Le mensuel du business automobile, vente et aprés-vente
Disponible sur App Store

Au sommaire de décembre 2016

Le monde de l’auto : Cote d’amour des financeurs, distributeurs-financeurs. Une relation plus solide que jamais

  • Interview : Serge Naudin, président du directoire de BMW France
  • Portrait : Raphaël Bretecher, directeur général du département design de Hyundai Motor Europe
  • Coup de fil SAV  : Christophe Musy, directeur de PSA Aftermarket
  • Dossier SAV  : Formation technique  : passage obligé de la qualité de service

Edito | Découvrir

S’abonner

vendredi 16 octobre 2015

Actia capitalise sur la connectivité

par

L’équipementier français mise sur ses compétences en matière d’informatique et de diagnostic pour s’imposer sur le secteur prometteur de la connectivité.

Actia Group et ses 3 000 salariés installés dans 15 pays du monde n’est pas une petite structure. Cependant, la firme affronte des concurrents bien plus grands dans le domaine de la première monte. En effet, l’entreprise toulousaine fournit déjà des outils télématiques à plusieurs constructeurs de véhicules industriels ainsi qu’à Volvo, Jaguar et Land Rover sur les véhicules légers.

Cette expertise est complétée par le département Aftermarket du groupe, qui vient récemment d’être rapproché de l’entité première monte. « Ces deux pôles doivent communiquer afin de s’imprégner de la culture de chacun », souligne Jean-Louis Pech, président exécutif d’Actia Group.

Rapprocher le véhicule de l’atelier

Une influence qui prend la forme de l’Ican, boîtier de télématique destiné à la deuxième monte. Connecté sur la prise OBD de la voiture, cet outil s’adresse aux gestionnaires de flottes mais aussi aux réseaux d’entretien et de réparation. La firme est en négociation avancée avec certains de ces acteurs mais l’équation repose sur le modèle économique à adopter par rapport à une telle innovation.

Déjà en test sur plusieurs flottes importantes, l’Ican sera produit en grande série au début de l’année prochaine. Le potentiel représente ainsi plusieurs dizaines de milliers de véhicules équipés. « Nous devons sortir de l’atelier pour aider ces mêmes ateliers à se connecter à l’automobiliste », explique David Vayssié, directeur du département Aftermarket. Un challenge qui nécessitera une véritable évolution chez les professionnels et notamment dans les réseaux constructeurs.

L'info en continu

Cherchez l’erreur avec méthodologie ! 16 octobre 2015 par Marion Baile, GNFA Le coin formation Schaeffler dans l’arène 16 octobre 2015 par Frédéric MARTY Equipementiers

- Voir tous les articles

Auto Infos à votre rythme :

Auto Infos, le mensuel

Abonnez-vous à Auto Infos pour recevoir chaque mois des analyses approfondies sur le marché de la vente et de l’après-vente automobile.

La newsletter quotidienne

Notre newsletter quotidienne est diffusée auprès des acteurs des filières vente et après-vente automobile tous les jours du lundi au vendredi à 18h00.
Inscrivez-vous, c’est gratuit !

Au quotidien : le fil RSS

Notre flux RSS vous permet de suivre l’actualité du secteur automobile en direct.
Si vous ne savez pas ce qu’est un flux RSS, vous pouvez en apprendre un petit peu plus ici.

Réseaux Sociaux, instantané

Si vous utilisez Twitter, nous vous invitons à nous suivre pour rester en contact avec l’actualité quelles que soient les circonstances.
Suivez-nous aussi sur Google plus, nos actualités y sont postés heure par heure.