Le mensuel du business automobile, vente et aprés-vente
Disponible sur App Store

Au sommaire de décembre 2016

Le monde de l’auto : Cote d’amour des financeurs, distributeurs-financeurs. Une relation plus solide que jamais

  • Interview : Serge Naudin, président du directoire de BMW France
  • Portrait : Raphaël Bretecher, directeur général du département design de Hyundai Motor Europe
  • Coup de fil SAV  : Christophe Musy, directeur de PSA Aftermarket
  • Dossier SAV  : Formation technique  : passage obligé de la qualité de service

Edito | Découvrir

S’abonner

vendredi 24 juin 2016

Fidéliser les talents dans l’entreprise

par

Fidéliser les talents dans l’entreprise, c’est avoir une stratégie de gestion des carrières offrant à certains collaborateurs de véritables plans d’évolutions pour prouver que c’est possible et maintenir la motivation de tous. Mais comment identifier efficacement le potentiel d’un collaborateur à devenir manager ?

La question se pose souvent aux responsables des entreprises de distribution soit dans le cadre des entretiens annuels de progrès, soit lorsqu’il faut résoudre une succession plus ou moins programmée. Tous s’accordent à dire que le potentiel d’un collaborateur à occuper une future position de leader ne se mesure plus sur sa seule performance même si les collaborateurs disposant d’un haut potentiel d’évolution ont généralement au moins de bonnes, voire d’excellentes performances dans leur métier. D’ailleurs, les statistiques concernant les promotions réalisées sur cette base affichent un taux d’échec important. L’analyse des raisons d’échec de promotion par plusieurs dirigeants d’entreprises du secteur automobile est sans appel et met en plus en évidence huit facteurs à prendre en compte pour mieux identifier les cadres de demain. Comme il est plus que jamais essentiel d’identifier les bonnes personnes pour garantir une transition fluide et la mise en place d’un vivier pérenne de futurs leaders, il semble pertinent de livrer les constats et l’expérience des entreprises s’étant le plus investies dans la gestion de carrière que nous avons pu rencontrer dans le cadre de notre activité du premier semestre pour aider à l’éventuelle optimisation des processus de chacun. Pour la plupart des chefs d’entreprises ou des cadres dirigeants interrogés, les compétences techniques liées à la future fonction du collaborateur sont bien sûr le facteur numéro un à prendre en compte lors d’une décision de promotion mais ce paramètre n’est ni suffisant ni le seul marqueur pour présumer de la réussite à un poste de management. Deux managers sur trois relèvent que l’absence de certains traits de personnalité, l’absence de certaines aptitudes ou de certaines adéquations particulières avec la culture de l’entreprise ont joué pour beaucoup dans l’échec de cette promotion.

Pour identifier les personnes ayant le meilleur potentiel pour atteindre le niveau de management requis dans un poste donné, les dirigeants citent huit points de vigilance dans cet ordre :

1/ les antécédents d’expériences de coaching ou de formation comme a pu l’avoir un technicien vis-à-vis des compagnons d’un atelier ou un vendeur ayant accompagné des CQP, 2/ l’agilité d’apprentissage, 3/ la connaissance de soi, à travers notamment les expériences individuelles, familiales ou les activités menées dans les loisirs du collaborateur, 4/ les caractéristiques de leadership mesurée, par exemple, dans la capacité de prise de décision rapide ou l’ascendant du collaborateur vis-à-vis de son entourage, 5/ la détermination à diriger comme à réussir une nouvelle mission, 6/ la stabilité et le potentiel soutient de son entourage dans sa vie privé, 7/ les aptitudes de logique et de raisonnement, 8/ la maîtrise du risque d’échec car comme dit l’adage « celui qui gagnes est toujours celui qui sait ce qu’il fera si il perd ».

Ces huit facteurs clés entre autres peuvent être quantifiés par les outils d’évaluation existants au cours de tests et d’entretiens. Les résultats de ces évaluations permettront de prédire plus précisément quel collaborateur aura le plus de chance de réussir dans une mission et un contexte donné. Avec ces outils les entreprises pourront aussi élargir leur périmètre de recherche à tout leur organigramme pour prendre en compte l’ensemble des personnes pouvant faire partie d’un vivier de succession et notamment identifier les jeunes trentenaires ayant le plus de potentiel pour gérer leur carrière afin de s’assurer qu’ils seront prêts lorsque leur transition sera possible pour assurer la continuité du développement de l’entreprise.

L'info en continu

Brexit : quelles conséquences pour les constructeurs ? 24 juin 2016 par Alice THUOT Constructeurs Nominations chez Carglass 24 juin 2016 par Frédéric MARTY Nominations

- Voir tous les articles

Auto Infos à votre rythme :

Auto Infos, le mensuel

Abonnez-vous à Auto Infos pour recevoir chaque mois des analyses approfondies sur le marché de la vente et de l’après-vente automobile.

La newsletter quotidienne

Notre newsletter quotidienne est diffusée auprès des acteurs des filières vente et après-vente automobile tous les jours du lundi au vendredi à 18h00.
Inscrivez-vous, c’est gratuit !

Au quotidien : le fil RSS

Notre flux RSS vous permet de suivre l’actualité du secteur automobile en direct.
Si vous ne savez pas ce qu’est un flux RSS, vous pouvez en apprendre un petit peu plus ici.

Réseaux Sociaux, instantané

Si vous utilisez Twitter, nous vous invitons à nous suivre pour rester en contact avec l’actualité quelles que soient les circonstances.
Suivez-nous aussi sur Google plus, nos actualités y sont postés heure par heure.