Le mensuel du business automobile, vente et aprés-vente
Disponible sur App Store

Au sommaire de décembre 2016

Le monde de l’auto : Cote d’amour des financeurs, distributeurs-financeurs. Une relation plus solide que jamais

  • Interview : Serge Naudin, président du directoire de BMW France
  • Portrait : Raphaël Bretecher, directeur général du département design de Hyundai Motor Europe
  • Coup de fil SAV  : Christophe Musy, directeur de PSA Aftermarket
  • Dossier SAV  : Formation technique  : passage obligé de la qualité de service

Edito | Découvrir

S’abonner

jeudi 17 mars 2016

Achat d’un VO : les Français méfiants envers les annonces des particuliers

par

Selon une étude menée par Opinionway pour La Centrale, si les Français restent friands de véhicules d’occasion, ils craignent pourtant d’être les victimes d’une arnaque lors de l’achat.

En France, près de 5,6 millions de VO ont été immatriculés en 2015 contre 1,9 million de véhicules neufs. Ces quelques chiffres rendent compte de l’importance du marché du VO. Et le prix attractif n’est pas la seule raison de cet engouement. Pour 62 % des 2 078 personnes interrogées par OpinionWay, le fait que les VO peuvent être dans un état proche du neuf est la première raison qui pourrait les inciter à acheter un VO plutôt qu’un VN. Vient en deuxième raison, pour 52 % des sondés, le fait que la décote d’un véhicule neuf soit trop rapide. Les avantages de la garantie d’un VO sont soulignés en troisième raison par 31 % des personnes interrogées.

Mais cette étude a aussi permis de mettre en lumière les craintes des Français d’être victime d’une arnaque en achetant un VO. Pour 84 % des répondants, les arnaques sont nombreuses sur le marché du véhicule d’occasion et pour 83 % d’entre eux, il est indispensable de s’y connaître en automobile pour acheter une occasion. D’autres difficultés sont évoquées comme le risque d’acheter à un particulier ou encore le paiement moins sécurisé pour l’achat d’un VO par rapport à un VN.

La peur du vice caché

La peur de ne pas pouvoir identifier un vice caché représente ainsi un frein à l’achat d’un VO pour 70 % des Français interrogés. Ne pas pouvoir retracer l’historique du véhicule avec notamment un flou sur le nombre réel de kilomètres parcourus et sur les accidents subis constitue également une crainte pour 50 % d’entre eux. Pour 48 % des sondés, la peur de ne pas avoir de recours en cas de litige reste également un frein majeur dans l’achat d’un VO.

Les annonces internet disponibles sur les plateformes généralistes, du type le Bon Coin, cristallisent ces craintes. 73 % des sondés pensent ainsi que les annonces généralistes ne sont pas suffisamment contrôlées avant la mise en ligne, 55 % les jugent incomplètes, 54 % pas fiables. Les plateformes d’annonces spécialisées s’en sortent nettement mieux puisque 75 % des Français interrogés estiment les annonces sur sites spécialisés fiables, 74 % les jugent suffisamment complètes et au plus proche du prix du marché tandis que 66 % les trouvent suffisamment contrôlées avant la mise en ligne.

Les distributeurs restent privilégiés

Malgré ce bilan mitigé, pour 57 % des sondés, Internet reste le meilleur moyen de trouver un VO au meilleur prix et pour 54 % d’entre eux la meilleure solution pour disposer du plus grand choix de véhicules possibles. Les distributeurs restent cependant privilégiés pour de nombreux autres critères : 83 % des Français pensent y trouver les meilleures garanties pour leur VO, 80 % le véhicule le mieux entretenu ou dans le meilleur état. Pour 77 % des sondés, une transaction réalisée avec un distributeur VO offre plus de tranquillité. 72 % estiment trouver les meilleurs conseils et accompagnement auprès de ces professionnels.

Conclusion : lors de l’achat d’un VO, les Français doivent faire face à un arbitrage entre bénéfice/prix et risque/sécurité. Dans le cas où la sécurité est privilégiée, ces derniers favorisent le recours à un professionnel de l’occasion. Même s’ils reconnaissent que les annonces en ligne sont souvent plus compétitives et diversifiées.

L'info en continu

Caréco ouvre un concept store aux portes de Paris 17 mars 2016 par Frédéric MARTY Après-vente Le marché des VUL en hausse de 10,1 % en février 17 mars 2016 par Alice THUOT Constructeurs

- Voir tous les articles

Auto Infos à votre rythme :

Auto Infos, le mensuel

Abonnez-vous à Auto Infos pour recevoir chaque mois des analyses approfondies sur le marché de la vente et de l’après-vente automobile.

La newsletter quotidienne

Notre newsletter quotidienne est diffusée auprès des acteurs des filières vente et après-vente automobile tous les jours du lundi au vendredi à 18h00.
Inscrivez-vous, c’est gratuit !

Au quotidien : le fil RSS

Notre flux RSS vous permet de suivre l’actualité du secteur automobile en direct.
Si vous ne savez pas ce qu’est un flux RSS, vous pouvez en apprendre un petit peu plus ici.

Réseaux Sociaux, instantané

Si vous utilisez Twitter, nous vous invitons à nous suivre pour rester en contact avec l’actualité quelles que soient les circonstances.
Suivez-nous aussi sur Google plus, nos actualités y sont postés heure par heure.