Le mensuel du business automobile, vente et aprés-vente
Disponible sur App Store

Au sommaire de décembre 2016

Le monde de l’auto : Cote d’amour des financeurs, distributeurs-financeurs. Une relation plus solide que jamais

  • Interview : Serge Naudin, président du directoire de BMW France
  • Portrait : Raphaël Bretecher, directeur général du département design de Hyundai Motor Europe
  • Coup de fil SAV  : Christophe Musy, directeur de PSA Aftermarket
  • Dossier SAV  : Formation technique  : passage obligé de la qualité de service

Edito | Découvrir

S’abonner

mardi 22 septembre 2015

Dieselgate : Volkswagen dans la tourmente

par

Le scandale sur les véhicules truqués du groupe Volkswagen ne cesse de prendre de l’ampleur : le constructeur allemand a annoncé que pas moins de 11 millions de véhicules étaient équipés du logiciel permettant de dissimuler leur véritable niveau d’émissions de CO2.

Au lendemain de la révélation du scandale des niveaux d’émissions de CO2 truqués sur 482 000 modèles diesel des marques Volkswagen et Audi, l’affaire prend ce mardi une tout autre dimension. Le groupe allemand a reconnu que 11 millions de véhicules commercialisés dans le monde entier étaient dotés du logiciel capable de déceler à quel moment étaient effectués les tests de mesure antipollution, déclenchant ainsi un mécanisme de limitation du niveau de CO2. Plus précisément, se sont les véhicules équipés des blocs diesel EA189 qui seraient concernés.

Alors que le scandale n’en finit plus de se propager, le journal allemand Tages Spiegel a affirmé que le président du directoire du groupe, Martin Winterkorn, tout juste sorti vainqueur du bras de fer qui l’opposait à Ferdinand Piëch, pourrait être démis de ses fonctions vendredi et serait remplacé par son homologue chez Porsche. Une information aussitôt démentie par le groupe.

Ségolène Royal demande une enquête approfondie

Autre conséquence : les ouvertures d’enquêtes se multiplient à l’échelle mondiale. Tandis que les États-Unis ont annoncé avoir entamé une enquête pénale, les représentants du groupe ont été convoqués en Corée du Sud. En Europe, l’Allemagne et l’Italie souhaitent éclaircir le sujet avec une enquête, alors qu’en France, le ministre de l’Économie et des Finances Michel Sapin souhaite une investigation européenne.

Ségolène Royal vient par ailleurs de lancer une enquête approfondie. « J’ai saisi l’Agence fédérale américaine de protection de l’environnement pour obtenir tous les éléments d’information pertinents, permettant d’apprécier la nature de la fraude et les moyens mis en œuvre pour la détecter », explique-t-elle dans un communiqué.

La ministre de l’Écologie a également demandé à l’Union technique de l’automobile, du motocycle et du cycle (UTAC), le service technique qui réalise pour la France les essais d’homologation, de se rapprocher de l’Agence fédérale américaine de protection de l’environnement pour approfondir les mécanismes de fraude et, d’autre part, lui soumettre des propositions d’actions.

Les constructeurs français prêts à coopérer

Face à l’ampleur de la fraude, les soupçons se portent naturellement sur les autres constructeurs. Le dieselgate de VW serait-il le premier scandale d’une longue série ? Ce n’est en tout cas pas l’avis du président d’honneur de Renault et Commissaire général à l’investissement, Louis Schweitzer, qui a réagi au micro d’Europe 1. « J’espère que Renault n’a pas triché et je suis convaincu que Renault n’a pas triché. On a demandé des enquêtes européennes, on saura le résultat. »

Les constructeurs français se sont en tout cas déclarés favorables à l’initiative de Michel Sapin. Cette enquête européenne permettra de confirmer que les constructeurs français respectent les procédures d’homologation en vigueur dans tous les pays où leurs modèles sont commercialisés. « De plus, les constructeurs français soutiennent la mise en place de tests européens de RDE (Real Driving Emissions), qui permettront de valider sur route dès 2017 les mesures effectuées en laboratoire  », a précisé le CCFA.

L'info en continu

Conférence Auto Infos à Equip Auto 2015 : les inscriptions sont ouvertes (...) 22 septembre 2015 par Alice THUOT Après-vente Le coût de la réparation carrosserie selon SRA 23 septembre 2015 par Frédéric MARTY Après-vente

- Voir tous les articles

Auto Infos à votre rythme :

Auto Infos, le mensuel

Abonnez-vous à Auto Infos pour recevoir chaque mois des analyses approfondies sur le marché de la vente et de l’après-vente automobile.

La newsletter quotidienne

Notre newsletter quotidienne est diffusée auprès des acteurs des filières vente et après-vente automobile tous les jours du lundi au vendredi à 18h00.
Inscrivez-vous, c’est gratuit !

Au quotidien : le fil RSS

Notre flux RSS vous permet de suivre l’actualité du secteur automobile en direct.
Si vous ne savez pas ce qu’est un flux RSS, vous pouvez en apprendre un petit peu plus ici.

Réseaux Sociaux, instantané

Si vous utilisez Twitter, nous vous invitons à nous suivre pour rester en contact avec l’actualité quelles que soient les circonstances.
Suivez-nous aussi sur Google plus, nos actualités y sont postés heure par heure.