Le mensuel du business automobile, vente et aprés-vente
Disponible sur App Store

Au sommaire de novembre 2016

Le monde l’auto - dossier spécial Mondial de l’automobile

  • Enquête - Cote d’amour des constructeurs
  • Interview - Thierry Sybord, directeur général de Volkswagen
  • Portrait - Marie-Noëlle Tavaud, directrice du GNFA
  • Coup de fil SAV - Benoît Raullin, directeur général de Bidgestone France et Benelux
  • Dossier SAV - La réception atelier à l’heure du digital

Edito | Découvrir

S’abonner

lundi 2 mai 2016

Et si les nouveaux entrants sur le marché du VO n’avaient rien inventé ?

par

Certaines jeunes pousses françaises font le buzz en ce moment sur le marché du VO.

Leurs créneaux ?

Rien moins que de réinventer le business VO en traitant les 25 000 pros actuellement en poste de dinosaures et de gourmands en matière de marge (pour ne pas écrire un mot moins sympathique), alors qu’elles viennent à peine de démarrer et qu’elles comptent parfois que 10 à 20 offres sur leurs sites…

Pourquoi aussi peu d’humilité ?

Car la répartition des ventes VO fait apparaître une majorité de transactions entre particuliers (66 à 72 % selon les statistiques). Leur logique est donc de montrer une troisième voie aux particuliers en copiant intégralement le modèle (pas encore rentable de Carvana aux USA) et en proposant :

  • L’expertise des VO à vendre ou à acheter avec l’aide d’un expert indépendant,
  • Une check-list de 100 à 150 points de contrôle,
  • La livraison à domicile,
  • Une commission de seulement 5 % donc un meilleur prix de vente et un meilleur prix d’achat…

Au bilan, absolument rien de neuf car tous les réseaux de marques et les 34 chartes VO proposent déjà les deux premiers services. Et que de nombreux grands groupes et réseaux indépendants proposent déjà le troisième avec des tarifs très clairs calculés au plus juste.

Que dire du quatrième ? C’est là que la profession devrait réagir car lire sur les sites de ces nouveaux entrants que les 25 000 pros gagnent 30 % de marge brute est honteux. C’est de la désinformation et même de la publicité mensongère ! La fourchette moyenne se situant plutôt entre 3 et 18 %...

En conclusion, il est temps de faire savoir au grand public que les marges de la profession sont juste normales !

Berislav Kovacevic bk@solutionsvo.fr www.solutionsvo.fr

L'info en continu

Bureautique : professionnaliser son utilisation 29 avril 2016 par Marion Baile, GNFA Le coin formation Le marché automobile français a progressé de 6,5 % en avril 2 mai 2016 par Christophe CARIGNANO Constructeurs

- Voir tous les articles

Auto Infos à votre rythme :

Auto Infos, le mensuel

Abonnez-vous à Auto Infos pour recevoir chaque mois des analyses approfondies sur le marché de la vente et de l’après-vente automobile.

La newsletter quotidienne

Notre newsletter quotidienne est diffusée auprès des acteurs des filières vente et après-vente automobile tous les jours du lundi au vendredi à 18h00.
Inscrivez-vous, c’est gratuit !

Au quotidien : le fil RSS

Notre flux RSS vous permet de suivre l’actualité du secteur automobile en direct.
Si vous ne savez pas ce qu’est un flux RSS, vous pouvez en apprendre un petit peu plus ici.

Réseaux Sociaux, instantané

Si vous utilisez Twitter, nous vous invitons à nous suivre pour rester en contact avec l’actualité quelles que soient les circonstances.
Suivez-nous aussi sur Google plus, nos actualités y sont postés heure par heure.