Le mensuel du business automobile, vente et aprés-vente
Disponible sur App Store

Au sommaire de décembre 2016

Le monde de l’auto : Cote d’amour des financeurs, distributeurs-financeurs. Une relation plus solide que jamais

  • Interview : Serge Naudin, président du directoire de BMW France
  • Portrait : Raphaël Bretecher, directeur général du département design de Hyundai Motor Europe
  • Coup de fil SAV  : Christophe Musy, directeur de PSA Aftermarket
  • Dossier SAV  : Formation technique  : passage obligé de la qualité de service

Edito | Découvrir

S’abonner

jeudi 3 mars 2016

Bee-Bee Automotive : le nouveau constructeur français qui parie sur l’électrique

par

Le salon de Genève a accueilli un nouvel acteur sur le marché automobile : Bee-Bee Automotive. Le jeune constructeur français y a dévoilé sa Bee-Bee XS, un cabriolet 100 % électrique.

Dans un contexte où les ventes de véhicules électriques légers augmentent de mois en mois et que la part de marché de ces véhicules dépasse désormais régulièrement le seuil des 1 % des ventes de véhicules neufs en France, certains acteurs misent plus que jamais sur cette technologie. C’est le cas d’une nouvelle marque automobile française 100 % électrique, Bee-Bee Automotive, qui a fait ses débuts au salon de Genève. La marque est le fruit du rapprochement de VT2i, spécialiste en conception et fabrication de pièces automobiles et de Beta Epsilon, bureau d’études et concepteur de véhicules de compétition.

Ainsi, ce ne sont pas moins de 40 fournisseurs dont 80 % sont français qui ont été impliqués dans la création du premier modèle porte-drapeau du constructeur, la Bee-Bee XS, cabriolet électrique quatre places qui sera conçu à Romonchamp dans les Vosges et commercialisé d’ici à cet été.

80 à 120 kilomètres d’autonomie

Avec sa Bee-Bee XS, Bee-Bee Automotive entend bien s’imposer comme concurrente directe de la Citroën e-Mehari : pensée pour les professionnels du tourisme mais aussi pour les particuliers résidant en région balnéaire ou en villégiature, la Bee-Bee XS ambitionne également de conquérir les sociétés d’auto-partage et les flottes automobiles.

Ce poids plume de 660 kg avec châssis en aluminium se dote pour se faire d’une batterie lithium-ion lui procurant une autonomie allant de 80 à 120 kilomètres selon la capacité de la batterie. Cette dernière peut se recharger sur une prise classique en 4 h 30. Côté équipements, le cabriolet se dote du GPS, de la connexion téléphonique mobile et du Bluetooth, le tout pour 21 180 euros TTC bonus écologique déduit.

L'info en continu

Le Nissan Qashqai semi-autonome prêt pour 2017 3 mars 2016 par Alice THUOT Constructeurs Rupert Stadler, CEO d’Audi : « Nous regrettons l’affaire des moteurs diesel (...) 3 mars 2016 par Christophe CARIGNANO Constructeurs

- Voir tous les articles

Auto Infos à votre rythme :

Auto Infos, le mensuel

Abonnez-vous à Auto Infos pour recevoir chaque mois des analyses approfondies sur le marché de la vente et de l’après-vente automobile.

La newsletter quotidienne

Notre newsletter quotidienne est diffusée auprès des acteurs des filières vente et après-vente automobile tous les jours du lundi au vendredi à 18h00.
Inscrivez-vous, c’est gratuit !

Au quotidien : le fil RSS

Notre flux RSS vous permet de suivre l’actualité du secteur automobile en direct.
Si vous ne savez pas ce qu’est un flux RSS, vous pouvez en apprendre un petit peu plus ici.

Réseaux Sociaux, instantané

Si vous utilisez Twitter, nous vous invitons à nous suivre pour rester en contact avec l’actualité quelles que soient les circonstances.
Suivez-nous aussi sur Google plus, nos actualités y sont postés heure par heure.