Le mensuel du business automobile, vente et aprés-vente
Disponible sur App Store

Au sommaire de juillet 2017

Le monde de l’auto : ventes aux professionnels, les tigres asiatiques affûtent leurs griffes

  • Interview : Vincent Salimon, président de BMW Group France
  • Portrait : Renaud Bertin, avocat
  • Dossier après-vente : Pièces de rechange, la bataille de la pièce multimarque est lancée
  • Coup de fil SAV : Éric Girot, directeur général d’Alliance Automotive Group

Edito | Découvrir

S’abonner

lundi 17 juillet 2017

Hyundai renforce sa présence sur le segment C

par

Hyundai lance Ioniq plug in et i30 SW sur le marché français pour compléter sa présence sur le segment C.

Hyundai aime le segment C. La marque coréenne possède une large gamme de véhicules sur ce secteur. La famille se compose de la berline i30, récemment renouvelée, de Ioniq en version hybride et électrique, et du SUV Tucson. Aujourd’hui, cette fratrie s’agrandit avec l’arrivée de Ioniq plug in et de i30 SW. Malgré cette couverture déjà large, la marque vient de révéler les premières images de deux nouveaux membres : i30 N et i30 Fastback. La lettre N est le label sportif de Hyundai et cette i30 en est la première représentante. Une étape importante pour la firme, qui monte ainsi en gamme et s’offre un blason sportif, en rapport avec son implication en championnat du monde WRC. Baptisée Fastback, la dernière version de l’i30 hérite d’un nom un peu flatteur pour désigner une carrosserie dotée d’un hayon. Avec ces deux derniers modèles, la famille Hyundai atteint donc les 8 membres sur le segment C.

Un break pour les pros

La déclinaison SW de l’i30 arrive sur un marché français plutôt friand de berlines. En effet, entre ces deux types de carrosseries, les ventes restent largement à l’avantage de la berline sur le segment C, avec 75 % des immatriculations. Parmi les 25 % qui optent pour le break, près de 70 % sont des professionnels et des loueurs. Une proportion qui explique également les 77 % de moteurs diesel parmi les breaks du segment C. Chez Hyundai, la nouvelle i30 SW doit arriver au même niveau que ses concurrentes sur le segment, ce qui n’était pas le cas des deux premières générations, dont le volume de chargement était insuffisant. La marque a donc porté une attention particulière sur le coffre du nouveau modèle. Avec 602 litres (1 650 litres banquette rabattue), cette troisième génération est mieux positionnée par rapport à ses concurrentes. Les amateurs d’espace apprécieront puisque ce coffre est le plus vaste de toute la gamme Hyundai. Cet argument devrait donc porter ses fruits et faire remonter la part de breaks vendus dans la famille i30.

Les professionnels devraient particulièrement apprécier cette caractéristique puisque ces voitures sont souvent attribuées à de gros rouleurs, souvent chargés dans le cadre de leur métier. Ces conducteurs opteront sans doute pour le diesel 1,6 l CRDi de 110 chevaux, disponible en version BVM 6 ou DCT 7. L’offre complète comprend également une déclinaison de ce moteur en 136 chevaux, ainsi qu’un 3 cylindres essence de 1 l T-GDi de 120 chevaux et un 4 cylindres essence de 1,4 l T-GDi de 140 chevaux (BVM 6 et DCT 7). En matière de finitions, la gamme est simple puisqu’elle compte une version Business, ouverte à tous les clients, ainsi qu’une déclinaison haut de gamme baptisée Créative. Pour le lancement, une Edition 1 particulièrement équipée est disponible entre les deux niveaux habituels. Les tarifs s’échelonnent de 25 050 euros (1 l T-GDi 120 ch Business) à 30 450 euros (1,4 l T-GDi 140 ch DCT 7 Créative) en essence et de 27 150 euros (1,6 l CRDi 110 ch Business) à 32 350 euros (1,6 l CRDi 136 ch DCT 7) en diesel. Un niveau de prix inférieur à celui de l’autre nouveauté de la gamme sur le segment C : Ioniq plug in.

L’hybride rechargeable presque abordable

Avec cette version hybride rechargeable, Ioniq accueille sa troisième et dernière déclinaison après l’hybride et l’électrique. Un triptyque unique sur le marché français, positionné sur le segment C. Dotée d’un moteur essence 4 cylindres de 105 chevaux à cycle Atkinson et d’un moteur électrique de 44,5 kW (60,5 ch), cette version reçoit une boîte de vitesses à 6 rapports à double embrayage et annonce une autonomie électrique de 63 km (cycle NEDC). Le cycle Atkinson permet de récupérer davantage d’énergie mécanique pour la transférer vers la batterie d’une capacité de 8,9 kW, pour une puissance en sortie de 59 kW. Installée en partie sous la banquette arrière et sous le plancher du coffre, cette dernière n’empiète pas trop sur le volume de chargement (341 litres).

Utilisable en mode électrique jusqu’à 130 km/h, Ioniq plug in bénéficie également d’un guide « roue libre » et d’une gestion prédictive de l’énergie. Ces deux fonctions sont utilisables lorsqu’une destination est entrée dans el GPS. La première indique les moments pendant lesquels le conducteur peut relâcher l’accélérateur et le deuxième gère le rechargement de la batterie en cours de route selon la configuration du trajet. Disponible dans la seule finition Executive, cette version est volontairement riche en équipements pour se hisser à la hauteur de concurrentes souvent issues du premium. Proposée au tarif unique de 36 100 euros, elle se positionne comme l’hybride rechargeable la plus abordable du marché français. Déjà confronté à une dotation limitée pour les modèles électrique et hybride, Hyundai ne devrait pas réaliser de gros volumes avec Ioniq plug in. Un rôle qui sera laissé au futur petit SUV Kona.

L'info en continu

Volkswagen Véhicules Utilitaires : des ventes mondiales en hausse de 5 % au premier (...) 17 juillet 2017 par Christophe CARIGNANO Constructeurs 15 000 visiteurs au salon du véhicule électrique et hybride 18 juillet 2017 par Alice THUOT Secteur

- Voir tous les articles

Auto Infos à votre rythme :

Auto Infos, le mensuel

Abonnez-vous à Auto Infos pour recevoir chaque mois des analyses approfondies sur le marché de la vente et de l’après-vente automobile.

La newsletter quotidienne

Notre newsletter quotidienne est diffusée auprès des acteurs des filières vente et après-vente automobile tous les jours du lundi au vendredi à 18h00.
Inscrivez-vous, c’est gratuit !

Au quotidien : le fil RSS

Notre flux RSS vous permet de suivre l’actualité du secteur automobile en direct.
Si vous ne savez pas ce qu’est un flux RSS, vous pouvez en apprendre un petit peu plus ici.

Réseaux Sociaux, instantané

Si vous utilisez Twitter, nous vous invitons à nous suivre pour rester en contact avec l’actualité quelles que soient les circonstances.
Suivez-nous aussi sur Google plus, nos actualités y sont postés heure par heure.