Le mensuel du business automobile, vente et aprés-vente
Disponible sur App Store

Au sommaire de juin 2017

Monde de l’auto : vente en ligne, entre tendance et réalité

  • Interview : Pierre-Martin Bos, directeur des marques Fiat et Abarth en France
  • Portrait : Guillaume Couzy, directeur du commerce France de Peugeot
  • Dossier après-vente : Peinture, le défi de la colorimétrie
  • Coup de fil SAV : Yann Gyssels, co-fondateur de Yakarouler

Edito | Découvrir

S’abonner

mardi 25 juillet 2017

L’Europe bientôt premier marché du véhicule électrifié ?

par

Selon une étude de MarketLine, l’Europe devrait devenir à moyen terme le premier marché des véhicules électrifiés devant les États-Unis. Et ceci grâce aux objectifs de baisse des émissions de CO2 fixés par les États membres.

Le marché des véhicules et hybrides a connu une forte croissance à l’échelle mondiale, en témoignent ces derniers chiffres d’une étude menée par MarketLine, source de données macro-économiques et d’analyses de marché, d’industries et de services. Ainsi, ce marché a généré en 2016 un revenu de plus de 75 milliards de dollars au niveau mondial, soit environ 64 milliards d’euros en 2016, avec un taux de croissance annuel de 12,6 % depuis 2012 et jusqu’en 2016. Une tendance à nuancer cependant : bien que le marché mondial des véhicules électriques et hybrides ait connu une progression incontestable à travers le monde, un ralentissement a toutefois été observé depuis 2014. Moteur de cette baisse, le recul du prix de pétrole, qui a donné un nouvel attrait aux véhicules à combustion qu’ils soient essence ou diesel.

Autre constatation : le niveau de croissance varie considérablement d’un marché à l’autre. Ainsi, si les États-Unis et l’Asie-Pacifique ont été durant les cinq dernières années le moteur de la croissance du marché des véhicules électrifiés, la donne est aujourd’hui en passe de changer selon MarketLine. L’Europe, dont le marché du véhicule électrifié a connu en 2016 une croissance de 16,3 % devrait devenir à moyen terme le premier marché de l’électrique et de l’hybride, et ceci, devant les États-Unis.

Des incitations gouvernementales décisives

Une progression significative du marché européen à mettre au crédit de l’implication de différents pays à atteindre des objectifs de baisse de CO2 ambitieux. Parmi les pays précurseurs, la Suède dont la croissance des revenus issus du marché du véhicule électrifié devrait atteindre 27,9 % entre 2016 et 2012. Selon MarketLine, cette volonté de diminution des émissions de CO2 en Europe devrait se poursuivre dans les années à venir. « L’accord Paris 2020 a également été un grand facteur de motivation pour l’adoption de voitures électriques et hybrides, en particulier en Europe, puisque chaque pays de l’accord s’est engagé à atteindre des objectifs individuels pour réduire ses émissions de CO2 », détaille MarketLine.

Ce qui a entraîné des incitations financières mais aussi des avantages gouvernementaux pour les consommateurs, comme par exemple de circuler dans les couloirs de bus, et ceci afin d’encourager l’adoption de voitures électriques et hybrides. « Des incitations gouvernementales qui resteront un facteur crucial dans cette croissance du marché électrifié », explique MarketLine qui souligne également que certains pays comme la France et l’Allemagne se sont parallèlement engagés à interdire toutes les voitures non-électriques des routes dans quelques décennies. En revanche, les États-Unis ont quitté l’accord de Paris en juin 2017 et, pour cette raison, selon les prévisions, la croissance du marché des véhicules électrifiés devrait se limiter autour de 6,8 % les cinq prochaines années.

L'info en continu

Renault crée un carnet d’entretien numérique 25 juillet 2017 par Alice THUOT Après-vente Véhicules autonomes : Google détient plus de brevets que les constructeurs 25 juillet 2017 par Alice THUOT Distribution VN

- Voir tous les articles

Auto Infos à votre rythme :

Auto Infos, le mensuel

Abonnez-vous à Auto Infos pour recevoir chaque mois des analyses approfondies sur le marché de la vente et de l’après-vente automobile.

La newsletter quotidienne

Notre newsletter quotidienne est diffusée auprès des acteurs des filières vente et après-vente automobile tous les jours du lundi au vendredi à 18h00.
Inscrivez-vous, c’est gratuit !

Au quotidien : le fil RSS

Notre flux RSS vous permet de suivre l’actualité du secteur automobile en direct.
Si vous ne savez pas ce qu’est un flux RSS, vous pouvez en apprendre un petit peu plus ici.

Réseaux Sociaux, instantané

Si vous utilisez Twitter, nous vous invitons à nous suivre pour rester en contact avec l’actualité quelles que soient les circonstances.
Suivez-nous aussi sur Google plus, nos actualités y sont postés heure par heure.