Le mensuel du business automobile, vente et aprés-vente
Disponible sur App Store

Au sommaire de juin 2016

Le monde de l’auto : le marché des entreprises, valeur refuge des constructeurs

  • Interview : Marc Luini, directeur général de Jaguar Land Rover France
  • Portrait : Thierry Sybord, directeur de Volkswagen France
  • Coup de fil SAV : Luc Malnoury, directeur technique de Suzuki automobile France
  • Dossier  : L’atelier a-t-il toujours vocation à couvrir les frais fixes ?

Edito | Découvrir

S’abonner

jeudi 11 février 2016

Au fait, c’est qui le patron ?

par

Les faits :

Michael Burke , PDG de l’entreprise Louis Vuitton, a été interviewé samedi dernier sur Europe 1 à propos de l’exposition « Volez, Voguez, Voyagez – Louis Vuitton », qui se tient au Grand Palais jusqu’au 21 février, et qui retrace l’aventure de la maison Louis Vuitton, de 1854 à aujourd’hui. À la question que lui posait David Abiker : « Est-ce qu’il faut confier les grandes marques de luxe ou de culture (comme Opéra de Paris) à des managers ou à des créateurs ? » Voici sa réponse : « Aux deux, le patron c’est la maison, c’est la marque, ce sont les valeurs de la marque, il n’y a pas un patron, c’est justement une danse, c’est un dialogue constant, c’est un tango entre les deux et quand il y a désaccord, il faut regarder vers la marque profonde et les valeurs de la marque, c’est ni l’un ni l’autre, notre patron c’est la marque ! »

Réflexion :

Belle leçon d’humilité, exemple de sagesse et de savoir-faire pragmatique et opérationnel pour prendre du recul, resituer les choses dans leur contexte permettant ainsi de se reposer les bonnes questions… qui favoriseront les bonnes réponses, le tout dans une approche aux antipodes de l’égocentrisme. Le secteur de l’auto peut sûrement en prendre de la graine. Il me semble que nous pouvons chacun à notre niveau de hiérarchie nous inspirer de ce principe d’honnêteté intellectuelle qui aide à se poser en permanence les bonnes questions et recentrer le débat quand il s’agit de faire des arbitrages. « Do what makes sense » comme disent les Américains, c’est une autre formule pour s’inscrire dans la pérennité pour la marque et la cohérence pour le parcours individuel et l’employabilité.

Ma conclusion subjective :

Pour moi, au final, le patron, c’est bien la marque et ses valeurs… Et le juge de paix, le client !

Et vous, quel est votre point de vue ?

jl.chotard@kataption.org

L'info en continu

Un nouveau directeur du développement chez Volkswagen VU 10 février 2016 par Alice THUOT Nominations Deux premières européennes à Genève pour Mazda 11 février 2016 par Alice THUOT Constructeurs

- Voir tous les articles

Auto Infos à votre rythme :

Auto Infos, le mensuel

Abonnez-vous à Auto Infos pour recevoir chaque mois des analyses approfondies sur le marché de la vente et de l’après-vente automobile.

La newsletter quotidienne

Notre newsletter quotidienne est diffusée auprès des acteurs des filières vente et après-vente automobile tous les jours du lundi au vendredi à 18h00.
Inscrivez-vous, c’est gratuit !

Au quotidien : le fil RSS

Notre flux RSS vous permet de suivre l’actualité du secteur automobile en direct.
Si vous ne savez pas ce qu’est un flux RSS, vous pouvez en apprendre un petit peu plus ici.

Réseaux Sociaux, instantané

Si vous utilisez Twitter, nous vous invitons à nous suivre pour rester en contact avec l’actualité quelles que soient les circonstances.
Suivez-nous aussi sur Google plus, nos actualités y sont postés heure par heure.