Le mensuel du business automobile, vente et aprés-vente
Disponible sur App Store

Au sommaire de novembre 2016

Le monde l’auto - dossier spécial Mondial de l’automobile

  • Enquête - Cote d’amour des constructeurs
  • Interview - Thierry Sybord, directeur général de Volkswagen
  • Portrait - Marie-Noëlle Tavaud, directrice du GNFA
  • Coup de fil SAV - Benoît Raullin, directeur général de Bidgestone France et Benelux
  • Dossier SAV - La réception atelier à l’heure du digital

Edito | Découvrir

S’abonner

jeudi 22 octobre 2015

Gaz de climatisation : Mercedes plie mais ne rompt pas

par

Le constructeur a annoncé qu’il équipera dès 2017 une grande partie de ses véhicules du système de climatisation utilisant le fluide réfrigérant HFO-R1234yf, et ce, malgré ses réticences. En parallèle, le constructeur travaille à des solutions alternatives.

Petit récapitulatif des faits : depuis le 1er janvier 2011, les systèmes de climatisation de nouveaux types de véhicules doivent être remplis avec un réfrigérant à faible impact sur le climat. Une directive européenne stipule que les fluides à effet de serre, dont le potentiel de réchauffement planétaire est supérieur à 150, ne peuvent plus être utilisés dans les systèmes de climat d’air mobiles.

Le réfrigérant R 134a, communément employé auparavant, avait un potentiel de réchauffement planétaire de 1300, et a donc été de facto interdit pour les véhicules homologués après le 1er janvier 2011. À partir du 1er janvier 2017 cette interdiction sera étendue à tous les véhicules neufs.

Le choix du HFO-1234yf contesté par Mercedes

Les constructeurs automobiles étaient alors libres de choisir n’importe quel réfrigérant à condition que les obligations émanant de la directive étaient respectées. Pour la grande majorité, le choix s’est porté sur le réfrigérant HFO-1234yf en raison de son faible potentiel de réchauffement planétaire.

Mais Mercedes, dénonçant un fluide dangereux pour l’environnement et facilement inflammable en cas de choc, s’était jusqu’ici toujours refusé à se mettre en conformité. S’en est suivi un bras de fer entre la France et l’Allemagne : le gouvernement français avait en effet activé une clause de sauvegarde en juillet dernier afin de bloquer les immatriculations des Classes A, B, CLA et SL produites après le 12 juin 2013. Une décision finalement invalidée par le Conseil d’État.

Deux alternatives proposées par Mercedes

En attendant la date couperet de mise en conformité, le constructeur s’est concentré sur l’élaboration de solutions alternatives. Avec, comme aboutissement, la création d’un système qui doit être encore breveté, et qui permet d’empêcher tout risque d’incendie du HFO-1234yf en cas d’accident. Et ceci, grâce à un gaz inerte, l’argon, qui interagit en cas de choc.

Autre alternative actuellement explorée par Mercedes sur 80 véhicules à travers le monde : une solution intégrant du CO2 mais qui, en raison de ses coûts d’application élevés, ne sera pour le moment proposée à partir de 2016 uniquement sur les limousines haut de gamme les Classes E et S. Cette solution intégrant du CO2 exige en effet un équipement totalement repensé, plus étanche, afin de maintenir les très fines molécules de CO2. Sans compter que le procédé de refroidissement du gaz nécessité une pression plus forte.

L'info en continu

Volvo veut élargir sa gamme de modèles compacts 22 octobre 2015 par Alice THUOT Constructeurs La BMW X1 disponible en concession 22 octobre 2015 par Alice THUOT Constructeurs

- Voir tous les articles

Auto Infos à votre rythme :

Auto Infos, le mensuel

Abonnez-vous à Auto Infos pour recevoir chaque mois des analyses approfondies sur le marché de la vente et de l’après-vente automobile.

La newsletter quotidienne

Notre newsletter quotidienne est diffusée auprès des acteurs des filières vente et après-vente automobile tous les jours du lundi au vendredi à 18h00.
Inscrivez-vous, c’est gratuit !

Au quotidien : le fil RSS

Notre flux RSS vous permet de suivre l’actualité du secteur automobile en direct.
Si vous ne savez pas ce qu’est un flux RSS, vous pouvez en apprendre un petit peu plus ici.

Réseaux Sociaux, instantané

Si vous utilisez Twitter, nous vous invitons à nous suivre pour rester en contact avec l’actualité quelles que soient les circonstances.
Suivez-nous aussi sur Google plus, nos actualités y sont postés heure par heure.