Le mensuel du business automobile, vente et aprés-vente
Disponible sur App Store

Au sommaire de décembre 2016

Le monde de l’auto : Cote d’amour des financeurs, distributeurs-financeurs. Une relation plus solide que jamais

  • Interview : Serge Naudin, président du directoire de BMW France
  • Portrait : Raphaël Bretecher, directeur général du département design de Hyundai Motor Europe
  • Coup de fil SAV  : Christophe Musy, directeur de PSA Aftermarket
  • Dossier SAV  : Formation technique  : passage obligé de la qualité de service

Edito | Découvrir

S’abonner

mercredi 29 juillet 2015

Honda Jazz 3, la petite citadine à la grande habitabilité

par

Sur le marché très bataillé des citadines, Honda mise sur la Jazz troisième génération commercialisée dès septembre prochain. Avec comme argument différenciant, une habitabilité inégalée sur le segment.

Ces deux dernières années se révèlent stratégiques pour le constructeur japonais. Après le facelift de la Civic et du CR-V puis le lancement du tout nouveau HR-V, c’est au tour de sa citadine Jazz de s’offrir un coup de jeune.

La clientèle visée : féminine, urbaine et de CPS +, à la recherche d’une seconde voiture, la plus modulable possible. Pari réussi pour cette troisième génération dont l’élaboration a été guidée par le concept M/M pour Man Maximum/Machine Minimum. La Jazz troisième du nom fait effectivement la part belle à l’habitabilité grâce à des dimensions revues à la hausse. La longueur gagne ainsi 95 mm pour s’établir à 3,995 mètres, tandis que l’empattement s’allonge de 30 mm. Résultat, les occupants de la Jazz profitent d’un confort inégalé sur ce segment. Les concepteurs de la citadine ont même été jusqu’à comparer l’espace réservé aux passagers à l’arrière à celui offert par la berline Mercedes Classe S. Rien que ça !

Avec 354 l, soit 17 l supplémentaires par rapport à la version précédente, le volume du coffre ne déçoit pas non plus. Et peut même atteindre 1 314 lorsque les sièges arrières sont repliés jusqu’au toit. La citadine se transforme alors en véritable petit utilitaire.

Un bloc satisfaisant pour un usage urbain

Côté motorisation, Honda mise sur le quatre cylindres 1.3 l d’une puissance de 102 ch. Issu de la série « Earth Dreams Technology », ce bloc peut se coupler au choix à une transmission manuelle six rapports ou une boîte CVT. Si les consommations respectives ont été homologuées à 5 et 4,8 l/100 km, Auto Infos a été cependant plus proche des 6,1 l/100 km lors de l’essai avec la version boîte manuelle. Les émissions de CO2 ont de leur côté été établies à respectivement 116 et 111 g. Au final, ce bloc a le mérite d’offrir un niveau de performance similaire à celui du bloc 1.4 l qui équipait la deuxième génération de la Jazz, alors que la consommation se rapproche de l’ancien 1.2 l.

Bémols cependant : si ce 1.3 l convient parfaitement à un usage urbain, il manque en revanche de puissance sur les routes réclamant une conduite plus dynamique. La boîte CVT, quoiqu’utile en milieu urbain, n’offre pas non plus l’agrément de conduite escompté.

Un niveau d’équipement relevé

En France, la Jazz sera disponible en trois niveaux de finitions, Élegance, Éxecutive et Exclusive. Dès la finition entrée de gamme, la citadine se pare notamment de la climatisation manuelle, du S&S, des essuie-glaces avant automatiques avec capteur de pluie, de l’allumage automatique des phares. Tandis que côté sécurité, la dotation de série inclut le système de freinage d’urgence en ville, l’assistance au démarrage en côte ainsi que le régulateur/limiteur de vitesse et le contrôle électronique de trajectoire.

Pour le tarif, le ticket d’entrée a été fixé à 16 100 euros TTC pour cette Jazz version entrée de gamme, 16 900 euros en finition Éxecutive et à partir de 18 500 euros pour la version haut de gamme Exclusive qui devrait représenter, selon les prévisions du constructeur, 50 % des ventes françaises.

Un objectif de ventes fixé à 3 000 unités en France

Les objectifs de commercialisations de cette Jazz 3e génération ont certes été revus à la hausse par rapport à sa devancière, mais restent modestes : le constructeur souhaite écouler sur une année pleine environ 3 000 exemplaires, contre 2 000 actuellement auparavant. En Europe, le constructeur ambitionne un volume avoisinant les 35 000 unités. Si les objectifs de ventes en Europe et plus particulièrement en France s’avèrent confidentiels, la Jazz n’en demeure pas moins un modèle important pour Honda puisqu’elle représente dans l’Hexagone 40 000 unités écoulées depuis sa commercialisation en 2001. Soit le deuxième modèle de la marque le plus vendus après le CR-V.

Un regret cependant : cette Jazz millésime 2016 ne sera cette fois ci par proposée en version hybride essence sur le Vieux Continent, comme sa devancière l’a été. Raison invoquée par le constructeur : une demande encore trop faible. Alors que cette motorisation alternative pèse pour 50 % du mix de vente au Japon, cette proportion ne dépasse pas le 15 % en Europe. Honda préfère donc, en attendant que ce marché prenne éventuellement de l’ampleur, prioriser ses investissements.

L'info en continu

Toyota désigné par l’Ademe comme groupe le plus vertueux 29 juillet 2015 par Alice THUOT Constructeurs Kia à la conquête des flottes avec son offre LLD 30 juillet 2015 par Alice THUOT Constructeurs

- Voir tous les articles

Auto Infos à votre rythme :

Auto Infos, le mensuel

Abonnez-vous à Auto Infos pour recevoir chaque mois des analyses approfondies sur le marché de la vente et de l’après-vente automobile.

La newsletter quotidienne

Notre newsletter quotidienne est diffusée auprès des acteurs des filières vente et après-vente automobile tous les jours du lundi au vendredi à 18h00.
Inscrivez-vous, c’est gratuit !

Au quotidien : le fil RSS

Notre flux RSS vous permet de suivre l’actualité du secteur automobile en direct.
Si vous ne savez pas ce qu’est un flux RSS, vous pouvez en apprendre un petit peu plus ici.

Réseaux Sociaux, instantané

Si vous utilisez Twitter, nous vous invitons à nous suivre pour rester en contact avec l’actualité quelles que soient les circonstances.
Suivez-nous aussi sur Google plus, nos actualités y sont postés heure par heure.