Le mensuel du business automobile, vente et aprés-vente
Disponible sur App Store

Au sommaire de juillet 2016

Le monde l’auto : Nouvelles mobilités, quelle stratégie pour les constructeurs ?

  • Interview : Sébastien Perrais, directeur d’Alfa Romeo et de Jeep France
  • Portrait : Maxime Picat, directeur général de Peugeot
  • Coup de fil SAV : Laurent Proust, président de First Stop
  • Dossier SAV : L’enjeu des délais d’immobilisation des véhicules

Edito | Découvrir

S’abonner

mardi 22 mars 2016

Karim Zighech, 2e année ingénieur du CNAM en maintenance de véhicules

par

Chaque semaine, un élève ou un apprenti du Garac témoigne de son parcours et de sa vie à l’école nationale des professions de l’automobile.

Karim Zighech, 21 ans, 2e année ingénieur du CNAM en maintenance de véhicules sous contrat d’apprentissage

J’ai toujours été attiré par les métiers dits manuels. Mon père m’a transmis sa passion de l’automobile. Donc je me suis dit : pourquoi ne pas choisir ce secteur. Aujourd’hui, je ne regrette pas.

J’avais entendu parler du Garac et quand je me suis rendu au CIO de Saint-Gratien, l’orienteur m’a dit : « N’allez pas chercher plus loin : c’est une excellente école ! »

Le Garac a participé à mon éducation professionnelle et également sociale. Si l’on n’a pas de problème avec la rigueur et la discipline, le Garac offre de belles perspectives pour notre carrière.

J’ai donc décidé de faire un bac pro maintenance automobile option véhicules particuliers. J’ai fait mes deux premières années sous statut scolaire et ma troisième année en apprentissage dans le groupe Rabot (huit sites Renault, Hyundai et Mazda dans les Yvelines).

Durant mon BTS après-vente auto en apprentissage, j’ai évolué en tant que technicien à part entière. Cela m’a permis d’acquérir une certaine autonomie, de la confiance au sein de l’entreprise et des responsabilités. En 2e année de formation d’ingénieur en maintenance de véhicules, je m’aperçois que l’entreprise évolue en même temps que moi. C’est une première pour eux d’avoir un apprenti ingénieur, mais ils sont totalement convaincus. Le chef d’entreprise me suit et me soutient depuis le bac.

La formation d’ingénieur est pour moi la suite logique de mon cursus scolaire et de mon intérêt pour l’après-vente automobile. C’est une fonction d’interface entre le constructeur et l’entreprise qui permet de développer un maximum de compétences, tant au niveau technologique qu’organisationnel. Par exemple, j’interviens pour la gestion des garanties, j’apporte un soutien aux techniciens pour les diagnostics complexes en direct avec les constructeurs et tout ce qui concerne les process après-vente (cycle clients : réception, etc.) Je constate que l’après-vente automobile est en constante évolution au niveau technique et au niveau des attentes des clients et qu’il faut beaucoup de réactivité, et surtout savoir s’adapter.

Pour tout renseignement : ingenieurautomobile.com www.garac.com. Portes ouvertes le samedi 9 avril de 9 heures à 12 h 30. GARAC : Ecole nationale des professions de l’automobile. Le campus se situe dans le centre-ville d’Argenteuil (95).

L'info en continu

La Golf reste en tête des modèles vendus en Europe 22 mars 2016 par Christophe CARIGNANO Constructeurs Le rachat de TRW bien digéré par ZF 22 mars 2016 par Frédéric MARTY Equipementiers

- Voir tous les articles

Auto Infos à votre rythme :

Auto Infos, le mensuel

Abonnez-vous à Auto Infos pour recevoir chaque mois des analyses approfondies sur le marché de la vente et de l’après-vente automobile.

La newsletter quotidienne

Notre newsletter quotidienne est diffusée auprès des acteurs des filières vente et après-vente automobile tous les jours du lundi au vendredi à 18h00.
Inscrivez-vous, c’est gratuit !

Au quotidien : le fil RSS

Notre flux RSS vous permet de suivre l’actualité du secteur automobile en direct.
Si vous ne savez pas ce qu’est un flux RSS, vous pouvez en apprendre un petit peu plus ici.

Réseaux Sociaux, instantané

Si vous utilisez Twitter, nous vous invitons à nous suivre pour rester en contact avec l’actualité quelles que soient les circonstances.
Suivez-nous aussi sur Google plus, nos actualités y sont postés heure par heure.