Le mensuel du business automobile, vente et aprés-vente
Disponible sur App Store

Au sommaire de février 2017

Le monde l’auto : bilan et prévisions des constructeurs

  • Interview  : Marc Meurer, directeur d’Audi France
  • Portrait : David Tuchbant, président du groupe Identicar
  • Dossier après-vente : Top départ pour la pièce de réemploi
  • Coup de fil SAV : Pierre-Michel Erard, directeur après-vente France de Renault

Edito | Découvrir

S’abonner

vendredi 20 janvier 2017

Désignation en cas d’infraction routière : les gestionnaires de flotte au cœur du processus

par

Le Fleet & Mobility Managers Club (FMMC) accueillait ce jeudi 19 janvier, dans le somptueux cadre de l’hôtel Le Meurice, les responsables de flotte venus en nombre approfondir leur maîtrise de ce sujet au cœur de l’actualité.

Fréquentation record pour cette édition du club du magazine L’Automobile et l’Entreprise au service des professionnels des flottes. Plus d’une centaine de personnes sont ainsi venues assister à cette table ronde animée par Christophe Carignano, directeur des rédactions du pôle automobile d’Infopro Digital.

Pour aborder le sujet houleux de l’obligation de désignation des collaborateurs commettant une infraction routière, effective depuis le 1er janvier de cette année, le club avait réuni pas moins de trois experts. Maître Laetitia Blanloeil, avocate consultante en droit social de CMS Bureau Francis Lefebvre, maître Jean-François Changeur, avocat à la cour spécialiste en droit pénal et en droit pénal routier, et Henri Prevost, directeur de l’Agence nationale de traitement automatisé des infractions (ANTAI), nous avaient fait le plaisir d’accepter notre invitation et ont pu apporter de précieux éléments de réponse aux problématiques soulevées par l’assemblée.

Des cas d’application très hétérogènes

De ce débat, c’est probablement la multiplicité et l’hétérogénéité des cas, mais aussi les problèmes d’application et de gestion que ce décret soulève qu’il faudra retenir. Si la loi est en effet désormais claire sur l’obligation des entreprises, lors de la réception d’un PV, de désigner leur collaborateur à l’origine de l’infraction, la procédure à suivre pour y parvenir ne l’est pas. Dans quelques cas, certaines failles du texte peuvent même créer des situations à risque pour l’entreprise ou le gestionnaire ou encore autoriser des pirouettes juridiques permettant l’impunité des chauffards. Outre ces mises en lumière, cette soirée a également été l’occasion pour l’ANTAI d’annoncer la mise en place sur son site à partir du 1er mars d’une procédure simplifiée de désignation et d’un espace dédié au gestionnaire de flotte.

L'info en continu

13 entreprises créent un lobby en faveur de l’hydrogène 20 janvier 2017 par Alice THUOT Secteur Opel met ses distributeurs à l’honneur 23 janvier 2017 par Christophe CARIGNANO Constructeurs

- Voir tous les articles

Auto Infos à votre rythme :

Auto Infos, le mensuel

Abonnez-vous à Auto Infos pour recevoir chaque mois des analyses approfondies sur le marché de la vente et de l’après-vente automobile.

La newsletter quotidienne

Notre newsletter quotidienne est diffusée auprès des acteurs des filières vente et après-vente automobile tous les jours du lundi au vendredi à 18h00.
Inscrivez-vous, c’est gratuit !

Au quotidien : le fil RSS

Notre flux RSS vous permet de suivre l’actualité du secteur automobile en direct.
Si vous ne savez pas ce qu’est un flux RSS, vous pouvez en apprendre un petit peu plus ici.

Réseaux Sociaux, instantané

Si vous utilisez Twitter, nous vous invitons à nous suivre pour rester en contact avec l’actualité quelles que soient les circonstances.
Suivez-nous aussi sur Google plus, nos actualités y sont postés heure par heure.