Le mensuel du business automobile, vente et aprés-vente
Disponible sur App Store

Au sommaire de décembre 2016

Le monde de l’auto : Cote d’amour des financeurs, distributeurs-financeurs. Une relation plus solide que jamais

  • Interview : Serge Naudin, président du directoire de BMW France
  • Portrait : Raphaël Bretecher, directeur général du département design de Hyundai Motor Europe
  • Coup de fil SAV  : Christophe Musy, directeur de PSA Aftermarket
  • Dossier SAV  : Formation technique  : passage obligé de la qualité de service

Edito | Découvrir

S’abonner

mardi 12 avril 2016

Alternative Autoparts rejoint Autolia Group

par

Les temps sont à la concentration chez les équipementiers comme chez les groupements de distribution de pièces de rechange. Pour rester compétitifs en conservant leur indépendance, IDLP et Atac rejoignent Autolia Group.

Le monde de la distribution de pièces de rechange est en mouvements. Un an après son départ de Précisium, IDLP vient de s’allier au distributeur Atac pour former un groupement baptisé Alternative Autoparts. Loin de se contenter de cette association, les deux partenaires restent ouverts à d’autres distributeurs qui partagent leur vision. Cette volonté a déjà pris une forme concrète avec l’arrivée d’Alternative Autoparts au sein d’Autolia Group.

Cet ensemble est né en 2006 et rassemble aujourd’hui le groupe AGRA, Alternative Autoparts, Flauraud, TF et TVI. Ces sociétés représentent un chiffre d’affaires légèrement supérieur à 1 milliard d’euros et possèdent cinq plateformes nationales, sept plateformes régionales, 408 points de vente et 497 ateliers répartis sous différentes enseignes (Autofit, Bosch Car Service, Club Auto Conseil, Point Repar, Proximeca, Technicar et TVI). Autolia Group est membre de Temot International.

Le premier objectif de ces associés reste la mutualisation des achats afin d’obtenir les meilleures conditions possibles auprès des équipementiers. Un passage obligé pour suivre le rythme de structures concurrentes qui bénéficient d’une dimension importante. Cependant, en se regroupant, les adhérents d’Autolia Group veulent éviter l’arrivée d’un investisseur, à l’image de ce qui s’est déjà produit au sein du capital d’Alliance Automotive Group et d’Autodistribution. Un schéma rejeté par ces distributeurs attachés à leur indépendance et désireux de récupérer toutes les marges possibles.

La volonté de se développer

Les cinq adhérents veulent récupérer toutes les ressources générées par Autolia Group. « Nous avons besoin des meilleures conditions sur le terrain car la concurrence se renforce, avec des constructeurs offensifs et des acteurs étrangers qui arrivent avec des prix bas », explique Patrice Godefroy, président d’Alternative Autoparts et d’IDLP. « Nous sommes cinq membres indépendants avec une farouche volonté de nous développer », complète André Brutinel, président d’Autolia et directeur général du groupe AGRA.

La mise en commun des moyens de chacun permet non seulement d’obtenir de meilleures conditions d’achat mais également de mutualiser des coûts. L’un des exemples prend la forme de la gestion des différentes enseignes animées par les adhérents. Une mise en commun qui s’arrête pour le moment au back-office. « Nous n’avons pas prévu d’unifier nos réseaux autour d’une seule enseigne », poursuit André Brutinel, tout en reconnaissant que rien n’est gravé dans le marbre en fonction des évolutions du marché.

En attendant, Autolia Group travaille avec Temot International à l’établissement d’un sourcing commun pour les différentes MDD des adhérents. Enfin, un site internet destiné au grand public devrait également voir le jour à la rentrée prochaine, à l’occasion de la convention d’Autolia Group.

L'info en continu

Groupe JFC Duffort Motors : Christian Jacques et Arnaud Duffort se séparent 12 avril 2016 par Christophe CARIGNANO Distribution VN Précisium fait évoluer sa signature vers le digital 12 avril 2016 par Christophe CARIGNANO Après-vente

- Voir tous les articles

Auto Infos à votre rythme :

Auto Infos, le mensuel

Abonnez-vous à Auto Infos pour recevoir chaque mois des analyses approfondies sur le marché de la vente et de l’après-vente automobile.

La newsletter quotidienne

Notre newsletter quotidienne est diffusée auprès des acteurs des filières vente et après-vente automobile tous les jours du lundi au vendredi à 18h00.
Inscrivez-vous, c’est gratuit !

Au quotidien : le fil RSS

Notre flux RSS vous permet de suivre l’actualité du secteur automobile en direct.
Si vous ne savez pas ce qu’est un flux RSS, vous pouvez en apprendre un petit peu plus ici.

Réseaux Sociaux, instantané

Si vous utilisez Twitter, nous vous invitons à nous suivre pour rester en contact avec l’actualité quelles que soient les circonstances.
Suivez-nous aussi sur Google plus, nos actualités y sont postés heure par heure.