Le mensuel du business automobile, vente et aprés-vente
Disponible sur App Store

Au sommaire de novembre 2017

Monde de l’auto : le salon de Lyon mise sur les distributeurs régionaux

  • Interview : Lionel French-Keogh, directeur général de Hyundai France
  • Portrait : Carla Gohin, directrice de la recherche, de l’innovation et des technologies avancées du groupe PSA
  • Dossier après-vente : Equip Auto se replace au centre du jeu
  • Coup de fil SAV  : Olivier Jean-Jacques Lafont, président-directeur général d’Alliance Automotive Group

Edito | Découvrir

S’abonner

mardi 17 octobre 2017

Equip Auto 2017 : La prise OBD en voie d’être sauvée

par

Dans le cadre du salon Equip Auto, la Feda a fait le point sur la disparition possible de la prise OBD sur les véhicules dans le cadre du projet de nouvelle réglementation sur l’homologation des véhicules.

Le dieselgate a des conséquences inattendues. Le projet de règlement 2016-031 sur l’homologation des véhicules à moteur proposé par la Commission européenne pour contrer toute tentative de fraude ne mentionne plus le connecteur OBD. Cette prise capitale pour le recueil d’informations sur le véhicule pourrait donc disparaître. Une catastrophe pour toute la rechange indépendante puisque l’accès informatique au véhicule deviendrait impossible. Face à ce risque bien réel, le Parlement européen a voté plusieurs amendements dont la réintroduction du connecteur OBD, mais aussi l’accès au code VIN pour tous les opérateurs, l’obligation faite aux constructeurs de fournir aux réparateurs indépendants l’accès aux informations RMI (Repair Maintenance Information) dans une forme permettant leur traitement électronique et la délivrance d’informations relatives aux pièces de rechange. Cependant, la Commission a refusé ces amendements. Une réunion trilogue a donc débuté entre Commission, Parlement et Conseil européen pour trancher ces points.

Une bonne écoute de l’État

Pour solutionner un problème qui devient politique et non plus technique, la Feda s’est tournée vers l’État pour faire entendre ses arguments. À l’issue de plusieurs rencontres avec des conseillers ministériels dont le conseiller technique « Transport » du président de la République et du Premier ministre, le point de vue de la rechange indépendante aurait été entendu. Les conséquences auprès des consommateurs auraient notamment été bien saisies par ces représentants. Ainsi, la France pourrait prendre position pour un maintien de la réglementation actuelle en attendant un nouveau texte spécifique aux données qui devra être réglé d’ici à un an. Le combat ne ferait donc que commencer entre constructeurs et indépendants pour établir une réglementation dédiée aux données issues des véhicules.

L'info en continu

Equip Auto 2017 : Autodistribution en distributeur ultime 17 octobre 2017 par Frédéric MARTY Après-vente Equip Auto 2017 : le CNPA réaffirme sa présence dans la filière aval de (...) 18 octobre 2017 par Christophe CARIGNANO Secteur

- Voir tous les articles

Auto Infos à votre rythme :

Auto Infos, le mensuel

Abonnez-vous à Auto Infos pour recevoir chaque mois des analyses approfondies sur le marché de la vente et de l’après-vente automobile.

La newsletter quotidienne

Notre newsletter quotidienne est diffusée auprès des acteurs des filières vente et après-vente automobile tous les jours du lundi au vendredi à 18h00.
Inscrivez-vous, c’est gratuit !

Au quotidien : le fil RSS

Notre flux RSS vous permet de suivre l’actualité du secteur automobile en direct.
Si vous ne savez pas ce qu’est un flux RSS, vous pouvez en apprendre un petit peu plus ici.

Réseaux Sociaux, instantané

Si vous utilisez Twitter, nous vous invitons à nous suivre pour rester en contact avec l’actualité quelles que soient les circonstances.
Suivez-nous aussi sur Google plus, nos actualités y sont postés heure par heure.