Le mensuel du business automobile, vente et aprés-vente
Disponible sur App Store

Au sommaire de septembre 2014

Enquête sur la garantie : outil de fidélisation

Interview : Francis Bartholomé, président national du CNPA.
Portrait : Didier Arnould, directeur général du GNFA.
Coup de fil SAV : Stéphane Antiglio président du directoire Autodistribution.
Dossier après-vente : Peinture
SUPPLEMENT : Masters 2014.

Edito | Découvrir

S’abonner

mardi 4 octobre 2011

Claude Cham (FIEV) : « La machine de l’équipement automobile tourne confortablement »

par

À quelques jours de l’ouverture d’Equip Auto, le président de la Fédération des industries des équipements pour véhicules (FIEV) se montre optimiste quant au bilan 2011 de la branche équipementière automobile française tout en pointant du doigt la durable stagnation de la production nationale de véhicules.

Claude Cham, président de la FIEV a réuni la presse, mardi 4 octobre, pour faire le point sur le secteur à quelques jours de l’ouverture du salon de l’équipement automobile et à quelques mois de la fin de l’année.

Résultat : contrairement aux carnets de commandes des réseaux de distribution qui peinent à se remplir, ceux des équipementiers seraient encore fournis ! « Nous nous orientons donc vers une fin d’année “ soft ” et non vers un arrêt brutal », souligne C. Cham.

À mi-année, les usines françaises d’équipements autos ont, en effet, dégagé 10,1 milliards d’euros de chiffre d’affaires, en progression de 9,7 % par rapport à juin 2010 (ndlr : 85 % du résultat provient des ventes aux constructeurs pour la première monte et 15 % des ventes pour la rechange). Une consolidation avancée puisqu’après deux années de crise, la branche équipementière avait déjà fortement recouvré la santé en réalisant 17,9 milliards d’euros de chiffre d’affaires l’an dernier, en hausse de 14,7 % par rapport à 2009.

Reste un chiffre qui ne bougera pas d’ici à 2015 : celui de 2,3 millions de véhicules produits en France (2 % de la production mondiale) quand le pays en fabriquait 3,7 millions en 2005... « Pour se développer à l’étranger, l’industrie automobile française doit s’appuyer sur un socle de production nationale solide », prévient C. Cham, inquiet par cette stagnation.

Si la balance commerciale de la branche Équipements pour automobiles restera excédentaire en 2011, le solde commercial de la mi-année – près de 1 milliard d’euros – signale d’ailleurs une baisse importante de 24 % par apport à juin 2010. En cause : la croissance de la production à l’extérieur du territoire national. En effet, 4,4 millions de véhicules légers ont été produits hors de France l’an dernier, soit 20,2 % de plus qu’en 2009 contre 1,9 million d’unités fabriquées dans l’Hexagone, en croissance de 14,3 %.

Interrogé sur l’activité de la plateforme de la filière automobile, C. Cham a assuré qu’après une période de mise en sommeil – notamment due au départ de Patrick Blain pour le CCFA – les onze groupes de travail s’étaient ardemment remis à la tâche afin de soumettre prochainement à l’État des propositions concrètes d’amélioration pour le secteur (compétence, motorisations vertes, etc.). Dans dix jours, l’entité devrait recevoir une enveloppe ciblée de 6 millions d’euros dans le cadre du grand emprunt après dépôt d’un dossier sectoriel. « Cette plateforme est le brouillon d’une nouvelle organisation qui devrait être en ordre de marche début 2012. La relation entre les constructeurs et les équipementiers ne doit pas se borner à une relation commerciale avec la direction des achats. Nous devons ensemble anticiper les évolutions de notre filière », a conclu le président.

L'info en continu

La pièce de réemploi : le fil rouge du nouveau référentiel des recycleurs de l’auto (...) 4 octobre 2011 par CNPA L’actualité de votre métier Le marché français VP à la baisse 4 octobre 2011 par Jean-Pierre JAGU-ROCHE Distribution VN

- Voir tous les articles

Auto Infos à votre rythme :

Auto Infos, le mensuel

Abonnez-vous à Auto Infos pour recevoir chaque mois des analyses approfondies sur le marché de la vente et de l’après-vente automobile.

La newsletter quotidienne

Notre newsletter quotidienne est diffusée auprès des acteurs des filières vente et après-vente automobile tous les jours du lundi au vendredi à 18h00.
Inscrivez-vous, c’est gratuit !

Au quotidien : le fil RSS

Notre flux RSS vous permet de suivre l’actualité du secteur automobile en direct.
Si vous ne savez pas ce qu’est un flux RSS, vous pouvez en apprendre un petit peu plus ici.

Réseaux Sociaux, instantané

Si vous utilisez Twitter, nous vous invitons à nous suivre pour rester en contact avec l’actualité quelles que soient les circonstances.
Suivez-nous aussi sur Google plus, nos actualités y sont postés heure par heure.