marketing de Ford Service

Edito | Découvrir

S’abonner

mercredi 4 octobre 2017

La FNAA devient FNA

par

L’organisation professionnelle change de nom et fait évoluer sa politique pour s’adapter à un contexte économique en plein bouleversement dans l’après-vente automobile.

Exit la FNAA. L’organisation professionnelle devient Fédération nationale de l’automobile (FNA) et affirme plus que jamais son rôle de défense des « Entrepreneurs artisans de l’automobile et de la mobilité ». La FNA met donc en avant trois grands principes autour desquels elle place son action : confiance, indépendance et proximité. Ces trois points forts sont ceux des artisans de l’automobile selon le syndicat, qui a décidé de revoir son organisation. Au niveau national, la FNA s’articule autour de plateformes de projets afin de fournir des solutions concrètes aux problèmes rencontrés par les différents métiers qu’elle fédère. Au niveau régional, un président, un bureau et une assemblée « déploient les actions définies au niveau national et les dispositifs régionaux ». Ce maillon doit également agir auprès des acteurs régionaux que sont les caisses d’assurance maladie, les DIRECTE et conseils régionaux. Enfin, le niveau départemental est assuré par un président départemental entouré d’une équipe d’élus et d’animateurs de proximité, chargés d’assurer l’accompagnement des adhérents dans leur quotidien. L’objectif de cette recomposition est de mieux faire connaître les services de la FNA aux réparateurs et de remonter plus efficacement leurs attentes.

Carnet d’entretien digital

La FNA souhaite accompagner ses adhérents dans le mouvement de digitalisation qui touche le secteur. Ce rôle est assuré par la société Centarauto, filiale commerciale de l’organisation. L’un des premiers exemples est la création de Sélène, un carnet d’entretien digital qui permettra à l’automobiliste de recevoir des alertes sur l’entretien de son ou ses véhicules et de prendre rendez-vous. Toutes les informations et alertes seront envoyées par Centarauto, qui assurera le fonctionnement de l’application. Chaque réparateur pourra cependant reprendre la main pour adapter le contenu à son client. Ce premier outil digital sera présenté sur le stand de la FNA lors du salon Equip Auto. Un événement qui sera également l’occasion pour le syndicat d’afficher ses nouvelles couleurs et son nouveau projet politique.

L'info en continu

Vers une forte hausse des assurances auto en 2018 ? 4 octobre 2017 par Alice THUOT Secteur Le Range Rover Sport passe à l’hybride rechargeable 4 octobre 2017 par Alice THUOT Constructeurs

- Voir tous les articles

Auto Infos à votre rythme :

Auto Infos, le mensuel

Abonnez-vous à Auto Infos pour recevoir chaque mois des analyses approfondies sur le marché de la vente et de l’après-vente automobile.

La newsletter quotidienne

Notre newsletter quotidienne est diffusée auprès des acteurs des filières vente et après-vente automobile tous les jours du lundi au vendredi à 18h00.
Inscrivez-vous, c’est gratuit !

Au quotidien : le fil RSS

Notre flux RSS vous permet de suivre l’actualité du secteur automobile en direct.
Si vous ne savez pas ce qu’est un flux RSS, vous pouvez en apprendre un petit peu plus ici.

Réseaux Sociaux, instantané

Si vous utilisez Twitter, nous vous invitons à nous suivre pour rester en contact avec l’actualité quelles que soient les circonstances.
Suivez-nous aussi sur Google plus, nos actualités y sont postés heure par heure.