Le mensuel du business automobile, vente et aprés-vente
Disponible sur App Store

Au sommaire de novembre 2016

Le monde l’auto - dossier spécial Mondial de l’automobile

  • Enquête - Cote d’amour des constructeurs
  • Interview - Thierry Sybord, directeur général de Volkswagen
  • Portrait - Marie-Noëlle Tavaud, directrice du GNFA
  • Coup de fil SAV - Benoît Raullin, directeur général de Bidgestone France et Benelux
  • Dossier SAV - La réception atelier à l’heure du digital

Edito | Découvrir

S’abonner

vendredi 5 février 2016

Jaguar Land Rover veut humaniser ses véhicules autonomes

par

Le constructeur a lancé un programme de recherche de plusieurs millions d’euros visant à développer une conduite autonome inspirée par le comportement des automobilistes.

Ce projet, baptisé MOVE-UK, d’une durée de trois ans, dispose d’une enveloppe de 7 millions d’euros pour comprendre la façon dont les conducteurs réagissent dans des situations réelles, dynamiques et aléatoires. Ainsi, des véhicules Jaguar et Land Rover, bardés de capteurs, seront conduits quotidiennement par des employés du district londonien de Greenwich afin d’analyser le comportement de différents conducteurs dans des situations réelles de conduite (embouteillages, intersections encombrées, travaux sur la chaussée).

De ces données récoltées par des capteurs, les ingénieurs de Jaguar Land Rover pourront décrypter les comportements des conducteurs et les appliquer aux véhicules autonomes afin que ces derniers réagissent comme des humains plutôt que comme des robots.

Augmenter le niveau d’acceptation des conducteurs

Une condition sine qua non selon le constructeur pour que les véhicules autonomes trouvent leur place auprès d’un public encore septique sur les capacités réelles d’un modèle à se conduire de manière autonome. « Les clients sont plus susceptibles d’accepter une voiture très automatisée ou autonome si elle réagit comme le ferait un conducteur  », souligne Wolfgang Epple, directeur de la recherche et des technologies de Jaguar Land Rover.

Avec MOVE-UK, le constructeur espère réaliser d’une pierre deux coups : le projet servira également à développer les polices d’assurance pour les futurs véhicules autonomes. Les experts en assurance détermineront les responsabilités selon les circonstances en s’appuyant sur les données fournies par les véhicules en test.

L'info en continu

Ford annonce un plan de départs volontaires en Europe 4 février 2016 par Alice THUOT Constructeurs Franck Millet quitte la direction générale de Doyen Auto 5 février 2016 par Frédéric MARTY Nominations

- Voir tous les articles

Auto Infos à votre rythme :

Auto Infos, le mensuel

Abonnez-vous à Auto Infos pour recevoir chaque mois des analyses approfondies sur le marché de la vente et de l’après-vente automobile.

La newsletter quotidienne

Notre newsletter quotidienne est diffusée auprès des acteurs des filières vente et après-vente automobile tous les jours du lundi au vendredi à 18h00.
Inscrivez-vous, c’est gratuit !

Au quotidien : le fil RSS

Notre flux RSS vous permet de suivre l’actualité du secteur automobile en direct.
Si vous ne savez pas ce qu’est un flux RSS, vous pouvez en apprendre un petit peu plus ici.

Réseaux Sociaux, instantané

Si vous utilisez Twitter, nous vous invitons à nous suivre pour rester en contact avec l’actualité quelles que soient les circonstances.
Suivez-nous aussi sur Google plus, nos actualités y sont postés heure par heure.