Le mensuel du business automobile, vente et aprés-vente
Disponible sur App Store

Au sommaire de décembre 2016

Le monde de l’auto : Cote d’amour des financeurs, distributeurs-financeurs. Une relation plus solide que jamais

  • Interview : Serge Naudin, président du directoire de BMW France
  • Portrait : Raphaël Bretecher, directeur général du département design de Hyundai Motor Europe
  • Coup de fil SAV  : Christophe Musy, directeur de PSA Aftermarket
  • Dossier SAV  : Formation technique  : passage obligé de la qualité de service

Edito | Découvrir

S’abonner

vendredi 15 avril 2016

L’offensive logistique d’Autodistribution

par

Le groupe s’apprête à entrer dans une nouvelle dimension logistique avec l’ouverture de sa future plateforme de Réau (77). Une accélération déjà entamée sur le site actuel de Moissy-Cramayel (77), situé à 5 kilomètres.

Logisteo Moissy-Cramayel vit ses derniers mois. Pourtant, cette plateforme nationale dédiée aux pièces mécaniques fonctionne à plein régime. « Nous sommes à un taux de remplissage de 98 % alors que la moyenne pour un site logistique se situe autour de 83 % », explique Dominique Comte, directeur du site. Pour arriver à ce résultat, la plateforme a été totalement réorganisée au cours des deux dernières années. Aujourd’hui, avec un chiffre d’affaires annuel de 200 millions d’euros pour un stock de 55 000 références et 6 millions de lignes, l’établissement arrive à saturation. « Nous pourrons monter à 32 000 lignes par jour au mois de juillet mais nous ne pourrons pas aller au-delà », poursuit-il.

La structure actuelle réalise 70 % de son activité avec des commandes de stock et 30 % avec des commandes de dépannage. Ces dernières sont prises jusqu’à 18 heures pour une livraison en sas de nuit chez le distributeur. Le taux de service sur ces commandes atteint 99,73 % selon le dirigeant. Un résultat dû à l’amélioration de la productivité et à la richesse des gammes stockées. Pourtant, il est temps de passer à la vitesse supérieure pour affronter une concurrence qui se joue non seulement sur le prix mais surtout sur la disponibilité.

La course à la disponibilité

Pour les dirigeants du groupe, « la logistique sert la performance commerciale », comme l’explique Laurent Desrouffet, directeur du commerce et des réseaux VL d’Autodistribution. « Nous ne prévoyons pas d’amélioration du marché de l’entretien pour les cinq années à venir. Dans le même temps, notre environnement évolue en matière de technologie, de réglementations et d’habitudes de consommation. Nous voyons également arriver de nouveaux entrants sur le marché de pièce de rechange multimarques comme PSA ou Axa qui a créé une structure de vente de pièces », poursuit le dirigeant.

Autant d’arguments en faveur d’une stratégie offensive sur le terrain. Pour y parvenir, l’arme principale est la logistique selon le groupe. « Les constructeurs commencent à comprendre que la disponibilité de la pièce est la clé. Au niveau local, tout le monde se bat sur les délais de livraison », remarque Laurent Desrouffet. Plus que jamais, Autodistribution cherche à séduire les réparateurs indépendants mais aussi les réparateurs agréés et agents de marques. Une stratégie qui explique en partie la progression de 4,5 % sur la pièce automobile enregistrée par le groupe en 2015. « Nous voulons améliorer la disponibilité du produit et la qualité de service tous les jours et sur tout le territoire, ce qui n’est pas simple », reconnaît le directeur.

Plateformes spécialisées

L’entreprise a donc fait évoluer son schéma logistique avec l’intégration des plateformes d’ACR, l’élargissement des gammes chez Cora et la création de Bremstar, centre spécialisé sur la pièce poids lourd. En ce début d’année, Autodistribution a bousculé l’univers de la peinture avec la création de sa plateforme nationale dédiée. Une solution qui lui permet de contourner le modèle de distribution sélective imposé par les fabricants, tout en respectant l’exclusivité de chaque zone de livraison. Une source d’économies importantes pour une famille qui pèse 70 millions d’euros à l’échelle du groupe.

Enfin, pour améliorer les ventes de pneus, qui atteignent seulement 480 000 enveloppes, le groupe a pris 34 % du capital de SLPA, grossiste en pneumatiques, à l’occasion de son rachat par le groupe Simon. Le résultat donne un partenariat avec l’un des grands pneumaticiens français, riche de quatre plateformes et 200 000 références. Cet accord complète deux partenariats noués de longue date en direct avec Michelin et avec le distributeur spécialisé Dipropneu.

L’avenir de Logistéo est à Réau

Dans sa stratégie de spécialisation des plateformes, Autodistribution franchira un pas important en 2017 avec le transfert du site Logistéo de Moissy-Cramayel vers Réau, situé à 5 kilomètres de distance. Un changement de dimension pour la société, qui emménagera sur un site digne d’un équipementier ou d’un constructeur. En effet, la plateforme en cours de construction accueillera dès son lancement 65 000 références sur 30 000 m2 de stockage. Loin de se contenter de ces données, le groupe souhaite atteindre les 100 000 références en 2021. Équipé d’un système automatisé, l’établissement aura une capacité de 3 000 lignes à l’heure. Près de 70 000 références à forte rotation seront concentrées sur un espace de 6 000 m2 entièrement automatisé. Si l’entreprise reste discrète sur le montant de cet investissement, le projet a été soutenu et encouragé par Bain Capital, récent actionnaire majoritaire d’Autodistribution.

L'info en continu

Entreprise à vendre 15 avril 2016 par Marion Baile, GNFA Le coin formation Volkswagen VP a livré 1,46 million de véhicules au premier trimestre (...) 15 avril 2016 par Christophe CARIGNANO Constructeurs

- Voir tous les articles

Auto Infos à votre rythme :

Auto Infos, le mensuel

Abonnez-vous à Auto Infos pour recevoir chaque mois des analyses approfondies sur le marché de la vente et de l’après-vente automobile.

La newsletter quotidienne

Notre newsletter quotidienne est diffusée auprès des acteurs des filières vente et après-vente automobile tous les jours du lundi au vendredi à 18h00.
Inscrivez-vous, c’est gratuit !

Au quotidien : le fil RSS

Notre flux RSS vous permet de suivre l’actualité du secteur automobile en direct.
Si vous ne savez pas ce qu’est un flux RSS, vous pouvez en apprendre un petit peu plus ici.

Réseaux Sociaux, instantané

Si vous utilisez Twitter, nous vous invitons à nous suivre pour rester en contact avec l’actualité quelles que soient les circonstances.
Suivez-nous aussi sur Google plus, nos actualités y sont postés heure par heure.