Le mensuel du business automobile, vente et aprés-vente
Disponible sur App Store

Au sommaire de mai 2017

Le monde de l’auto : les constructeurs tissent leur toile sur les réseaux sociaux

  • Interview : Yves Pasquier-Desvignes, président de Volvo Cars France
  • Portrait : Philippe Bouchard, président de Call Win
  • Dossier après-vente : garantie  : des formules aux avantages multiples pour les distributeurs
  • Coup de fil SAV : Xavier Riva, directeur après-vente de Toyota France

Edito | Découvrir

S’abonner

lundi 27 mars 2017

L’automobile, secteur d’activité parmi les plus innovants

par

L’Institut national de la propriété industrielle (Inpi) a dressé le palmarès 2016 des déposants de demandes de brevets en France. Une nouvelle fois, le secteur automobile s’illustre, Valeo en tête.

Cette année encore, le secteur automobile se distingue dans ce palmarès de l’Inpi qui classe les acteurs industriels selon le nombre de demandes de brevets déposées dans l’année. Dans le top 10, trois sont issus du secteur automobile, un chiffre cependant en diminution avec la sortie de Michelin, relayé en onzième position.

Si le top 10 à finalement peu évolué par rapport à 2015, la première place a été attribuée, pour la première fois, à un équipementier. Valeo, qui a plus que doublé son nombre de demandes de brevets publiées en deux ans, passe de la troisième à la première place du classement avec 994 demandes de brevets déposées contre 668 en 2015. Valeo a déjà été distinguée comme première entreprise française déposante de brevet à l’Office européen des brevets avec 612 brevets publiés en 2016. En 2016, 1,596 milliard d’euros, soit 11 % du chiffre d’affaires première monte du groupe, ont été consacrés à de la recherche et du développement dans les domaines de la réduction des émissions de CO2 et la conduite intuitive.

Dix entreprises de l’automobile dans le top 50

L’équipementier a ainsi ravi la première place au groupe automobile PSA, qui se classe deuxième avec 930 demandes de brevets publiées contre 1 012 en 2015 et 1 063 en 2014. À noter que PSA occupait cette première classe depuis 2007. Troisième acteur du secteur automobile présent dans ce top 10, Renault qui, avec 509 demandes de brevets déposées, se classe à la cinquième place, tout comme l’année précédente (539 demandes). Au total, ce sont dix entreprises ou organismes liés au secteur automobile qui figurent dans le top 50 des entités qui ont déposé le plus de demandes de brevet en 2016.

Comme cité précédemment, Michelin, avec 248 demandes, est passé de la dixième à la onzième place, et est talonné par Bosch, avec ses 190 demandes, à la 12ème place contre 14ème en 2015 et par INP Energies Nouvelles. L’organisme de recherche actif dans les domaines de l’énergie, du transport et de l’environnement, qui a déposé 181 demandes de brevets en 2016, reste comme en 2015 à la treizième place. Autres entreprises présentes dans le top 50, Continental, qui remonte à la 17e place contre 21e en 2015 grâce à ses 128 demandes, Plastic Omnium avec 55 demandes se place à la 25e position (35e en 2015), ou encore NTN-SNR (40 demandes, 37e place, soit - 7) et Chassis Brakes International (33 brevets, 43e place contre 60 en 2015).

L'info en continu

Nouvel Audi Q5 : une deuxième génération à la hauteur 24 mars 2017 par Alice THUOT Constructeurs La France, premier marché européen du véhicule électrique 27 mars 2017 par Alice THUOT Constructeurs

- Voir tous les articles

Auto Infos à votre rythme :

Auto Infos, le mensuel

Abonnez-vous à Auto Infos pour recevoir chaque mois des analyses approfondies sur le marché de la vente et de l’après-vente automobile.

La newsletter quotidienne

Notre newsletter quotidienne est diffusée auprès des acteurs des filières vente et après-vente automobile tous les jours du lundi au vendredi à 18h00.
Inscrivez-vous, c’est gratuit !

Au quotidien : le fil RSS

Notre flux RSS vous permet de suivre l’actualité du secteur automobile en direct.
Si vous ne savez pas ce qu’est un flux RSS, vous pouvez en apprendre un petit peu plus ici.

Réseaux Sociaux, instantané

Si vous utilisez Twitter, nous vous invitons à nous suivre pour rester en contact avec l’actualité quelles que soient les circonstances.
Suivez-nous aussi sur Google plus, nos actualités y sont postés heure par heure.