Le mensuel du business automobile, vente et aprés-vente
Disponible sur App Store

Au sommaire de décembre 2016

Le monde de l’auto : Cote d’amour des financeurs, distributeurs-financeurs. Une relation plus solide que jamais

  • Interview : Serge Naudin, président du directoire de BMW France
  • Portrait : Raphaël Bretecher, directeur général du département design de Hyundai Motor Europe
  • Coup de fil SAV  : Christophe Musy, directeur de PSA Aftermarket
  • Dossier SAV  : Formation technique  : passage obligé de la qualité de service

Edito | Découvrir

S’abonner

vendredi 24 juillet 2015

L’e-recrutement a-t-il fait évoluer le marketing des ressources humaines ?

par

Depuis l’émergence des réseaux sociaux et de l’Internet 2.0, les politiques de communication RH des entreprises ont été appelées à évoluer, mais une polémique existe sur l’efficacité de cette nouvelle communication.

Ici ou là différents acteurs s’expriment pour annoncer que les réseaux sociaux ne fonctionnent pas, que le recrutement digital n’existe pas encore ou qu’il n’a toujours qu’un faible impact. Alors info ou intox ? Ces intervenants sont-ils des Cassandres au service de lobbys de la presse traditionnelle ou sont-ils des visionnaires ? L’analyse de la presse spécialisée en gestion RH révèle des enquêtes démontrant qu’en général, tous secteurs d’activités confondus, les cadres et dirigeants des entreprises recrutent peu via les réseaux sociaux. D’autres supports publient des démonstrations expertes prouvant certaines limites du système quand à son impact positif auprès des candidats.

L’expérience des entreprises de la distribution automobile recoupe en partie ces constats et laisse penser que les réseaux sociaux ne servent pas les besoins en recrutements immédiats des uns et des autres mais sont plus utiles à l’identification de talents ou au maintien du lien avec certains candidats reconnus comme « de valeur » sous réserve de l’implication pérenne d’un collaborateur de l’entreprise chargé de faire vivre le support. Dans notre activité de recrutement, l’impact immédiat de ces supports pour servir nos recrutements ouverts reste également très faible par rapport à l’efficacité de notre base de données et reste encore inférieur, malgré la différence de coût, à la productivité d’une campagne de communication multi jobboards.

Cependant mettre en opposition les médias traditionnels et les réseaux sociaux n’est plus la bonne question à se poser. Ces outils participent à l’évolution des moyens sur lesquels les recruteurs internes ou externes à l’entreprise peuvent s’appuyer pour identifier et pré-évaluer les candidats au-delà du traditionnel CV, du CV vidéo, voire de la visioconférence. Au plan marketing pour les ressources humaines d’un groupe, les réseaux sociaux, avec les risques induits, ont au moins fait émerger une dynamique permettant aux internautes de percevoir plus facilement depuis l’extérieur ce qui est sensé se passer dans l’entreprise. La question à se poser avec le 2.0 n’est plus « Quel est l’outil ou quel est le site emploi le plus efficace ? », mais « Que mettre en place via ces médias pour développer l’attractivité de l’entreprise ? » Pour trouver la réponse à cette question, de nombreuses entreprises ont aujourd’hui leurs pages fan ou comptes Twitter mais ne savent pas toujours comment les gérer efficacement. Faut-il un modérateur, doit-on nommer une équipe d’utilisateurs dédiée, comment fixer la limite entre l’interactivité et immédiateté ? Ces supports sont vecteurs de la notion de marque employeur très en vogue en 2015. C’est ce concept s’il est bien développé qui est censé amener à l’entreprise plus sûrement les talents dont elle aura besoin en évitant le copinage des candidats avec les chefs de services et le clientélisme des chargés de recherches qui annihilent ensuite toute tentative d’évaluation objective de compétence. Pour la distribution automobile, PR ou PL qui sont des secteurs niches, l’enjeu du développement de la marque employeur est important pour attirer les professionnels du secteur mais aussi les jeunes. L’exploitation du 2.0 est utile mais ne remplace ni la qualité des processus d’intégration ni un suivi de carrière interne. Il est aussi important de noter qu’aux dires des candidats eux-mêmes, au-delà de la passion du métier, de l’attrait pour la marque représentée ou de la qualité des conditions de travail proposées, 100 % des recrutés ont cité comme principale motivation pour rejoindre une entreprise la qualité de la relation avec son dirigeant.

L'info en continu

Plus de 100 000 devis en ligne pour Volkswagen France 23 juillet 2015 par Frédéric MARTY Après-vente Volkswagen Truck & Bus a constitué son conseil de surveillance 24 juillet 2015 par Alice THUOT Constructeurs

- Voir tous les articles

Auto Infos à votre rythme :

Auto Infos, le mensuel

Abonnez-vous à Auto Infos pour recevoir chaque mois des analyses approfondies sur le marché de la vente et de l’après-vente automobile.

La newsletter quotidienne

Notre newsletter quotidienne est diffusée auprès des acteurs des filières vente et après-vente automobile tous les jours du lundi au vendredi à 18h00.
Inscrivez-vous, c’est gratuit !

Au quotidien : le fil RSS

Notre flux RSS vous permet de suivre l’actualité du secteur automobile en direct.
Si vous ne savez pas ce qu’est un flux RSS, vous pouvez en apprendre un petit peu plus ici.

Réseaux Sociaux, instantané

Si vous utilisez Twitter, nous vous invitons à nous suivre pour rester en contact avec l’actualité quelles que soient les circonstances.
Suivez-nous aussi sur Google plus, nos actualités y sont postés heure par heure.