Le mensuel du business automobile, vente et aprés-vente
Disponible sur App Store

Au sommaire de novembre 2016

Le monde l’auto - dossier spécial Mondial de l’automobile

  • Enquête - Cote d’amour des constructeurs
  • Interview - Thierry Sybord, directeur général de Volkswagen
  • Portrait - Marie-Noëlle Tavaud, directrice du GNFA
  • Coup de fil SAV - Benoît Raullin, directeur général de Bidgestone France et Benelux
  • Dossier SAV - La réception atelier à l’heure du digital

Edito | Découvrir

S’abonner

vendredi 18 septembre 2015

Jacques Rivoal, président de Volkswagen Group France : « Demain, tous nos véhicules seront des smartphones à quatre roues »

par

Interview de Jacques Rivoal, patron du groupe Volkswagen pour la France, dont l’ensemble des marques se maintiennent au sein de l’Hexagone dans un contexte d’évolution digitale du parcours client.

Auto Infos : Quels sont les résultats du groupe Volkswagen sur les huit premiers mois de l’année ?

Jacques Rivoal : On peut qualifier notre performance de pérenne. Nous sommes à peu près au même niveau en termes de parts de marché qu’en 2014 avec quelques variables selon les marques : Audi et Skoda sont exactement au même niveau, Volkswagen et Seat sont légèrement en dessous. Ce marché global est tiré par les ventes tactiques, les loueurs et les véhicules de démonstration, canal tactique sur lequel nous n’allons pas. Le groupe enregistre 13,5 % de parts de marché à fin août. Dans ce contexte-là, nous réalisons 14 % sur les particuliers et sur les flottes et 11,5 % sur les canaux tactiques lesquels augmentent de plus de 6 %. C’est pourquoi je qualifie notre performance de saine et pérenne. L’autre point concerne l’évolution du marché portée par les petits SUV, segment sur lequel nous ne sommes pas encore présents. C’est très encourageant pour la suite.

A. I. : Quand viendra justement ce petit SUV ?

J. R. : Je ne peux pas donner de date, mais ça va venir… Comme toujours dans le groupe, nous présenterons des solutions convaincantes. Il y aura une offensive SUV dans plusieurs marques du groupe mais je ne peux pas en dire plus aujourd’hui.

A. I. : Comment vivent vos différentes marques à l’intérieur du groupe ?

J. R. : Il y a eu des changements d’hommes, c’est la vie des entreprises. Je crois que la force du groupe c’est que chaque marque a vraiment son territoire bien défini. Audi c’est la marque premium par excellence et Volkswagen est le premium des généralistes. Nous sommes en train de retravailler les territoires respectifs de Seat et Skoda. Nous avons des ambitions. Ce travail est finalisé chez Seat et le sera d’ici à la fin de l’année chez Skoda. Nous aurons ensuite une logique de croissance forte pour ces marques-là.

A. I. : Constatez-vous un basculement du crédit classique vers la LOA depuis le début de l’année ?

J. R. : Clairement, nous notons cette tendance, que nous encourageons. Nous croyons beaucoup à ces offres packagées de services. L’attente des clients passe de l’achat à l’usage. Cela répond à une demande du client. Mais c’est aussi notre intérêt car cela facilite le renouvellement et la fidélisation du client. Nous avons pratiquement une vente à crédit sur deux en LOA.

A. I. : Avez-vous une politique globale de groupe au niveau du digital ?

J. R. : Le digital avec la voiture connectée et l’électro-mobilité sont des axes forts de notre développement. On a coutume de dire que demain tous nos véhicules seront des smartphones à quatre roues. Nous travaillons sur l’usine 4.0 mais aussi la relation avec les clients et la manière dont travaillent les vendeurs en évitant les ruptures du parcours client mais en le facilitant. Nous souhaitons le bon équilibre entre ce qui doit être mis en commun pour les marques, revanche chaque marque développera son propre programme digital.

L'info en continu

Palmarès de la 3e édition des Trophées de l’environnement 17 septembre 2015 par Christophe CARIGNANO Secteur Speedy relance la création de centre intégré 18 septembre 2015 par Ludovic BELLANGER Après-vente

- Voir tous les articles

Auto Infos à votre rythme :

Auto Infos, le mensuel

Abonnez-vous à Auto Infos pour recevoir chaque mois des analyses approfondies sur le marché de la vente et de l’après-vente automobile.

La newsletter quotidienne

Notre newsletter quotidienne est diffusée auprès des acteurs des filières vente et après-vente automobile tous les jours du lundi au vendredi à 18h00.
Inscrivez-vous, c’est gratuit !

Au quotidien : le fil RSS

Notre flux RSS vous permet de suivre l’actualité du secteur automobile en direct.
Si vous ne savez pas ce qu’est un flux RSS, vous pouvez en apprendre un petit peu plus ici.

Réseaux Sociaux, instantané

Si vous utilisez Twitter, nous vous invitons à nous suivre pour rester en contact avec l’actualité quelles que soient les circonstances.
Suivez-nous aussi sur Google plus, nos actualités y sont postés heure par heure.