Le mensuel du business automobile, vente et aprés-vente
Disponible sur App Store

Au sommaire de décembre 2016

Le monde de l’auto : Cote d’amour des financeurs, distributeurs-financeurs. Une relation plus solide que jamais

  • Interview : Serge Naudin, président du directoire de BMW France
  • Portrait : Raphaël Bretecher, directeur général du département design de Hyundai Motor Europe
  • Coup de fil SAV  : Christophe Musy, directeur de PSA Aftermarket
  • Dossier SAV  : Formation technique  : passage obligé de la qualité de service

Edito | Découvrir

S’abonner

mercredi 21 septembre 2016

Kerim Bournonville (Volkswagen VU) : « Avec le nouveau Crafter, nous avons la possibilité de nous battre sur 100 % du segment »

par

Entretien avec Kerim Bournonville, directeur de Volkswagen Véhicules Utilitaires France, dont la sortie du nouveau Crafter sonne le nouveau développement de la marque après plusieurs années de consolidation du réseau en matière de vente et d’après-vente.

Auto Infos : Que représente pour vous ce nouveau Crafter ?

Kerim Bournonville : Pour nous, c’est une réelle opportunité de croissance pour la marque. Nous préparons ce lancement depuis plusieurs années.

A. I. : Est-ce une étape essentielle pour le développement de la marque utilitaire de Volkswagen en France ?

K. B. : Pas forcément essentiel, mais important dans la mesure où la marque s’est développée régulièrement depuis de nombreuses années sans ce nouveau modèle. Avec le Crafter, nous avons la possibilité de nous battre sur 100 % du segment puisqu’il sera disponible en propulsion, mais aussi en quatre roues motrices et surtout en traction. Cette dernière représentant 70 % du segment. À travers notre partenariat avec Mercedes, nous proposions uniquement le véhicule en propulsion ainsi qu’une version quatre roues motrices via le carrossier Achleitner.

A. I. : Le réseau attend-il ce véhicule ?

K. B. : Nos clients l’attendent avec impatience via notre réseau de distribution composé de 154 distributeurs et 309 réparateurs agréés. C’est pourquoi, notre principale feuille de route a été de restructurer notre réseau pour avoir une qualité de service homogène, tant en vente qu’en après-vente. Nous commençons à en ressentir les premiers résultats puisque la dernière enquête interne place la marque première pour la satisfaction client envers les produits et le réseau. Il faut poursuivre.

A. I. : Quelles sont les principales nouveautés de ce modèle ?

K. B. : Outre l’apport de la traction, le véhicule est disponible avec trois longueurs et trois hauteurs. Il est pourvu d’une boîte automatique huit rapports. Les ingénieurs l’ont étudié en fonction des demandes des clients. Nous aurons 69 déclinaisons possibles au total allant jusqu’à 5,5 tonnes et 18,4 m3. C’est un véhicule connecté qui bénéficie des dernières nouveautés en matière de gestion de flotte, système d’infotainment en lien avec le smartphone ainsi que les systèmes de sécurité d’aide à la conduite : Lane Assist et Trailer Assist. La gamme moteur Euro 6, spécialement étudiée pour un usage utilitaire, va de 102 à 177 ch pour un TCO record.

A. I. : Quels sont vos objectifs en année pleine ?

K. B. : À ce jour, nous livrons en moyenne 3 000 Crafter par an pour un segment de 100 000 véhicules. Nous envisageons de passer la barre des 7 000 véhicules. Nous sommes optimistes dans la mesure où nous ne couvrons à ce jour que 30 % du segment.

A. I. : Vous présentez sur le salon IAA d’Hanovre un e-Crafter entièrement électrique. Est-ce important pour vous à l’heure actuelle ?

K. B. : Le marché des utilitaires va continuer à être très diesélisé dans les années à venir. Mais le e-Crafter s’inscrit dans la dynamique du groupe en termes d’électromobilité. C’est le premier utilitaire électrique qui sera commercialisé par la marque.

A. I. : Comment se porte la marque sur les huit premiers mois de l’année ?

K. B. : Au niveau du marché des utilitaires VU + VP, nous notons une progression de 13 %. Les utilitaires enregistrent une progression de 15 % sans les dérivés alors que les utilitaires VP sont relativement stables (+ 4 %). À fin août, la marque Volkswagen VU a livré 12 385 unités au total, soit + 18,5 % par rapport à 2015. C’est un record historique pour nous. Nous sommes en progression sur l’ensemble de nos quatre véhicules et, plus particulièrement, le nouveau Transpoter, qui enregistre une progression de 35 % par rapport à 2015. Le nouveau Caddy se situe à + 9 %, le Crafter est stable et l’Amarok est également à + 9 %.

A. I. : Comment envisagez-vous la fin de l’année 2016 ?

K. B. : Au cumul à fin août 2016, nous enregistrons une pénétration de 5,2 % (livraisons sur immatriculations) tandis que notre objectif annuel est exactement ce taux. Sauf accident, et avec un portefeuille de commandes de deux mois, nous devrions atteindre notre objectif de livraison. Notre autre feuille de route concerne la satisfaction des clients, un travail au quotidien que nous devons poursuivre.

L'info en continu

IAA 2016 : la connectivité booste les innovations des constructeurs 21 septembre 2016 par Christophe CARIGNANO Constructeurs Volkswagen VU dégaine son nouveau Crafter 21 septembre 2016 par Christophe CARIGNANO Distribution VN

- Voir tous les articles

Auto Infos à votre rythme :

Auto Infos, le mensuel

Abonnez-vous à Auto Infos pour recevoir chaque mois des analyses approfondies sur le marché de la vente et de l’après-vente automobile.

La newsletter quotidienne

Notre newsletter quotidienne est diffusée auprès des acteurs des filières vente et après-vente automobile tous les jours du lundi au vendredi à 18h00.
Inscrivez-vous, c’est gratuit !

Au quotidien : le fil RSS

Notre flux RSS vous permet de suivre l’actualité du secteur automobile en direct.
Si vous ne savez pas ce qu’est un flux RSS, vous pouvez en apprendre un petit peu plus ici.

Réseaux Sociaux, instantané

Si vous utilisez Twitter, nous vous invitons à nous suivre pour rester en contact avec l’actualité quelles que soient les circonstances.
Suivez-nous aussi sur Google plus, nos actualités y sont postés heure par heure.