Le mensuel du business automobile, vente et aprés-vente
Disponible sur App Store

Au sommaire de novembre 2017

Monde de l’auto : - Cote d’amour des constructeurs 2017 et l’après-vente à l’heure de l’électrique

  • Interview : Didier Gambart, président de Toyota France
  • Portrait : Christian Digoin, président du groupe DMD
  • Dossier après-vente : Vers la disparition de la prise OBD ?
  • Coup de fil SAV : Christophe Collin, directeur marketing de Ford Service

Edito | Découvrir

S’abonner

jeudi 27 octobre 2016

Le VO sur M6, c’est Capital !

par

Les faits :

Une nouvelle voiture, oui mais d’occasion ! Tel était le thème d’un des sujets dimanche dernier dans l’émission Capital sur M6. L’intro mentionnait : « Il s’est vendu l’an dernier, en France, 5,6 millions de voitures d’occasion. C’est trois fois plus que de véhicules neufs ! Grands constructeurs, start-up spécialisées sur Internet, qui sont les professionnels qui tentent de s’imposer sur ce gigantesque marché de 40 milliards d’euros par an ? Et quelles sont leurs méthodes pour tenter de gagner des parts de marché alors que les Français restent majoritairement séduits par les ventes entre particuliers qui constituent les deux tiers des transactions. Une préférence qui ne simplifie pourtant pas forcément l’acte d’achat. Car comment être sûr que la voiture acquise l’est au juste prix ? Et surtout, qu’est-ce qui garantit qu’elle est réellement en bon état. Pour celui qui ne connaît pas grand-chose à la mécanique, les vices cachés peuvent se révéler nombreux. Et face à un vendeur peu scrupuleux, une apparente bonne affaire peut engendrer bien des soucis. »

Réflexion :

L’émission était bien sûr, comme souvent dans ce type de journalisme d’investigation, à la recherche de scoops et de sensationnel. On y voyait, pêle-mêle et plus ou moins décortiquées, des démarches en rapport avec le marché de l’occasion. On est passé tour à tour par un distributeur filiale de marque française servant de référence avec les garanties et les prix d’un pro, des professionnels peu scrupuleux et des escroqueries à la sécurité, au kilométrage, de l’expertise, des filières d’organisation de rachat à particulier de véhicules cash, la FIA, la Belgique et l’Europe, un épaviste et, enfin, de nouvelles formules pour garantir et assister le particulier pour un achat les yeux fermés… Si l’on excepte certaines approximations et quelques affirmations chocs : 275 € de marge nette, 413 € de chiffre d’affaires supplémentaire possible sur les périphériques, une transaction sur deux frauduleuse ! Et des ventes de particuliers de la main à la main, dixit (pas tout à fait quand même du moins j’espère). Un tour d’horizon très large et rapide, un peu trop peut-être au risque de porter la confusion même si quelques vérités et approches novatrices étaient intéressantes.

Ma conclusion subjective :

Au final, et même si c’est un peu par ricochet et en effet indirect, l’émission a plutôt bien restitué la difficulté et les risques que constituent le marché de l’occasion aujourd’hui pour les particuliers et la sécurité que cela constitue de passer par un (bon) professionnel qui a pignon sur rue, une promesse client et un label de qualité, gage de sérieux. Attention toutefois aux nouveaux entrants qui reprennent à leurs comptes nombre de ces critères sans le showroom ou le parc VO mais avec du service très personnalisé et des ambitions de premiers de la classe…

Et vous, quel est votre point de vue ?

jl.chotard@kataption.org

L'info en continu

Nicolas Wertans pressenti comme président de Ford France 27 octobre 2016 par Alice THUOT Constructeurs La France démarre la construction de sa première route solaire 27 octobre 2016 par Alice THUOT Secteur

- Voir tous les articles

Auto Infos à votre rythme :

Auto Infos, le mensuel

Abonnez-vous à Auto Infos pour recevoir chaque mois des analyses approfondies sur le marché de la vente et de l’après-vente automobile.

La newsletter quotidienne

Notre newsletter quotidienne est diffusée auprès des acteurs des filières vente et après-vente automobile tous les jours du lundi au vendredi à 18h00.
Inscrivez-vous, c’est gratuit !

Au quotidien : le fil RSS

Notre flux RSS vous permet de suivre l’actualité du secteur automobile en direct.
Si vous ne savez pas ce qu’est un flux RSS, vous pouvez en apprendre un petit peu plus ici.

Réseaux Sociaux, instantané

Si vous utilisez Twitter, nous vous invitons à nous suivre pour rester en contact avec l’actualité quelles que soient les circonstances.
Suivez-nous aussi sur Google plus, nos actualités y sont postés heure par heure.