Le mensuel du business automobile, vente et aprés-vente
Disponible sur App Store

Au sommaire de novembre 2016

Le monde l’auto - dossier spécial Mondial de l’automobile

  • Enquête - Cote d’amour des constructeurs
  • Interview - Thierry Sybord, directeur général de Volkswagen
  • Portrait - Marie-Noëlle Tavaud, directrice du GNFA
  • Coup de fil SAV - Benoît Raullin, directeur général de Bidgestone France et Benelux
  • Dossier SAV - La réception atelier à l’heure du digital

Edito | Découvrir

S’abonner

lundi 23 mai 2016

Five Star fixe ses perspectives 2020

par

L’enseigne de carrosserie animée par le fabricant de peinture Axalta vient d’organiser sa convention annuelle en Sardaigne. L’occasion de présenter son plan Perspective 2020, basé sur la technologie, le business et l’environnement.

Le réseau Five Star poursuit sa marche en avant. Après Ambition 2013 et P3+, le nouveau plan de l’enseigne se dénomme Perspective 2020 et met l’accent sur trois thèmes : la technologie, le business et l’environnement.

Avant de présenter les nouveautés mises à la disposition des adhérents, Alain Bessin, président du GIE Five Star, et Catherine Duyck, responsable marketing communication marques et réseau, ont communiqué les résultats d’une étude menée par le GIPA. Cette dernière portait sur la satisfaction des carrossiers et sur leurs attentes, mais s’intéressait également au point de vue des clients finaux.

Près de 63 % des membres interrogés se sont déclarés confiants pour leur activité sur l’année 2016. En matière de satisfaction globale, les carrossiers ont donné la note de 8 sur 10 à leur enseigne. De leur côté, les clients automobilistes ont attribué un 9 sur 10 à la qualité de leur réparation et ont particulièrement apprécié le prêt d’un véhicule de courtoisie (8,4 sur 10), proposé dans 85 % des cas. Près de 94 % se sont dits prêts à revenir et 62 % pour l’entretien de leur voiture. D’un point de vue plus général, 69 % des clients questionnés trouvent importante la présence du réparateur sur Internet et 43 % accordent de l’importance aux avis.

Parmi les autres points importants pour les automobilistes, figurent la digitalisation du parcours client, l’environnement et les opérations promotionnelles. Or, les adhérents interrogés montrent relativement peu d’intérêt pour l’aide à la mobilité et la digitalisation. Un grand écart quelque peu préoccupant.

Le challenge de la technologie

L’un des grands enjeux du métier de carrossier pour les années à venir reste l’évolution technologique des véhicules. Un domaine dans lequel l’enseigne fournit des solutions grâce aux partenariats noués avec plusieurs constructeurs et avec des fournisseurs comme Bosch et Sidexa. Ce dernier développe la solution AudaWatch comprise dans le bouquet 5 Star Office, qui permet un gain de temps et de productivité dans le suivi du parcours client.

Pour pouvoir traiter tous les véhicules, Bosch proposera bientôt de nouveaux outils conçus pour recalibrer les aides à la conduite, en liaison avec l’outil de diagnostic et la géométrie. Enfin, le réseau poursuit sa stratégie d’accords passés avec les constructeurs. BMW-Mini et Mercedes-Benz ont rejoint Ford, Nissan, Toyota et le groupe Volkswagen pour offrir non seulement des remises sur les pièces mais aussi des services comme la remise à zéro pour 1 euro et la mise en sécurité des véhicules hybrides dans le cas de Toyota. Si les constructeurs français manquent toujours à l’appel, Five Star a rencontré les responsables des deux groupes et « PSA s’est montré assez ouvert sur le sujet », a précisé Alain Bessin.

