Le mensuel du business automobile, vente et aprés-vente
Disponible sur App Store

Au sommaire de mai 2017

Le monde de l’auto : les constructeurs tissent leur toile sur les réseaux sociaux

  • Interview : Yves Pasquier-Desvignes, président de Volvo Cars France
  • Portrait : Philippe Bouchard, président de Call Win
  • Dossier après-vente : garantie  : des formules aux avantages multiples pour les distributeurs
  • Coup de fil SAV : Xavier Riva, directeur après-vente de Toyota France

Edito | Découvrir

S’abonner

vendredi 21 avril 2017

Bosch dresse le portrait du véhicule connecté à l’horizon 2025

par

« Sauver des vies et éviter les accidents : cet exploit ne sera pas le fait d’êtres surhumains en costumes de super-héros, mais de la voiture connectée à l’horizon 2025 », tel est le portrait du véhicule connecté dressé par l’équipementier Bosch dans son étude « Connected Car Effect 2025 ».

Pour réaliser cette étude, Bosch et Prognos ont examiné au total douze technologies appliquées au transport privé de personnes et leur diffusion, avant de déterminer les effets qui en résulteront d’ici à 2025 en Allemagne, aux États-Unis et dans les grandes conurbations chinoises, à l’aide de calculs modélisés. Le modèle est basé sur des statistiques internationales sur le développement des flottes de véhicules, les données d’accidentologie et l’état actuel des recherches, ainsi que sur des estimations des experts de Bosch et de Prognos.

Des changements de comportement chez l’automobiliste

Aux côtés de l’institut de recherche Prognos, Bosch s’est projeté dans l’avenir et a évalué ce que les véhicules connectés seront en mesure de faire avec des technologies qui seront d’ici là largement répandues, telles que la conduite hautement automatisée, l’assistant de freinage d’urgence ou encore l’intégration du smartphone. L’étude, qui portait sur l’Allemagne, les États-Unis et la Chine, a montré qu’en 2025, les implications de l’interconnexion auront des effets perceptibles sur chaque automobiliste. « Dans notre société, les ordinateurs, les smartphones et internet font aujourd’hui partie intégrante de nos vies. Il en sera de même des voitures connectées en 2025 », explique Dirk Hoheisel, membre du directoire de Robert Bosch GmbH.

Voici un aperçu des faits et chiffres les plus intéressants et passionnants révélés par l’étude :

Assistants des services d’urgence

En 2025, les systèmes d’assistance connectés pourront sauver plus de 11 000 vies, dont 300 en Allemagne (4 000 aux États-Unis, 7 000 en Chine). De plus, plus de 260 000 accidents occasionnant des blessures corporelles (30 000 en Allemagne, 210 000 aux États-Unis, 20 000 en Chine) pourront être évités chaque année, soit l’équivalent du nombre d’accidents enregistrés à Berlin sur une période de deux ans.

Se distraire au lieu de s’énerver dans les embouteillages

Les automobilistes allemands qui parcourent de nombreux kilomètres chaque année pourront, grâce à la conduite automatisée, disposer de 95 heures par an, soit suffisamment de temps pour un véritable marathon de série, à regarder les huit saisons de « Game of Thrones ».

Un aller-retour jusqu’à la planète Vénus

Les technologies de stationnement connectées pourraient permettre d’économiser 480 millions de kilomètres de trajet, soit la distance aller-retour entre la Terre et Vénus. En recherchant une place de stationnement, les voitures peuvent, par exemple, signaler les emplacements disponibles et guider les automobilistes directement vers ces emplacements. En moyenne, les automobilistes allemands parcourent aujourd’hui un kilomètre à la recherche d’une place de stationnement, venant ainsi grossir le trafic et ajouter aux émissions polluantes.

Des coûts réduits pour chaque propriétaire de voiture

Les systèmes d’assistance connectés permettront d’économiser jusqu’à 4,43 milliards d’euros en coûts de matériel et de dommages. Sur les 450 millions d’euros économisés en Allemagne (3,6 milliards de dollars aux États-Unis, 380 millions de dollars en Chine), 100 millions d’euros sont dus à la seule intégration du smartphone. Avec, à la clé, des économies substantielles pour les compagnies d’assurances, et donc pour le porte-monnaie de chaque propriétaire de voiture.

Des bienfaits pour l’environnement

Le parc national de la Forêt Noire stocke en trois ans 400 000 tonnes de CO2, soit l’équivalent de ce que les fonctions de mobilité connectée permettront d’économiser en 2025. Ce gain s’explique par le fait que les véhicules hautement automatisés consomment moins de carburant, et que les technologies simplifiant la recherche d’une place de stationnement réduisent le trafic, et donc les émissions associées.

L'info en continu

Le nouveau XC60 s’expose dans le jardin des Tuileries 21 avril 2017 par Christophe CARIGNANO Constructeurs Partage de données : Delphi s’associe à Otonomo 21 avril 2017 par Christophe CARIGNANO Constructeurs

- Voir tous les articles

Auto Infos à votre rythme :

Auto Infos, le mensuel

Abonnez-vous à Auto Infos pour recevoir chaque mois des analyses approfondies sur le marché de la vente et de l’après-vente automobile.

La newsletter quotidienne

Notre newsletter quotidienne est diffusée auprès des acteurs des filières vente et après-vente automobile tous les jours du lundi au vendredi à 18h00.
Inscrivez-vous, c’est gratuit !

Au quotidien : le fil RSS

Notre flux RSS vous permet de suivre l’actualité du secteur automobile en direct.
Si vous ne savez pas ce qu’est un flux RSS, vous pouvez en apprendre un petit peu plus ici.

Réseaux Sociaux, instantané

Si vous utilisez Twitter, nous vous invitons à nous suivre pour rester en contact avec l’actualité quelles que soient les circonstances.
Suivez-nous aussi sur Google plus, nos actualités y sont postés heure par heure.