Le mensuel du business automobile, vente et aprés-vente
Disponible sur App Store

Au sommaire de décembre 2016

Le monde de l’auto : Cote d’amour des financeurs, distributeurs-financeurs. Une relation plus solide que jamais

  • Interview : Serge Naudin, président du directoire de BMW France
  • Portrait : Raphaël Bretecher, directeur général du département design de Hyundai Motor Europe
  • Coup de fil SAV  : Christophe Musy, directeur de PSA Aftermarket
  • Dossier SAV  : Formation technique  : passage obligé de la qualité de service

Edito | Découvrir

S’abonner

mercredi 15 juin 2016

Lithium ou hydrogène, voilà la question ?

par

Après la voiture tout électrique, pas si « verte » que cela, que le véhicule soit hybride ou tout électrique, il est intéressant de faire un point sur les moyens de productions et de stockage de l’énergie électrique. Le lithium, matériau actuellement le plus utilisé pour fabriquer des batteries, est l’objet d’un marché qui a littéralement explosé ainsi que son prix. En 2010, il valait environ 4 k$ la tonne. Aujourd’hui, l’achat d’une tonne nécessite de débourser 13 k$. Et il y a de plus en plus de constructeurs automobiles qui ont pris la décision de retenir la technologie lithium-ion. Les principaux fabricants sont en Asie (Samsung, LOG, Panasonic, Sony) et la Chine prônant la voiture électrique a déjà nombre de fabricants. Toyota vient de remplacer ses batteries traditionnelles par des batteries au lithium.

Et les véhicules hybrides ou tout électrique pèseront bientôt peu devant les batteries à usage civil dont le besoin croit avec la croissance des kWh produits de façon quasi aléatoire en tous cas peu continue comme les éoliennes, par exemple. De nombreux scientifiques de renom doutent que la batterie lithium-ion puisse être réellement le moyen de stockage qui offre à la fois une bonne autonomie, 6 à 8 heures, une grande rapidité de charge, 10 à 15 minutes et enfin fiabilité et durabilité. Ces exigences sont là, réputées inaccessibles même si le responsable technique de Tesla reste convaincu que le lithium est l’avenir de la batterie électrique. Alors, les mêmes, Toyota en tête, travaillent d’arrache-pied à développer le VH, le véhicule à hydrogène. Le VH est un véhicule électrique qui produit lui-même son électricité grâce à une pile à combustible à hydrogène. Son fonctionnement est très bien expliqué dans de nombreuses communications disponibles sur le Web. L’important c’est que cette pile se remplit en quelques minutes, qu’elle dispose d’une grande autonomie, 1 kg d’hydrogène pour 100 km pour une puissance de 150 chevaux, que son coût est déjà acceptable ainsi que sa durée de vie qui atteint 10 kh, tout cela sans aucune émission polluante. Le risque, c’est l’hydrogène qui est extrêmement inflammable, mais un réservoir bien conçu contourne celui-ci. Tous les constructeurs asiatiques y travaillent, en particulier Toyota qui commercialise la Mirai à un prix presque abordable, disons 80 k€. En Europe, seuls les producteurs de gaz industriels (Linde, Air Products, Air Liquide) ont déjà équipé des stations de remplissage, sauf en France… où la Mirai n’est pas proposée, bien sûr. Audi, BMW et Mercedes annoncent mais n’offrent pas encore. Quant à PSA et Renault, tout se passe comme s’ils n’y croyaient pas ! Sachant que ces piles à combustibles seront aussi un vrai moyen de stocker l’électricité « industrielle » d’origine « verte » en particulier, leur avenir est certain. Allons-nous vivre une histoire comparable à celle de la Toyota Prius, probablement !

Jean-Marie Julien - membre de l’association Team Auto

L'info en continu

Digital : ouverture de l’Audi City Paris 14 juin 2016 par Christophe CARIGNANO Distribution VN L’ANFA s’engage pour l’alternance 15 juin 2016 par Christophe CARIGNANO Secteur

- Voir tous les articles

Auto Infos à votre rythme :

Auto Infos, le mensuel

Abonnez-vous à Auto Infos pour recevoir chaque mois des analyses approfondies sur le marché de la vente et de l’après-vente automobile.

La newsletter quotidienne

Notre newsletter quotidienne est diffusée auprès des acteurs des filières vente et après-vente automobile tous les jours du lundi au vendredi à 18h00.
Inscrivez-vous, c’est gratuit !

Au quotidien : le fil RSS

Notre flux RSS vous permet de suivre l’actualité du secteur automobile en direct.
Si vous ne savez pas ce qu’est un flux RSS, vous pouvez en apprendre un petit peu plus ici.

Réseaux Sociaux, instantané

Si vous utilisez Twitter, nous vous invitons à nous suivre pour rester en contact avec l’actualité quelles que soient les circonstances.
Suivez-nous aussi sur Google plus, nos actualités y sont postés heure par heure.