Le mensuel du business automobile, vente et aprés-vente
Disponible sur App Store

Au sommaire de décembre 2016

Le monde de l’auto : Cote d’amour des financeurs, distributeurs-financeurs. Une relation plus solide que jamais

  • Interview : Serge Naudin, président du directoire de BMW France
  • Portrait : Raphaël Bretecher, directeur général du département design de Hyundai Motor Europe
  • Coup de fil SAV  : Christophe Musy, directeur de PSA Aftermarket
  • Dossier SAV  : Formation technique  : passage obligé de la qualité de service

Edito | Découvrir

S’abonner

lundi 19 septembre 2016

Christophe Michaëli (Cetelem) : « Nous enregistrons un bond de 54 % en LOA à particuliers »

par

Dans un contexte de forte progression de la LOA et de bons résultats pour Cetelem, Christophe Michaëli, directeur du marché automobile et loisirs, dresse le bilan du premier semestre 2016 en matière financement automobile.

Auto Infos : Quelle est votre analyse du financement automobile sur les six premiers mois de l’année ? «  Christophe Michaëli : Le financement automobile se porte mieux que le marché VN. Au cumul du crédit classique et de la LOA, le marché est positif alors que les immatriculations à particuliers sont en retrait. Il soutient donc les ventes. Selon l’ASF, le marché est à + 8,3 % et quand on regarde dans le détail, il est tiré par le financement automobile même si le prêt personnel se tient à peu près au même niveau (+ 8,4 %). Le crédit automobile tire le marché du crédit à la consommation.

A. I. : Quels sont les résultats de Cetelem ?

C. M. : Nous réalisons un excellent premier semestre. Dès le début de l’année, nous étions en ligne avec nos objectifs et le mois de juin a même été notre meilleur mois depuis dix ans en production. Cela se ressent dans les chiffres car nous performons dans toutes les composantes y compris en LOA qui bondit de 54 % pour le particulier.

A. I. : Comment évolue la LOA ?

C. M. : Notre positionnement sur le VN, complémentaire à celui des captives très présentes sur la LOA, génère encore un poids du crédit supérieur à celui de la LOA. Du coup, nous continuons de gagner des parts de marché en crédit classique aussi.

A. I. : Êtes-vous satisfait de votre partenariat en marque blanche avec Volvo en France ?

C. M. : L’exception dans tout cela, c’est évidemment Volvo pour lequel nous intervenons en marque blanche avec plus de produits locatifs que de crédit. Nous ambitionnons de continuer à progresser en LOA. Sur le marché du véhicule d’occasion, nous avons de bons résultats (+ 10 %) sachant que nous arrivons à un niveau où il sera de plus en plus difficile de progresser. Nos engagements en financement des réseaux ont continué également d’augmenter notamment du fait du financement du réseau Volvo. Nous sommes très satisfaits de nos performances tant dans les réseaux Suzuki que Volvo et travaillons avec ces marques pour continuer de les améliorer. Notre progression vient également de nos partenariats avec les grands groupes. Comme nos autres partenaires, ils ont pleinement profité de notre Pack Excellence, LOA avec un contrat d’entretien, élaboré avec Icare, filiale de BNP Paribas Cardif. Nous l’avons déployé avec succès sur toute la France, pour toutes les marques.

A. I. : Le LOA ne présente-t-elle pas un danger pour les fins de contrats 2017 et surtout 2018 ?

C. M. : En matière de valeur résiduelle, nous nous inscrivons dans la durée en veillant à la cohérence des valeurs projetées pour ne pas exposer nos concessionnaires clients dans leurs engagements de reprise. Le but étant de prévenir tout effet « bulle » à terme. 2018 devrait être un marché fort de renouvellement pour les contrats financés en 2015. Chacun devra jouer son rôle pour fidéliser ces clients à ces formules. Ce sera un vrai levier pour le marché VN.

L'info en continu

Schaeffler se rapproche du réparateur 19 septembre 2016 par Frédéric MARTY Equipementiers ZF Aftermarket intègre TRW parmi ses marques 19 septembre 2016 par Frédéric MARTY Equipementiers

- Voir tous les articles

Auto Infos à votre rythme :

Auto Infos, le mensuel

Abonnez-vous à Auto Infos pour recevoir chaque mois des analyses approfondies sur le marché de la vente et de l’après-vente automobile.

La newsletter quotidienne

Notre newsletter quotidienne est diffusée auprès des acteurs des filières vente et après-vente automobile tous les jours du lundi au vendredi à 18h00.
Inscrivez-vous, c’est gratuit !

Au quotidien : le fil RSS

Notre flux RSS vous permet de suivre l’actualité du secteur automobile en direct.
Si vous ne savez pas ce qu’est un flux RSS, vous pouvez en apprendre un petit peu plus ici.

Réseaux Sociaux, instantané

Si vous utilisez Twitter, nous vous invitons à nous suivre pour rester en contact avec l’actualité quelles que soient les circonstances.
Suivez-nous aussi sur Google plus, nos actualités y sont postés heure par heure.