Le mensuel du business automobile, vente et aprés-vente
Disponible sur App Store

Au sommaire de décembre 2016

Le monde de l’auto : Cote d’amour des financeurs, distributeurs-financeurs. Une relation plus solide que jamais

  • Interview : Serge Naudin, président du directoire de BMW France
  • Portrait : Raphaël Bretecher, directeur général du département design de Hyundai Motor Europe
  • Coup de fil SAV  : Christophe Musy, directeur de PSA Aftermarket
  • Dossier SAV  : Formation technique  : passage obligé de la qualité de service

Edito | Découvrir

S’abonner

lundi 22 août 2016

Bosch soupçonné d’avoir aidé Volkswagen à frauder

par

L’équipementier, qui a fourni à Volkswagen les boîtiers de gestion électronique des moteurs diesel incriminés dans le scandale de la fraude aux niveaux d’émissions, se trouve aujourd’hui accusé d’avoir aidé en pleine conscience le groupe à falsifier les résultats de ses tests anti-pollution.

Presque un an après son déclenchement, l’affaire des moteurs truqués Volkswagen n’a pas cessé de faire des vagues, qui atteignent aujourd’hui Bosch. L’équipementier est en effet accusé par les avocats des clients américains propriétaires de véhicules du groupe Volkswagen d’avoir participé consciemment et activement à la fraude aux tests anti-pollution des modèles Volkswagen dotés de certains moteurs diesel. Et ceci, en élaborant le logiciel de gestion moteur incriminé ainsi que le dispositif permettant de le rendre invisible aux yeux des autorités de contrôle. Selon ces avocats, l’équipementier aurait commencé à la mise au point de ce logiciel dès 1990 et il s’avère donc impensable que Bosch n’est pas été au courant des agissements de Volkswagen.

Bosch ouvre une enquête interne

Pourtant, seulement quelques jours après la révélation de l’affaire, l’équipementier allemand rappelait dans un communiqué de presse qu’il ne pouvait être tenu pour responsable des modifications que ses clients, les constructeurs, appliquent aux logiciels de gestion moteur de base qu’il fournit.

L’affaire est donc loin d’être classée et Bosch, suite à ces accusations, a annoncé qu’une enquête interne était en cours afin de déterminer le rôle potentiel de ses équipes à l’élaboration du logiciel incriminé. Volkswagen n’a quant à lui émis aucun commentaire.

L'info en continu

Ford prolonge de deux ans la production de sa GT 19 août 2016 par Frédéric MARTY Constructeurs Les utilitaires Ford en route vers la conduite semi autonome 22 août 2016 par Alice THUOT Constructeurs

- Voir tous les articles

Auto Infos à votre rythme :

Auto Infos, le mensuel

Abonnez-vous à Auto Infos pour recevoir chaque mois des analyses approfondies sur le marché de la vente et de l’après-vente automobile.

La newsletter quotidienne

Notre newsletter quotidienne est diffusée auprès des acteurs des filières vente et après-vente automobile tous les jours du lundi au vendredi à 18h00.
Inscrivez-vous, c’est gratuit !

Au quotidien : le fil RSS

Notre flux RSS vous permet de suivre l’actualité du secteur automobile en direct.
Si vous ne savez pas ce qu’est un flux RSS, vous pouvez en apprendre un petit peu plus ici.

Réseaux Sociaux, instantané

Si vous utilisez Twitter, nous vous invitons à nous suivre pour rester en contact avec l’actualité quelles que soient les circonstances.
Suivez-nous aussi sur Google plus, nos actualités y sont postés heure par heure.