Le mensuel du business automobile, vente et aprés-vente
Disponible sur App Store

Au sommaire de juin 2017

Monde de l’auto : vente en ligne, entre tendance et réalité

  • Interview : Pierre-Martin Bos, directeur des marques Fiat et Abarth en France
  • Portrait : Guillaume Couzy, directeur du commerce France de Peugeot
  • Dossier après-vente : Peinture, le défi de la colorimétrie
  • Coup de fil SAV : Yann Gyssels, co-fondateur de Yakarouler

Edito | Découvrir

S’abonner

lundi 3 juillet 2017

Citroën révèle les tarifs de son C3 Aircross

par

Le 13 juin dernier, Citroën révélait à Paris son C3 Aicross qui vient compléter son offensive produit auprès de la nouvelle C3 et du C5 Aircross. Quelques jours après, la marque rend public les tarifs de son SUV compact.

Il y a quelques jours seulement, Xavier Peugeot, directeur de produit Citroën, présentait le nouveau C3 Aircross comme un modèle qui resterait « au cœur du marché et proposera donc le même type de positionnement tarifaire que le C4 Cactus. » L’information se vérifie aujourd’hui : à 750 euros près, le nouveau SUV propose effectivement le même tarif entrée de gamme que le C4 Cactus. Décliné en trois niveaux de finitions (Live, Feel et Shine) auxquelles s’ajouteront à son lancement commercial en automne deux versions business, le C3 Aircross se négocie à 15 950 euros en version essence entrée de gamme 82 ch et boîte manuelle. Et fait ainsi mieux que ses deux principaux rivaux français.

Tandis que le Renault Captur restylé est proposé à 17 100 euros en version entrée de gamme Life en essence 90 ch et boîte manuelle, le Peugeot 2008 affiche un tarif de 16 250 euros en version entrée de gamme Access doté du bloc essence 82 ch avec la boîte manuelle. En diesel, le C3 Aircross fait encore mieux que ses concurrents avec un ticket d’entrée fixé à 18 950 euros avec le moteur BlueHDI de 100 ch associé à une BVM. Le Captur Life en diesel 90 ch et boîte manuelle se négocie à 19 600 euros tandis que le Peugeot 2008 en finition Acess s’affiche à un tarif de 17 900 euros en entrée de gamme avec le diesel 1,6 l de 75 ch et boîte manuelle. Au global, le SUV compact est animé de trois motorisations essence PureTech de 82, 110 et 130 ch ainsi que de deux blocs diesel BlueHDI de 100 et 120 ch a combiné, selon les niveaux de puissance, au choix à la boîte manuelle ou une boîte automatique six rapports.

Une finition entrée de gamme richement dotée

La finition entrée de gamme Live du SUV s’avère pourtant richement dotée. Ici, pas de compromis avec les équipements de sécurité puisque le C3 Aircross disposera dès la finition Live de l’allumage automatique des feux, du régulateur/limiteur de vitesses, mais aussi du Pack Safety qui intègre l’alerte de franchissement involontaire de ligne, le Coffe Break Assit (alerte d’attention du conducteur), la reconnaissance des panneaux de vitesse avec recommandation et enfin le témoin de non-bouclage des ceintures de sécurité conducteur et passagers. En matière de confort, le modèle se pare notamment de l’aide au démarrage en pente, de l’ordinateur de bord, du Bluetooth et de la prise USB.

C’est également dès cette finition entrée de gamme que le C3 Aircross se dote de la banquette arrière 2/3 – 1/3 coulissante en deux parties indépendantes sur 150 mm avec la possibilité de rabattre le siège passager avant. Avec, à la clé, une longueur de chargement maximal de 2,40 mètres et une capacité de coffre qui atteint 1 289 litres une fois les sièges arrières rabattus.

Le repositionnement du C4 Cactus à définir

Reste qu’avec ce positionnement et ces dotations, ce C3 Aircross risque fort bien de cannibaliser les ventes du C4 Cactus : le modèle lancé en 2014 affiche certes un volume de ventes bien inférieurs à ceux de ses concurrents, mais n’en demeure pas moins le quatrième modèle le plus vendu de la marque aux chevrons. En 2015 et 2016, ses immatriculations se sont maintenues à un niveau stable à environ 20 300 unités. Depuis le début de l’année, les commercialisations sont cependant en recul de plus de 15 % par rapport à la même période de l’année précédente, soit à peu près 10 500 unités vendues.

Il est donc temps pour Citroën de revoir la copie de ce modèle jugé trop clivant et de le repositionner dans sa gamme. La marque devrait procéder à un restylage de grande ampleur : fini le véhicule original et aux partis pris affirmés, place à un modèle plus sage qui prendra sa place dans la gamme C4. Ce qui suppose la perte d’éléments caractéristiques : exit donc les Airbumps. Plus de détails devraient être donnés par la marque dans les semaines à venir.

L'info en continu

Un nouveau directeur pour Volkswagen Group France 3 juillet 2017 par Alice THUOT Nominations Un semestre record pour le marché du véhicule d’occasion 3 juillet 2017 par Alice THUOT Distribution VO

- Voir tous les articles

Auto Infos à votre rythme :

Auto Infos, le mensuel

Abonnez-vous à Auto Infos pour recevoir chaque mois des analyses approfondies sur le marché de la vente et de l’après-vente automobile.

La newsletter quotidienne

Notre newsletter quotidienne est diffusée auprès des acteurs des filières vente et après-vente automobile tous les jours du lundi au vendredi à 18h00.
Inscrivez-vous, c’est gratuit !

Au quotidien : le fil RSS

Notre flux RSS vous permet de suivre l’actualité du secteur automobile en direct.
Si vous ne savez pas ce qu’est un flux RSS, vous pouvez en apprendre un petit peu plus ici.

Réseaux Sociaux, instantané

Si vous utilisez Twitter, nous vous invitons à nous suivre pour rester en contact avec l’actualité quelles que soient les circonstances.
Suivez-nous aussi sur Google plus, nos actualités y sont postés heure par heure.