Le mensuel du business automobile, vente et aprés-vente
Disponible sur App Store

Au sommaire de décembre 2016

Le monde de l’auto : Cote d’amour des financeurs, distributeurs-financeurs. Une relation plus solide que jamais

  • Interview : Serge Naudin, président du directoire de BMW France
  • Portrait : Raphaël Bretecher, directeur général du département design de Hyundai Motor Europe
  • Coup de fil SAV  : Christophe Musy, directeur de PSA Aftermarket
  • Dossier SAV  : Formation technique  : passage obligé de la qualité de service

Edito | Découvrir

S’abonner

jeudi 5 novembre 2015

Embellie des ventes VO chez les professionnels en octobre 2015

par

Malgré un recul des immatriculations VO de - 4,3 % en octobre, les professionnels ont connu un boom des ventes des véhicules très récents de moins d’un an.

Après plusieurs mois de hausse ininterrompue, les immatriculations de véhicules d’occasion ont connu un arrêt au mois d’octobre 2015 dans l’Hexagone en enregistrant une baisse de - 4,3 % contre une hausse de 3,5 % le mois dernier, pour un total de 485 881 unités immatriculés. Au cumul, sur les dix premiers mois de l’année, on recense 4 650 245 unités immatriculées, soit une progression totale de 1,7 %, dont + 0,2 % pour les marques françaises qui représentent 55,54 % du marché et + 3,7 % pour les marques importées qui progressent donc plus vite que l’ensemble.

À la lecture des chiffres, les résultats d’octobre sont plutôt trompeurs en ce qui concerne les professionnels. En effet, ceux-ci sont présents majoritairement sur les immatriculations des VO de moins d’un an par rapport aux ventes entre particuliers. Or, cette proportion des VO dans cette classe d’âge bondit de plus d’un point en passant de 7,5 à 8,62 % de pénétration pour un total de 41 890 unités immatriculées en octobre. On peut donc estimer sans trop se tromper que le mois d’octobre a été excellent pour les réseaux ce mois-ci. Dans le même temps, les véhicules de plus de cinq ans sont en recul passant de 68,68 à 67,35 %.

Sur le seul mois d’octobre encore, 485 881 véhicules d’occasion ont donc été immatriculés, les marques françaises reculent de - 5,6 %, alors que les marques étrangères enregistrent également une baisse de - 2,6 %. On peut noter que Citroën (- 3,9 %), Peugeot (- 4,8 %), Renault (- 7,4 %) sont en retrait, tandis que seule la marque DS (+ 2,4 %) évolue positivement ce mois-ci.

Du côté des étrangères, il nous semble pertinent de retenir les progressions de Kia (+ 7,6 %), de Mercedes (+ 1,4 %), de Nissan (+ 6,2 %), de Suzuki (+ 3,6 %) et de Volvo (+ 1,4 %) et la stabilité de Dacia. Tandis que les autres marques connaissent un recul en ligne avec le marché : Alfa Romeo (- 5,9 %), Audi (- 3,8 %), BMW (- 2,2 %), Fiat (- 4,8 %), Ford (- 5,2 %), Hyundai (- 0,4 %), Mini (- 1,8 %), Opel (- 5,9 %), Seat (- 1,6 %), Toyota (- 4,3 %) et Volkswagen (- 3,6 %).

Le VUL d’occasion recule aussi de - 4,2 %

Sur cette même période d’octobre 2015, les immatriculations de véhicules utilitaires d’occasion connaissent le même recul à hauteur de - 4,2 % pour un volume total de 69 260 unités immatriculées dont - 5,3 % pour les marques françaises et - 1,9 % pour les étrangères.

L'info en continu

Digitalisation de l’après-vente : le nouveau cheval de bataille d’Opel 4 novembre 2015 par Alice THUOT Après-vente Yann Calarco, nouveau directeur de la gestion des sinistres MMA 5 novembre 2015 par Alice THUOT Secteur

- Voir tous les articles

Auto Infos à votre rythme :

Auto Infos, le mensuel

Abonnez-vous à Auto Infos pour recevoir chaque mois des analyses approfondies sur le marché de la vente et de l’après-vente automobile.

La newsletter quotidienne

Notre newsletter quotidienne est diffusée auprès des acteurs des filières vente et après-vente automobile tous les jours du lundi au vendredi à 18h00.
Inscrivez-vous, c’est gratuit !

Au quotidien : le fil RSS

Notre flux RSS vous permet de suivre l’actualité du secteur automobile en direct.
Si vous ne savez pas ce qu’est un flux RSS, vous pouvez en apprendre un petit peu plus ici.

Réseaux Sociaux, instantané

Si vous utilisez Twitter, nous vous invitons à nous suivre pour rester en contact avec l’actualité quelles que soient les circonstances.
Suivez-nous aussi sur Google plus, nos actualités y sont postés heure par heure.