Le mensuel du business automobile, vente et aprés-vente
Disponible sur App Store

Au sommaire de juin 2017

Monde de l’auto : vente en ligne, entre tendance et réalité

  • Interview : Pierre-Martin Bos, directeur des marques Fiat et Abarth en France
  • Portrait : Guillaume Couzy, directeur du commerce France de Peugeot
  • Dossier après-vente : Peinture, le défi de la colorimétrie
  • Coup de fil SAV : Yann Gyssels, co-fondateur de Yakarouler

Edito | Découvrir

S’abonner

mercredi 4 janvier 2017

L’assurance automobile vue par les Français

par

Le comparateur d’assurance en ligne Minute-Auto a interrogé un panel de 1 249 automobilistes en décembre 2016 afin de mesurer leur satisfaction envers leur assurance. Résultat : des progrès sont à réaliser notamment au niveau des tarifs et de la transparence des contrats.

Principal reproche formulé par les assurés envers leur assureur : les prix pratiqués. 83 % des 1 249 assurés interrogés considérèrent que les tarifs sont encore trop élevés, tandis que les trois quarts fustigent le manque de transparence de leur contrat. Plus de 75 % des assurés ont souscrit l’assurance corporelle du conducteur ainsi qu’à l’assurance bris de glace. L’assistance zéro kilomètre a également remporté l’adhésion de près d’un assuré sur deux. En revanche, la garantie panne mécanique concerne moins d’un quart des sondés.

Les automobilistes sont relativement bien informés quant aux possibilités offertes par la loi Hamon votée en mars 2014 : 63 % des répondants savent qu’ils peuvent résilier leur contrat d’assurance au bout d’un an de cotisation, et ceci, sans justification. Mais dans les faits, si 81 % des assurés interrogés ont effectivement changé d’assurance en 2016, 24 % l’ont fait grâce à cette loi et 12 % ont renégocié leur prime.

L’assurance en ligne en questionnement

Interrogés sur leur rapport avec l’assurance en ligne, les assurés se montrent globalement méfiants. En effet, 73 % d’entre eux ont déclaré préférer se tourner vers les assureurs traditionnels avec des agences physiques plutôt que vers des prestataires en ligne. Raison principale évoquée pour 58 % d’entre eux : la peur que ne soient divulgués des éléments de leur vie privée.

Mais le manque d’attrait de ces offres d’assureurs en ligne provient aussi d’un déficit d’information selon cette étude. En effet, 24% des sondés ont avoué connaître le concept des assurances en ligne et 32 % ignorent qu’il est possible de remplir un constat en ligne. Ce mode d’assurance devrait néanmoins se démocratiser dans les prochaines années alors qu’une étude menée par le cabinet Deloitte montrait que l’automobile connectée devrait générer 15 milliards d’euros de chiffre d’affaires et représenter environ 17 % du marché en Europe d’ici à 2020. Pour ceux ayant déjà franchi le cap, le choix s’avère apparemment payant : sur 9 % ayant choisi ce type de prestation, 85 % en sont satisfaits et 87 % ont déclaré avoir fait des économies.

Le marché de l’assurance en chiffres

  • 40 millions de véhicules.
  • 750 000 non assurés.
  • 16 milliards d’euros de chiffre d’affaires.

L'info en continu

Nouveau record pour le marché du véhicule d’occasion en 2016 4 janvier 2017 par Christophe CARIGNANO Distribution VO Pièces de réemploi : un arrêté toujours attendu 4 janvier 2017 par Frédéric MARTY Après-vente

- Voir tous les articles

Auto Infos à votre rythme :

Auto Infos, le mensuel

Abonnez-vous à Auto Infos pour recevoir chaque mois des analyses approfondies sur le marché de la vente et de l’après-vente automobile.

La newsletter quotidienne

Notre newsletter quotidienne est diffusée auprès des acteurs des filières vente et après-vente automobile tous les jours du lundi au vendredi à 18h00.
Inscrivez-vous, c’est gratuit !

Au quotidien : le fil RSS

Notre flux RSS vous permet de suivre l’actualité du secteur automobile en direct.
Si vous ne savez pas ce qu’est un flux RSS, vous pouvez en apprendre un petit peu plus ici.

Réseaux Sociaux, instantané

Si vous utilisez Twitter, nous vous invitons à nous suivre pour rester en contact avec l’actualité quelles que soient les circonstances.
Suivez-nous aussi sur Google plus, nos actualités y sont postés heure par heure.