Le mensuel du business automobile, vente et aprés-vente
Disponible sur App Store

Au sommaire de novembre 2016

Le monde l’auto - dossier spécial Mondial de l’automobile

  • Enquête - Cote d’amour des constructeurs
  • Interview - Thierry Sybord, directeur général de Volkswagen
  • Portrait - Marie-Noëlle Tavaud, directrice du GNFA
  • Coup de fil SAV - Benoît Raullin, directeur général de Bidgestone France et Benelux
  • Dossier SAV - La réception atelier à l’heure du digital

Edito | Découvrir

S’abonner

lundi 2 mai 2016

La Baleno renforce l’offre de Suzuki sur le segment B

par

La Baleno doit renforcer l’offre de Suzuki sur le segment B grâce à une polyvalence supérieure à celle de la Swift.

Baleno n’est pas un nom facile à porter pour une voiture. Pourtant, cette nouvelle génération mérite de dépasser cette appellation. La Baleno version 2016 n’a plus rien de commun avec la version commercialisée entre 1995 et 2003. Conçue sur une nouvelle plateforme plus légère (196 kg) et plus rigide, cette berline compacte introduit également un système hybride dans la gamme Suzuki. Deux éléments majeurs qui seront repris sur les futurs modèles de la marque.

Un véhicule de conquête

Cette Baleno rejoint la Swift et renforce l’offre de Suzuki sur l’incontournable segment B. « Tous les constructeurs sont présents sur le segment B mais il est difficile de trouver un véhicule qui répond à tous les besoins des clients », explique Jean-Philippe Sabatier, directeur marketing de Suzuki Auto France. Il s’agit justement de l’objectif visé par cette Baleno. « Swift est plus orientée vers le plaisir et la sportivité. Elle bénéficie d’une clientèle plus féminine. Baleno est plus pragmatique et polyvalente », poursuit le directeur marketing. Cette nouveauté est donc un véhicule de conquête pour Suzuki, auprès d’une clientèle plus familiale et rationnelle dans ses choix.

Une catégorie de clients plutôt en expansion ces dernières années. « Certains consommateurs quittent le segment C pour le B mais souhaitent conserver de l’espace dans leur nouvelle voiture », ajoute Jean-Philippe Sabatier. L’habitabilité est d’ailleurs l’un des points forts de cette berline compacte, avec un espace important à l’avant et à l’arrière. Un argument que la marque met en avant, en soulignant l’un des meilleurs volumes de coffre de la catégorie (355 litres). Une caractéristique qui ne saute pourtant pas aux yeux en ouvrant le hayon. Dans l’habitacle, le gain d’espace est plus évident. Seul le design de la console centrale et la qualité des plastiques déçoivent.

L’hybride léger selon Suzuki

Sous le capot, la Baleno dispose de trois moteurs à essence dont une version hybride. Baptisé SHVS (Smart Hybrid Vehicle by Suzuki), ce système soulage le moteur thermique au démarrage et lors des accélérations. Cette version vient de recevoir l’homologation officielle en tant qu’hybride et bénéficiera donc d’une exonération de la taxe sur les véhicules de société. Une opportunité pour la marque, qui compte également s’appuyer sur le bon rapport qualité/prix de son modèle pour viser les petites sociétés.

En matière de tarifs, cette Baleno débute à 14 490 euros équipée du 1,2 l Dualjet en finition Privilège. Au sommet de la gamme, la version 1 l Boosterjet (3 cylindres, 111 chevaux) dotée de la boîte de vitesses automatique à 6 rapports en finition Pack atteint 18 890 euros. La transmission automatique devrait arriver avant l’été pour 1 600 euros. Pour le lancement du véhicule, Suzuki offre 1 800 euros de remise sur ces prix déjà bien positionnés.

Près de 1 600 voitures seront disponibles d’ici à fin juin et le constructeur s’attend à vendre 3 500 unités jusqu’à fin 2016. Suzuki devrait donc commercialiser un peu plus de 10 000 voitures sur le segment B avec la Swift, dont la nouvelle version sera présentée à Genève en 2017. Un poids important par rapport aux 18 500 voitures vendues par la marque en 2015 dans l’Hexagone. Cependant, cette répartition correspond à la stratégie de Suzuki, qui souhaite se concentrer sur les segments qui fonctionnent le mieux. « Nous visons 30 000 voitures en France en 2019 dont une moitié de berlines compactes et une moitié de SUV », ajoute Stéphane Magnin, directeur de l’activité automobile de Suzuki France. Pour y parvenir, le constructeur bénéficiera en plus de la nouvelle Swift, du S-Cross restylé dès le Mondial de l’automobile avant l’arrivée du nouveau Jimny et de la nouvelle Ignis à partir de 2017.

L'info en continu

Volvo expérimentera la conduite semi-autonome au Royaume-Uni 2 mai 2016 par Alice THUOT Constructeurs Ventes en progression de 8,1 % en avril pour Peugeot 2 mai 2016 par Frédéric MARTY Constructeurs

- Voir tous les articles

Auto Infos à votre rythme :

Auto Infos, le mensuel

Abonnez-vous à Auto Infos pour recevoir chaque mois des analyses approfondies sur le marché de la vente et de l’après-vente automobile.

La newsletter quotidienne

Notre newsletter quotidienne est diffusée auprès des acteurs des filières vente et après-vente automobile tous les jours du lundi au vendredi à 18h00.
Inscrivez-vous, c’est gratuit !

Au quotidien : le fil RSS

Notre flux RSS vous permet de suivre l’actualité du secteur automobile en direct.
Si vous ne savez pas ce qu’est un flux RSS, vous pouvez en apprendre un petit peu plus ici.

Réseaux Sociaux, instantané

Si vous utilisez Twitter, nous vous invitons à nous suivre pour rester en contact avec l’actualité quelles que soient les circonstances.
Suivez-nous aussi sur Google plus, nos actualités y sont postés heure par heure.