Le mensuel du business automobile, vente et aprés-vente
Disponible sur App Store

Au sommaire de décembre 2016

Le monde de l’auto : Cote d’amour des financeurs, distributeurs-financeurs. Une relation plus solide que jamais

  • Interview : Serge Naudin, président du directoire de BMW France
  • Portrait : Raphaël Bretecher, directeur général du département design de Hyundai Motor Europe
  • Coup de fil SAV  : Christophe Musy, directeur de PSA Aftermarket
  • Dossier SAV  : Formation technique  : passage obligé de la qualité de service

Edito | Découvrir

S’abonner

lundi 2 novembre 2015

Comment attirer et conserver les meilleurs éléments dans le secteur automobile ?

par

Nos clients nous parlent souvent de la difficulté à recruter et même à attirer de bons profils dans leurs affaires pour les métiers liés au commerce ou aux services.

Au-delà de l’enjeu – très délicat pour de nombreux managers – d’évaluer les compétences réelles des nouveaux collaborateurs ciblés (eu égard aux 45 % de CV « enjolivés »), nous échangeons souvent avec eux sur ce qu’ils souhaitent et peuvent proposer sur trois plans essentiels :

  • 1) Le plan d’intégration.
  • 2) Le pay-plan.
  • 3) L’évolution potentielle à court et moyen terme (2 à 5 ans).

Force est de constater que le plan d’intégration n’existe pas ou n’est pas souvent préparé car les managers souhaitent un retour sur investissement très (trop) rapide. Pourtant, donner du temps aux nouveaux collaborateurs de découvrir tous les services et tous les salariés de la concession est essentiel pour leur crédibilité !

Les pay-plans sont malheureusement aussi un point négatif. Le poids de la convention collective n’excuse pas tout… Pourquoi continuer de proposer des rémunérations avec des fixes très faibles (30 %) et des variables très fortes (70 %) alors que les conditions commerciales ont autant évolué depuis 25 ans ? Il suffit d’observer ce qui se passe dans de nombreux autres secteurs employant des (bons) commerciaux (fidèles) pour se rendre compte, au contraire, que les managers peuvent être plus exigeants sur tous les points qualitatifs des missions de leurs commerciaux quand ces derniers sont « rassurés » par un fixe plus important et qu’ils agissent moins comme des « mercenaires » vis-à-vis des clients et des prospects !

À ce titre, la dernière étude de l’association nationale des concessionnaires américains (Nada) fait état de salaires 2014 en hausse de de 5,1 % correspondant à un salaire mensuel moyen (tous métiers des préparateurs au directeur) de 3 708 € (dont 70 % de fixes)… alors que celui des commerciaux français est de 3 500 € net (dont 1 000 € de fixe) et que la moyenne se situe plutôt à 1 900 € (15 % au-dessus de la moyenne des salaires français).

Des deux côtés de l’Atlantique, cela démontre que nos salaires sont très attractifs (29 % de plus que l’ensemble du secteur privé aux États-Unis). Évidemment, le profit moyen engendré par employé et par mois est connu chez les concessions américaines (7 597 €) grâce à l’analyse très détaillé de la productivité de tous les postes, ce qui reste un véritable challenge pour nos 4 800 concessionnaires et qui les empêche souvent de proposer des choses concrètes au point 3) évoqué ci-dessus !

L'info en continu

Faites le tri dans vos (mauvaises) habitudes ! 30 octobre 2015 par Marion Baile, GNFA Le coin formation Le marché français des véhicules neufs en légère hausse en octobre 2 novembre 2015 par Alice THUOT Distribution VN

- Voir tous les articles

Auto Infos à votre rythme :

Auto Infos, le mensuel

Abonnez-vous à Auto Infos pour recevoir chaque mois des analyses approfondies sur le marché de la vente et de l’après-vente automobile.

La newsletter quotidienne

Notre newsletter quotidienne est diffusée auprès des acteurs des filières vente et après-vente automobile tous les jours du lundi au vendredi à 18h00.
Inscrivez-vous, c’est gratuit !

Au quotidien : le fil RSS

Notre flux RSS vous permet de suivre l’actualité du secteur automobile en direct.
Si vous ne savez pas ce qu’est un flux RSS, vous pouvez en apprendre un petit peu plus ici.

Réseaux Sociaux, instantané

Si vous utilisez Twitter, nous vous invitons à nous suivre pour rester en contact avec l’actualité quelles que soient les circonstances.
Suivez-nous aussi sur Google plus, nos actualités y sont postés heure par heure.