Le mensuel du business automobile, vente et aprés-vente
Disponible sur App Store

Au sommaire de novembre 2017

Monde de l’auto : - Cote d’amour des constructeurs 2017 et l’après-vente à l’heure de l’électrique

  • Interview : Didier Gambart, président de Toyota France
  • Portrait : Christian Digoin, président du groupe DMD
  • Dossier après-vente : Vers la disparition de la prise OBD ?
  • Coup de fil SAV : Christophe Collin, directeur marketing de Ford Service

Edito | Découvrir

S’abonner

lundi 2 octobre 2017

Citroën C3 Aircross : style et modularité

par

Citroën poursuit le renouvellement de sa gamme. Après avoir lancé la troisième génération de son best-seller, la C3, et en attendant l’arrivée, fin 2018, du C5 Aircross, la marque au chevron commercialise son C3 Aircross. Objectif pour le remplaçant du C3 Picasso : allier la modularité des monospaces au tempérament dynamique des SUV.

Puisque le temps n’est définitivement plus aux monospaces mais bel et bien auX SUV, exit le C3 Picasso, ses neuf années de commercialisation et ses 500 000 unités vendues en France et vive le C3 Aircross, version de la C3 sur-vitaminée. Pour preuve, le SUV s’allonge, s’élargit et prend de la hauteur par rapport à la citadine pour atteindre les 4,15 mètres de long, 1,76 mètre de largeur et 1,64 mètre de hauteur. Avec, à la clé, un empattement de 2,60 mètres contre 2,44 mètres pour la citadine C3, qui permet au C3 Aircross de dégainer un premier argument de taille afin de se démarquer dans la grande famille des petits SUV : un confort et une modularité hors pair pour ce modèle à la croisée du monde des monospaces et des SUV. À bord, conducteur et passagers prennent place dans un véhicule à l’assise confortable, y compris pour celui qui aura hérité de la place centrale, grâce notamment à un espace aux jambes généreux.

Pour ceux qui préfèrent transporter des objets plutôt que des passagers, le C3 Aicross, dispose d’une arme ultime, fournie de série sur les trois niveaux de finition (Live, Feel et Shine) : une banquette 2/3 – 1/3 avec dossiers rabattables et, pour la version haut de gamme, des assises coulissantes en deux parties indépendantes et sur 15 cm. Résultat, un coffre d’une capacité de chargement imbattable sur le segment : de 410 l à 520 l une fois la banquette arrière coulissée au maximum. Une fois cette banquette rabattue, la capacité atteint même 1 289 l. Gros plus à souligner : siège passager avant rabattu, la longueur de chargement atteint 2,40 mètres.

Un style sympathique

Comme chacun des autres SUV de segment B, le C3 Aircross a bien entendu cédé aux sirènes de la personnalisation avec, à la clé, une palette de 90 combinaisons extérieures grâce aux huit couleurs de caisse, aux quatre teintes de toit et aux cinq ambiances intérieur. Le SUV reprend également les traditionnels attributs esthétiques du 4x4 destinés à renforcer son caractère musclé. Garde au sol surélevée de 20 mm par rapport à la C3 et portée à 17,5 cm, sabot avant et arrière, élargisseurs d’ailes, calandre imposante, la panoplie complète y est. Pourtant, le dernier-né de la marque aux chevrons se démarque réellement de ses nombreux concurrents en termes de design : le constructeur français, qui s’est déjà illustré par son audace dans le style de ses modèles, notamment avec son C4 Cactus, réitère l’exercice avec un résultat convaincant.

Le C3 Aircross, avec ses formes arrondies et travaillées, arbore une personnalité unique. Le mérite revient également à un intérieur très looké, du moins sur les versions haut de gamme à l’essai. Les touches de couleur présentes sur une planche de bord sophistiquée et épurée parachèvent avec goût l’intérieur de ce petit SUV qui ne laissera personne indifférent.

Au-delà des apparences

Mais le C3 Aircross n’a pas, contrairement à certains de ses concurrents, que l’apparence d’un SUV baroudeur. Et même si le constructeur s’est montré joueur en organisant ses essais sur les routes sinueuses de Corse, le SUV s’est montré à l’aise pour engloutir les épingles avec dynamisme, servi, pour notre version d’essai, par un bloc essence de 110 ch, couplé à une boîte automatique six rapports, quoique quelques fois pas assez réactive. Un défaut bien vite corrigé sur les routes moins escarpées, terrain de jeu plus approprié. Au total, le C3 Aircross est proposé avec six motorisations : l’essence 82 et 130 ch avec boîte manuelle, 110 ch avec boîte manuelle ou automatique et, en diesel, le BlueHDI 100 ch en boîte manuelle ou automatique ainsi que le 120 ch en boîte manuelle, tous en version deux roues motrices.

Pour compenser l’absence de transmission intégrale, Citroën mise pour son C3 Aircross sur le grip control, qui offre cinq modes de conduite. Combiné au Hill Descent Assit, il permet de conserver une vitesse constante dans une pente. Le SUV, caractérisé par une garde au sol surélevée (17,5 cm), franchit alors avec facilité les obstacles qui parsèment les chemins de terre : trous, cailloux, ornières, rien ne lui résiste.

Des tarifs compétitifs

Le Grip Control avec Hill Assist Descent est proposé en option à 300 euros sur la dernière finition. La dotation de série du C3 Aircross finition Live se révèle cependant plutôt complète avec l’allumage automatique des feux, l’aide au démarrage en pente, l’alerte de franchissement de ligne involontaire, la reconnaissance des panneaux de vitesse et recommandation ainsi que le régulateur-limiteur de vitesse. Pour cette finition comptez à partir de 15 950 euros en essence 82 ch et 18 950 euros en diesel. Le C3 Aircross se place ainsi mieux que le Captur en essence et en diesel (17 100 et 19 600 euros) et mieux que le 2008 mais seulement en essence (16 050 euros et 17 700 euros).

La finition cœur de gamme (Feel) apporte surtout la touche connectivité jusqu’ici absente avec le Citroën Connect Radio sur tablette tactile 7 pouces mais aussi la climatisation manuelle, et ce, pour un tarif augmenté de 1 800 euros aussi bien en essence qu’en diesel, soit 17 750 et 20 750 euros. Des prix toujours inférieurs à ceux de ses deux principaux rivaux en essence, mais supérieur à celui du 2008 en diesel.

L'info en continu

Top 10 des véhicules particuliers les plus vendus en Europe en 2017 29 septembre 2017 par Alice THUOT Constructeurs Le marché français des VP poursuit sa croissance 2 octobre 2017 par Alice THUOT Constructeurs

- Voir tous les articles

Auto Infos à votre rythme :

Auto Infos, le mensuel

Abonnez-vous à Auto Infos pour recevoir chaque mois des analyses approfondies sur le marché de la vente et de l’après-vente automobile.

La newsletter quotidienne

Notre newsletter quotidienne est diffusée auprès des acteurs des filières vente et après-vente automobile tous les jours du lundi au vendredi à 18h00.
Inscrivez-vous, c’est gratuit !

Au quotidien : le fil RSS

Notre flux RSS vous permet de suivre l’actualité du secteur automobile en direct.
Si vous ne savez pas ce qu’est un flux RSS, vous pouvez en apprendre un petit peu plus ici.

Réseaux Sociaux, instantané

Si vous utilisez Twitter, nous vous invitons à nous suivre pour rester en contact avec l’actualité quelles que soient les circonstances.
Suivez-nous aussi sur Google plus, nos actualités y sont postés heure par heure.

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA