Le mensuel du business automobile, vente et aprés-vente
Disponible sur App Store

Au sommaire de décembre 2016

Le monde de l’auto : Cote d’amour des financeurs, distributeurs-financeurs. Une relation plus solide que jamais

  • Interview : Serge Naudin, président du directoire de BMW France
  • Portrait : Raphaël Bretecher, directeur général du département design de Hyundai Motor Europe
  • Coup de fil SAV  : Christophe Musy, directeur de PSA Aftermarket
  • Dossier SAV  : Formation technique  : passage obligé de la qualité de service

Edito | Découvrir

S’abonner

lundi 9 novembre 2015

Cote d’amour des constructeurs 2015 : les notes de l’activité VO

par

Alors que la soirée très sympathique de jeudi soir dernier prenait fin, force était tout de même de constater que les notes VO attribuées cette année par un panel des 800 points de vente étaient très basses !

Comment expliquer que cette activité VO, pourtant de plus en plus sous les feux de l’actualité depuis dix ans grâce aux initiatives journalistiques et à celles des équipes commerciales des réseaux et des constructeurs, engendre encore autant d’insatisfaction ?

  • 3,14 sur 10 pour l’item « prix d’achat des VO » est la note la plus basse des 3. Elle traduit le sentiment généralisé chez les RVO de véhicules « infusés » par les marques tant nous entendons régulièrement le fait que ces véhicules ne leur rapportent pas (assez) d’argent et sont souvent ceux qui sont les plus anciens dans leur stock. S’il est vrai que nos diagnostics financiers démontrent une rentabilité moins favorable depuis 3 ans due, en grande partie, à un reflux global des ventes de VO < 1 an à cause de la forte concurrence des offres VN, il est vraiment temps pour les réseaux de mesurer VO acheté par VO acheté la rentabilité réelle de ces VO, en tenant compte bien entendu des primes de volume reversées pour être cohérent ! Idem pour les marques, à quand des tableaux de bords plus détaillés (comme Renault et Peugeot savent le faire) pour mettre en avant la rentabilité des achats constructeurs par rapport à celle des autres achats, des reprises et des buy-back ?
  • 4,25 sur 10 pour l’item « mise en avant des labels » est la seconde note. Autant certaines marques disposent de budgets minimaux (par rapport à ceux du VN) de communication multicanal, autant beaucoup d’autres sont complètement absentes sur ce point. En étant pragmatique, on peut même se demander quels sont les véritables niveaux de connaissance des labels de la part du grand public ? C’est pourtant un enjeu majeur si tous les acteurs souhaitent vraiment reprendre des parts de marché aux particuliers réalisant plus de deux négociations VO sur trois ! Quand certaines analyses montrent que la majorité des prix de vente (affichés) par ces derniers sont au même niveau que ceux des professionnels, on constate bien que la valeur ajoutée des services compris dans les labels n’est pas connue…
  • 4,35 sur 10 pour l’item « offres de financement VO constructeurs » est la meilleure note. Comme pour l’item précédent, l’écart se creuse entre les marques très volontaristes (BMW, Mini, Renault entre autres) sur les modes classiques et « nouveaux » (LOA/LLD) et les autres n’ayant misé sur la LOA/LLD que pour le VN. Dans les deux cas, tout reste à faire car seuls 30 % des Français en ont entendu parler et car de très nombreux commerciaux restent à former !

En conclusion, les notes de satisfaction suivront certainement la hausse des rentabilités… si elle a lieu tant les rentabilités VO actuelles sont basses car 95 % des points de vente gagnent moins de 400 euros de marge semi-nette par VO ce qui constitue souvent le point d’équilibre pour en faire un centre de profit. C’est l’enjeu majeur pour toute notre profession !

L'info en continu

La SAGA continue pour le groupe RCM ! 6 novembre 2015 par Ludovic BELLANGER Distribution VN PSA embauche à Sochaux 9 novembre 2015 par Alice THUOT Constructeurs

- Voir tous les articles

Auto Infos à votre rythme :

Auto Infos, le mensuel

Abonnez-vous à Auto Infos pour recevoir chaque mois des analyses approfondies sur le marché de la vente et de l’après-vente automobile.

La newsletter quotidienne

Notre newsletter quotidienne est diffusée auprès des acteurs des filières vente et après-vente automobile tous les jours du lundi au vendredi à 18h00.
Inscrivez-vous, c’est gratuit !

Au quotidien : le fil RSS

Notre flux RSS vous permet de suivre l’actualité du secteur automobile en direct.
Si vous ne savez pas ce qu’est un flux RSS, vous pouvez en apprendre un petit peu plus ici.

Réseaux Sociaux, instantané

Si vous utilisez Twitter, nous vous invitons à nous suivre pour rester en contact avec l’actualité quelles que soient les circonstances.
Suivez-nous aussi sur Google plus, nos actualités y sont postés heure par heure.