Développer l’activité

Le deuxième point fort de ce nouveau plan repose sur l’amélioration de l’activité. Pour y parvenir, Cromax, marque de peinture du groupe Axalta, renouvelle cette année la remise de 2 % accordée aux carrossiers sur les achats de produits. L’enseigne poursuit également le développement d’EasyBack, solution de remise en état des véhicules de flotte avant leur restitution. Un premier test a permis d’affiner la solution avant un déploiement plus large.

En matière d’apport d’affaires, Five Star a signé un partenariat avec la MAIF afin de définir des conditions intéressantes pour les assurés et les réparateurs. Un autre accord a été noué avec le loueur Ada pour devenir le partenaire prioritaire de l’enseigne en carrosserie. Un marché qui représente 2 millions d’euros de sinistres par an. Dans le cadre de ce partenariat, Ada propose aux ateliers Five Star sa nouvelle enseigne Point Loc, qui permet de développer une activité de location sans contraintes et avec un coût très réduit.

Enfin, pour améliorer la présence de l’enseigne sur le Web, la création et le suivi d’une page internet personnalisée par la firme Y Proximité est incluse dans la cotisation annuelle, qui passe ainsi de 1 950 à 2 150 euros. Le partenariat avec Allo Garage est également prolongé et complété par la gestion des avis clients accompagnée par une enquête de satisfaction systématique. Ces deux éléments devraient permettre d’améliorer la visibilité de Five Star sur Internet dès les prochains mois.

Rentabiliser l’effort environnemental

Le dernier point du plan Perspective 2020 concerne l’environnement. Le réseau a signé un accord avec Auto Eco pour la gestion de tous les déchets d’ateliers. Ce rapprochement devrait faciliter la prise en charge des déchets et le suivi de leur élimination, notamment grâce à Chimirec, qui propose dans ce cadre une offre de collecte des déchets dangereux et non dangereux. Cette professionnalisation pourrait permettre de refacturer jusqu’à 50 % du coût pour un atelier de carrosserie, tout en améliorant son implication dans le respect de l’environnement.

Recherche de qualité et de rentabilité

Avec ce nouveau plan, Five Star poursuit sa stratégie de développement qualitatif. « Agrandir le réseau n’est pas une obsession. Arriver à 500 adhérents d’ici à 2020 serait un bon résultat mais nous souhaitons surtout recruter des gens de qualité. Les petites entreprises auront du mal à suivre le rythme de l’innovation et le marché bouge beaucoup en ce moment. Nous assistons même à des reprises par certains adhérents, qui deviennent multi-sites », remarque Alain Bessin. L’enseigne vient de dépasser le cap des 400 adhérents avec 402 membres, qui réalisent un chiffre d’affaires moyen de 1,079 million d’euros (423 millions d’euros pour l’ensemble). Des résultats en progression, tout comme le bilan financier de ces entreprises, d’après l’indice interne mis en place par Score Conseil.

L'info en continu

L’Elysée teste les véhicules autonomes des groupes français 23 mai 2016 par Alice THUOT Constructeurs Le groupe Bernard se lance dans l’e-recrutement 24 mai 2016 par Alice THUOT Secteur

- Voir tous les articles

Auto Infos à votre rythme :

Auto Infos, le mensuel

Abonnez-vous à Auto Infos pour recevoir chaque mois des analyses approfondies sur le marché de la vente et de l’après-vente automobile.

La newsletter quotidienne

Notre newsletter quotidienne est diffusée auprès des acteurs des filières vente et après-vente automobile tous les jours du lundi au vendredi à 18h00.
Inscrivez-vous, c’est gratuit !

Au quotidien : le fil RSS

Notre flux RSS vous permet de suivre l’actualité du secteur automobile en direct.
Si vous ne savez pas ce qu’est un flux RSS, vous pouvez en apprendre un petit peu plus ici.

Réseaux Sociaux, instantané

Si vous utilisez Twitter, nous vous invitons à nous suivre pour rester en contact avec l’actualité quelles que soient les circonstances.
Suivez-nous aussi sur Google plus, nos actualités y sont postés heure par heure.